1963 en dadaïsme et surréalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'année, voir 1963.

Éphémérides[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 8 janvier
    Après avoir établi le catalogue complet des œuvres d'Yves Tanguy, Kay Sage se suicide par empoisonnement.

Décembre[modifier | modifier le code]

Cette année-là[modifier | modifier le code]

  • André Breton rend visite à Pierre Alechinsky : « Ce que je goûte le plus dans l'art est ce que vous détenez, ce pouvoir d'enlacement des courbes, ce rythme de toute évidence organique, cet heureux abandon de femme que vous obtenez des couleurs, de la lumière. »
  • Rétrospective à Knokke-le-Zoute (Belgique) de l'œuvre graphique de E. L. T. Mesens[2].
  • Man Ray devient « Satrape » du Collège de 'Pataphysique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est enterré au cimetière de Montparnasse. L'Œil n° 683, octobre 2015, p. 74.
  2. Bédouin, op. cit., p. 286.
  3. Bédouin, op. cit., p. 33.
  4. Cannone, op. cit., p. 2.
  5. Biro, op. cit., p. 57.
  6. Gille, op. cit., p. 62.
  7. 130 × 105 cm. Collection particulière. Reproduction dans Lam et les poètes, Hazan, Paris, 2005, p. 41.
  8. 65,4 × 54,3 cm. Collection Mis. Reproduction dans L'Œil n° 650, octobre 2012, p. 114.
  9. Biro, op. cit., p. 51.
  10. Biro, op. cit., p. 11.
  11. Reproduction dans Artension n° 35, mai 2007, p. 16.