Frisch Auf Göppingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FRISCH AUF! Göppingen
Logo du FRISCH AUF! Göppingen
Généralités
Nom complet

Turn- und Polizeisportgemeinschaft
Frisch Auf Göppingen e.V. (club)

FRISCH AUF! Göppingen Management & Marketing GmbH (l'équipe masculine)
Fondation 1896
Couleurs vert et blanc
Salle EWS Arena
(5 600 places)
Siège

Leonhard-Weiss-Straße 40

73037 Göppingen
Championnat actuel DHK 1.Bundesliga
Président Drapeau : Allemagne Thomas Lander
Entraîneur Drapeau : Suède Magnus Andersson
Site web Site Web de l'équipe masculine
Palmarès principal
National[1] Champion d'Allemagne (9)
International[1]

Coupe des clubs champions (2)

Coupe de l'EHF (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
DHK 1.Bundesliga 2015-2016
0

Dernière mise à jour : 16 mai 2016.

La section handball masculin du FRISCH AUF! Göppingen est un club de handball situé à Göppingen dans le Bade-Wurtemberg. Ce club possède également une section de handball féminin, chacune de celle-ci opérant dans l'élite du championnat allemand.

Club historique en Allemagne, le club a remporté neuf championnats entre 1954 et 1972 et à deux reprises la Coupe des clubs champions (1960, 1962). Rentré dans le rang ensuite, le club retrouve le haut de l'affiche dans les années 2010 en remportant trois Coupes de l'EHF en cinq ans (2011, 2012 et 2016).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'âge d'or[modifier | modifier le code]

Les grandes années du Frisch Auf Göppingen ont commencé après la Seconde Guerre mondiale. Avec notamment l'arrivée des frères Kempa dans le club, dont Bernhard Kempa, qui deviendra par la suite un légendaire joueur de classe internationale, le Frisch Auf Göppingen remporte plusieurs titres.

Il parvient à freiner le SV Polizei Hambourg qui remportait, depuis quatre ans, le titre de champion d'Allemagne, en remportant l'édition 1953-1954.

Et par la suite dans les années 1950, 60, 70, le Frisch Auf Göppingen remporta plusieurs titres nationaux. Au total, neufs championnats d'Allemagne furent remportés, de plus cette dominance ne s'arrête pas que sur le plan national mais aussi sur le plan international puisque le Frisch Auf Göppingen remporte la Coupe des clubs champions deux éditions d’affilée en 1960 et en 1962.

La régression[modifier | modifier le code]

Malheureusement pour le Frisch Auf Göppingen, cet âge d'or s'arrêta, le club jouant toujours en Bundesliga termine tout d'abord deuxième en 1973 puis troisième en 1974, et dégringole à la sixième place en 1975, soit troisième non relégable.

Alors que durant la saison 1975-1976, le club échappe de peu à la relégation puisqu'il termine huitième de la pool sud, le Frisch Auf Göppingen doit jouer un test match face au VfL Bad Schwartau dans une rencontre aller-retour où le club remporte avec un total de 42-36. Les saisons suivantes, le club termine vers le milieu du classement jusqu'en 1984 où le Frisch Auf Göppingen fut relégué en 2.Bundesliga.

Mais finissant deuxième de la pool sud lors de la saison 1984/1985, le club remonte rejoindre l'élite. Lors des saisons suivantes, le Frisch Auf Göppingen arrive à se maintenir, terminant en milieu de classement. Mais en 1989, le club redescendit encore en 2.Bundesliga, où il y resta onze ans avec des résultats qui malgré quelques inconstances dans le classement, se solde parmi les premières places.

Le retour[modifier | modifier le code]

Depuis la remontée du club lors de la saison 2000-2001, le Frisch Auf Göppingen navigue au milieu du classement, dont la meilleure place fut cinquième lors de la saison 2010-2011.

Depuis lors, le club ne remporta plus aucun titre national mais bien européen, remportant la Coupe EHF trois fois dont deux saisons d'affilée (2011, 2012, 2016).

Parcours[modifier | modifier le code]

