THW Kiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
THW Kiel
Logo du THW Kiel
Généralités
Nom complet Turnverein Hassee-Winterbek e.V. von 1904
Surnoms Die Zebras ('Les Zèbres)
Fondation 1904
Couleurs blanc et noir
Salle Sparkassen-Arena
(10 250 places)
Siège Kiel
Championnat actuel DHK 1.Bundesliga
Président Drapeau : Allemagne Klaus Elwardt
Entraîneur Drapeau : République tchèque Filip Jicha
Joueur le plus capé Michael Krieter (415 matchs)
Meilleur buteur Magnus Wislander (1388 buts)
Site web thw-provinzial.de
Palmarès principal
National[1] Champion d'Allemagne (20)
Coupe d'Allemagne (11)
Supercoupe d'Allemagne(9)
International[1] Super Globe (1)
Ligue des champions (3)
Coupe de l'EHF (3)
Supercoupe d'Europe (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Bundesliga 2019-2020
0

Dernière mise à jour : 8 avril 2019.

Le Turnverein Hassee-Winterbek e.V. (THW Kiel e.V.) est un club omnisports basé à Kiel en Allemagne. Sa section la plus prestigieuse est le club de handball masculin entraîné par l'Islandais Alfreð Gíslason et qui participe à la Bundesliga. Le club possède le palmarès le plus important dans les trois compétitions d'Allemagne : 20 titres de champion d'Allemagne, 11 coupes d'Allemagne et 9 Supercoupes d'Allemagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le THW Kiel, plus grand club d'Allemagne[modifier | modifier le code]

Depuis la fondation de la Bundesliga en 1948, le THW remporta trois titres de championnat d’Allemagne de handball en 1957, 1962 et en 1963 et 18 des 20 saisons du championnat du Schleswig-Holstein. En 1966, Kiel perd toutefois le titre face au VfL Bad Schwartau et devra donc attendre la saison suivante pour accéder à la Bundesliga Nord. Dès lors, à l'exception de la saison 1973-1974, le THW Kiel n'a jamais quitté l'élite du handball allemand.

L'histoire s'accélère dans les années 1990 avec la création en 1992 d'une société (GmbH, équivalent d'une SARL) puis avec l'arrivée en 1993 de l'entraineur yougoslave Noka Serdarušić. Ainsi, lors de la saison 2006/2007, le club remporte pour la treizième fois de son histoire le championnat d'Allemagne et devient ainsi le recordman de titres en devançant le VfL Gummersbach. Depuis lors, le club domine le meilleur championnat d'Europe[2].

Avec un total de 37 titres nationaux, le THW Kiel devance largement le VfL Gummersbach et le HC Empor Rostock avec 17 titres nationaux chacun.

La ruée vers l'Europe puis vers le monde[modifier | modifier le code]

Le THW Kiel, le 15 août 2010 sans Kim Andersson et Daniel Narcisse, blessés
THW Kiel, vainqueur de la Ligue des champions 2012.

La première campagne européenne du THW Kiel a eu lieu lors de la saison 1962-1963, à la suite de son deuxième titre de champion d'Allemagne : cette campagne s'est conclue lors du deuxième tour de la Coupe des clubs champions puisque après avoir battu les Polonais du Śląsk Wrocław, le club s'est alors incliné face au tchécoslovaque du HC Dukla Prague, futur vainqueur de cette édition.

Il aura fallu par la suite attendre plus de vingt ans pour revoir les Zèbres retourner sur la scène européenne : vice-champion d'Allemagne en 1983, la victoire du VfL Gummersbach la saison précédente lui permet de représenter l'Allemagne lors de la Coupe des clubs champions européens de handball 1983-1984 : le club est éliminé sans démériter en quarts de finale face au club Yougoslave du RK Metaloplastika Šabac. Puis le club prend part à la Coupe IHF lors de la saison 1989-1990 où le club est éliminé en quarts de finale.

Les premiers titres de champion d'Allemagne au début des années 1990 permet au club de participer à la Ligue des champions avec pour point d'orgue une demi-finale pour sa troisième participation en 1997. Toutefois, le club ne termine qu'à la troisième place du championnat cette même saison, de sorte qu'il participe à la Coupe de l'EHF la saison suivante. Si la compétition est moins prestigieuse, elle permet au club de remporter son premier titre européen, s'imposant en finale face au SG Flensburg-Handewitt sur un score total de 49 à 46.

