Jean-Louis Bédouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bédouin.
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jean-Louis Bédouin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Jean-Louis BédouinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jean-Louis Bédouin, né à Neuilly-sur-Seine en 1929 et mort à Paris le [1], est un critique littéraire, un plasticien et un poète surréaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Outre son œuvre poétique, il a également publié une anthologie de la poésie surréaliste, et des études sur André Breton, Benjamin Péret (dont il fut un proche[2]) et Victor Segalen.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Libre espace (1967)
  • L'Arbre descend du singe (1975)
  • L'Épaule du large (1992)
  • Libre espace et autres poèmes, avant -propos de Claude Courtot, coll. « Les Archipels du surréalisme », éd. Syllepse, Paris, 1998.
Film
Études critiques
  • André Breton, Seghers, coll. « Poètes d'aujourd'hui », 1950.
  • Noir d'ivoire, La Guilde du Livre, 1950.
  • Benjamin Péret, Seghers, coll. « Poètes d'aujourd'hui », 1961.
  • Les Masques, PUF, "Que sais-je", 1961.
  • Vingt ans de surréalisme, Denoël, 1961.
  • Victor Segalen, Seghers, coll. « Poètes d'aujourd'hui », 1963.
  • La Poésie surréaliste, Seghers, Coll. « Melior », 1964.
  • « La constellation André Breton », in L'Œuf sauvage n° 1, oct-nov. 1991.
  • « René Moreu », in L'Œuf sauvage n° 5, automne 1992.
  • « L'abbé Fouré », in L'Œuf sauvage n° 8, automne 1993.
  • « Les Kachinas », in L'Œuf sauvage n° 9, automne 1994.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mort du surréaliste Jean-Louis Bédouin. , Libération.
  2. Cf. Les Amis disparus, sur le site de l'Association des Amis de Benjamin Péret.
  3. Réédition en DVD en 2010.