Le Frisch Auf Göppingen après le match face au TV Großwallstadt
Saison Niveau Division Place
1966–1967 1 Bundesliga Süd 2
1967–1968 1 Bundesliga Süd 2
1968–1969 1 Bundesliga 1
1969–1970 1 Bundesliga 2
1970–1971 1 Bundesliga 1
1971–1972 1 Bundesliga 1
1972–1973 1 Bundesliga 1
1973–1974 1 Bundesliga Süd 2
1974–1975 1 Bundesliga Süd 6
1975–1976 1 Bundesliga Süd 8
1976–1977 1 Bundesliga Süd 5
1977–1978 1 Bundesliga 8
1978–1979 1 Bundesliga 4
1979–1980 1 Bundesliga 7
1980–1981 1 Bundesliga 4
1981–1982 1 Bundesliga 11
1982–1983 1 Bundesliga 5
1983–1984 1 Bundesliga 7
Saison Niveau Division Place
1984–1985 2 2.Bundesliga Süd 2
1985–1986 1 Bundesliga 9
1986–1987 1 Bundesliga 11
1987–1988 1 Bundesliga 7
1988–1989 1 Bundesliga 13
1989–1990 2 2.Bundesliga Süd 4
1990-1991 2 2.Bundesliga Süd 3
1991-1992 2 2.Bundesliga Süd 3
1992-1993 2 2.Bundesliga Süd 9
1993-1994 2 2.Bundesliga Süd 17
1994-1995 2 2.Bundesliga Süd 5
1995-1996 2 2.Bundesliga 3
1996-1997 2 2.Bundesliga 4
1997-1998 2 2.Bundesliga 7
1998-1999 2 2.Bundesliga 6
1999-2000 2 2.Bundesliga 2
2000-2001 2 2.Bundesliga 1
2001-2002 1 Bundesliga 11
Saison Niveau Division Place
2002-2003 1 Bundesliga 11
2003-2004 1 Bundesliga 14
2004-2005 1 Bundesliga 8
2005-2006 1 Bundesliga 8
2006-2007 1 Bundesliga 10
2007-2008 1 Bundesliga 9
2008-2009 1 Bundesliga 6
2009–2010 1 Bundesliga 6
2010–2011 1 Bundesliga 5
2011–2012 1 Bundesliga 8
2012–2013 1 Bundesliga 11
2013–2014 1 Bundesliga 13
2014–2015 1 Bundesliga 5

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Frisch Auf Göppingen
Compétitions internationales Compétitions nationales

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif 2015-2016[2]
Nat. Joueur Poste Date de naissance Taille Arrivée Fin de contrat Équipe précédente
1 Drapeau : Hongrie Péter Tatai Gardien de but (34 ans) 1,96 m 2016 Drapeau : Roumanie HCM Baia Mare
16 Drapeau : Slovénie Primož Prošt Gardien de but (32 ans) 1,86 m février 2013 Drapeau : France Montpellier Handball
23 Drapeau : Allemagne Bastian Rutschmann Gardien de but (34 ans) 1,95 m 2011 Drapeau : Allemagne TV Bittenfeld
26 Drapeau : Allemagne Daniel Rebmann Gardien de but (23 ans) 1,90 m 2012 équipe junior
2 Drapeau : Allemagne Michael Kraus Demi-centre (33 ans) 1,87 m 2013 Drapeau : Allemagne HSV Hambourg
4 Drapeau : Allemagne Tim Kneule Demi-centre (30 ans) 1,90 m 2006 Drapeau : Allemagne TV 1893 Neuhausen
6 Drapeau : Allemagne Jona Schoch Demi-centre (22 ans) 1,92 m 2012  ? Drapeau : Allemagne TSV Wolfschlugen
9 Drapeau : Allemagne Manuel Späth Capitaine Pivot (31 ans) 2,00 m 2006 Drapeau : Allemagne TV 1893 Neuhausen
10 Drapeau : France Kévynn Nyokas Arrière droit (31 ans) 1,92 m 2014 Drapeau : France Chambéry Savoie Handball
12 Drapeau : Allemagne Felix Lobedank Arrière droit (32 ans) 1,96 m 2011 Drapeau : Allemagne HBW Balingen-Weilstetten
13 Drapeau : Suède Niclas Barud Pivot (29 ans) 1,96 m 2015 Drapeau : Danemark Aalborg Håndbold
15 Drapeau : Serbie Žarko Šešum Arrière gauche (31 ans) 1,95 m 2014 Drapeau : Allemagne Rhein-Neckar Löwen
17 Drapeau : Allemagne Daniel Fontaine Arrière gauche (27 ans) 1,94 m 2012 Drapeau : Allemagne HG Saarlouis
18 Drapeau : Allemagne Lars Kaufmann Arrière gauche (35 ans) 1,99 m 2015 Drapeau : Allemagne SG Flensburg-Handewitt
20 Drapeau : Norvège Thomas Kristensen Ailier droit (27 ans) 1,97 m 2015 Drapeau : Espagne CB Ademar León
21 Drapeau : Suède Andreas Berg Ailier gauche (25 ans) 1,90 m 2015 Drapeau : Suède Önnereds HK
24 Drapeau : Allemagne Marcel Schiller Ailier gauche (25 ans) 1,89 m 2013 Drapeau : Allemagne TV 1893 Neuhausen
27 Drapeau : Allemagne Marco Rentschler Ailier droit (22 ans) 1,85 m 2015 Drapeau : Allemagne SG BBM Bietigheim
28 Drapeau : Allemagne Adrian Pfahl Arrière droit (34 ans) 1,92 m 2015 Drapeau : Allemagne HSV Hambourg
30 Drapeau : Suède Anton Halén Ailier gauche (26 ans) 1,92 m 2014 Drapeau : Suède HK Drott Halmstad
Entraîneur : Drapeau : Suède Magnus Andersson

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

EWS Arena[modifier | modifier le code]

L'EWS Arena est la salle des sections masculine et féminine (voir du Frisch Auf Göppingen (féminines)) du club, la salle possède une capacité de 5 600 places.

Elle fut construite de 1964 à 1967, fut rénovée en 2008 et étendué en 2009.

Au cours de cette rénovation, le club occupa la Porsche-Arena de Stuttgart.

Aujourd'hui la salle est connue sous le nom de l'enfer du sud.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (de) « Effectif », sur Site officiel du club (consulté le 14 février 2016)