Lors des trois saisons suivantes, le club retrouve la Ligue des champions et atteint pour la première fois la finale en 2000 : vainqueur 28 à 25 du FC Barcelone lors du match aller, le club s'incline 24 à 29 à Barcelone lors du match retour et laisse son adversaire remporter son 6e titre dans la compétition

Deux ans plus tard, les deux équipes se retrouvent à nouveau en finale, mais cette fois-ci en Coupe de l'EHF : les Zèbres prennent leur revanche en s'imposant 60 à 57 (36 à 29 et 24 à 28) et remporte leur deuxième titre dans la compétition. Après un passage en Ligue des champions en 2003 terminé en quart de finale, le club participe à nouveau à la Coupe de l'EHF lors de la saison 2003-2004 : 3e participation en sept ans et 3e victoire puisque le club s'impose face à un club espagnol, le BM Altea, sur un total de 59 à 47 (32 à 28, 27 à 19).

De retour en Ligue des champions, le THW Kiel est à nouveau éliminé en quarts de finale en 2005 et 2006 puis, comme neuf ans plus tôt, c'est face au SG Flensburg-Handewitt qu'il remporte pour la première fois de son histoire la Ligue des champions 2007, emmenée par un Nikola Karabatic qui termine meilleur buteur de la compétition et qui sera désigné meilleur handballeur mondial de l'année 2007.

S'en suivent deux défaites en finale face au club espagnol du BM Ciudad Real, 54 à 58 (victoire 29 à 27 à l'aller en Espagne mais défaite à domicile 25 à 31 au retour) en 2008 puis 66 à 67 (victoire à domicile 39 à 34 à l'aller mais défaite en Espagne 27 à 33 au retour) en 2009.

2010 constitue un remake de la finale ayant eu lieu dix ans plus tôt entre le FC Barcelone et le THW Kiel, mais, pour cette première édition du Final-Four, c'est le club allemand qui s'impose sur le score de 36 à 34. Mis à part une défaite en quarts de finale en 2011, le club atteint depuis lors chaque saison le Final-Four de la compétition. Après une victoire en 2012 face au BM Atlético de Madrid, le club s'incline en finale face au SG Flensburg-Handewitt en 2014 et en demi-finale face au HSV Hambourg en 2013 puis au Veszprém KSE en 2015.

À noter que le club a également participé à la Coupe du monde des clubs à deux reprises, remportant l'édition 2011 face au BM Ciudad Real (28-25) puis s'inclinant en finale en 2012 face au FC Barcelone (23-28).

La saison 2017-2018 est une des plus difficile puisque pour la première fois depuis la saison 2002-2003, le club ne remporte aucun trophée. De plus, il ne termine qu'à la 5e place en Championnat et ne parvient ainsi pas à se qualifier pour une coupe d'Europe pour la première fois depuis 1994. Il sera toutefois retenu sur dossier pour participer à la coupe de l'EHF.

Le bilan international du THW Kiel est ainsi de trois Ligues des champions, trois Coupes de l'EHF et une Coupe du monde des clubs.

Parcours depuis 1956[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En souligné, les compétitions dans lesquelles le THW Kiel détient le record du nombre de titres remportés dans la compétition.

Palmarès de la section handball du THW Kiel
Compétitions internationales Compétitions nationales

Effectif 2019/2020[modifier | modifier le code]

Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat. Nom Date de naissance Taille Poids Sélection Club précédent Au club depuis Contrat
1 GB Drapeau du Danemark Landin Jacobsen, NiklasNiklas Landin Jacobsen 11 382  (31 ans) 2,00 m 102 kg Drapeau : Danemark Danemark Rhein-Neckar Löwen 2015 2021
21 GB Drapeau de l'Allemagne Quenstedt, DarioDario Quenstedt 11 105  (30 ans) 1,93 m 98 kg Drapeau : Allemagne Allemagne SC Magdebourg 2019 2022
4 DC Drapeau de la Croatie Duvnjak, DomagojDomagoj Duvnjak 11 583  (31 ans) 1,98 m 100 kg Drapeau : Croatie Croatie HSV Hambourg 2014 2022
6 ARD Drapeau de la Norvège Reinkind, HaraldHarald Reinkind 10 045  (27 ans) 1,97 m 102 kg Drapeau : Norvège Norvège Rhein-Neckar Löwen 2018 2021
7 ALG Drapeau du Danemark Landin Jacobsen, MagnusMagnus Landin Jacobsen 8 947  (24 ans) 1,97 m 92 kg Drapeau : Danemark Danemark AG Copenhague 2018 2023
11 DC Drapeau de l'Islande Kristjánsson, Gísli ÞorgeirGísli Þorgeir Kristjánsson 7 507  (20 ans) 1,91 m 95 kg Drapeau : Islande Islande FH Hafnarfjörður 2018 2021
13 ARD Drapeau de l'Allemagne Weinhold, SteffenSteffen Weinhold 12 266  (33 ans) 1,91 m 100 kg Drapeau : Allemagne Allemagne Flensburg 2014 2020
17 P Drapeau de l'Allemagne Wiencek, PatrickPatrick Wiencek 11 289  (30 ans) 2,01 m 110 kg Drapeau : Allemagne Allemagne Gummersbach 2012 2021
18 ALD Drapeau de la Suède Ekberg, NiclasNiclas Ekberg 11 378  (31 ans) 1,91 m 91 kg Drapeau : Suède Suède AG Copenhague 2012 2021
22 ALD Drapeau de l'Allemagne Rahmel, OleOle Rahmel 11 047  (30 ans) 1,90 m 95 kg Drapeau : Allemagne Allemagne HC Erlangen 2017 2020
23 ALG Drapeau de l'Allemagne Dahmke, RuneRune Dahmke 9 809  (26 ans) 1,90 m 81 kg Drapeau : Allemagne Allemagne SV Mönkeberg 2012 2022
24 DC Drapeau de la Slovénie Zarabec, MihaMiha Zarabec 10 355  (28 ans) 1,77 m 72 kg Drapeau : Slovénie Slovénie RK Celje 2017 2020
28 ARG Drapeau de la République tchèque Horák, PavelPavel Horák 13 595  (37 ans) 1,98 m 113 kg Drapeau : République tchèque Rép. tchèque HC Meshkov Brest 2019 2020
53 ARG Drapeau de l'Autriche Bilyk, NikolaNikola Bilyk 8 481  (23 ans) 1,98 m 94 kg Drapeau : Autriche Autriche HC Margareten 2016 2022
61 P Drapeau de l'Allemagne Pekeler, HendrikHendrik Pekeler 10 457  (28 ans) 2,03 m 101 kg Drapeau : Allemagne Allemagne Rhein-Neckar Löwen 2018 2021
65 ARG Drapeau de la Suède Nilsson, LukasLukas Nilsson 8 493  (23 ans) 1,92 m 103 kg Drapeau : Suède Suède Ystads IF 2016 2020
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)



Légende
  • P. : Poste
  • Nat. : Nationalité
  • Capitaine : Capitaine
  • Joueur en prêt entrant : Joueur prêté par un autre club
  • Joueur au centre de formation : Joueur au centre de formation
———

Consultez la documentation du modèle

Transferts[modifier | modifier le code]

Année Joueur Poste Provenance/Destination
Arrivées
2019 Drapeau : Allemagne Dario Quenstedt Gardien de but Drapeau : Allemagne SC Magdebourg
Drapeau : Tchécoslovaquie Pavel Horák Arrière gauche Drapeau : Biélorussie HC Meshkov Brest
2020 Drapeau : Norvège Sander Sagosen Demi-centre Drapeau : France Paris Saint-Germain
Départs
2019 Drapeau : Allemagne Sebastian Firnhaber Pivot Drapeau : Allemagne HC Erlangen
Drapeau : Islande Alfreð Gíslason Entraîneur Drapeau : Pays inconnu Destination inconnue
Drapeau : Serbie Marko Vujin Arrière droit Drapeau : Portugal Sporting CP
Drapeau : Danemark René Toft Hansen Pivot Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne

Trophées individuels[modifier | modifier le code]

Trophées individuels des joueurs du THW Kiel
Meilleur joueur de la saison en Allemagne
Meilleur entraineur de la saison en Allemagne
Meilleur buteur de la Ligue des champions
Meilleur buteur de la saison en Allemagne

Personnalités liées au club[modifier | modifier le code]

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

Les entraîneurs successifs du THW Kiel sont :

Infrastructure[modifier | modifier le code]

La Sparkassen-Arena est la salle du THW Kiel, elle possède une capacité de 10 250 places, la salle appartient au "Ostseehalle Kiel" et au "Betriebsgesellschaft mbH & Co. KG".

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Classement des championnat européens selon l'EHF
  3. a b et c (de) « Archives », sur Site officiel du THW Kiel (consulté le 10 juin 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]