Dau al Set

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dau al Set («  sur le sept ») est un groupe artistique catalan d'avant-garde né à Barcelone autour de la revue homonyme (octobre 1948). Son seul titre (en Catalan, le dé sur le sept) annonçait déjà le caractère de rupture du groupe.

Historique[modifier | modifier le code]

Ses fondateurs sont le poète Joan Brossa, les peintres Antoni Tàpies, Joan Ponç, Joan-Joseph Tharrats et Modest Cuixart et le philosophe Arnau Puig. Plus tard s'y est rallié le poète et théoricien Juan-Eduardo Cirlot.

Inscrit d’abord au mouvement dadaïste, Dau al Set a exploré l'hyperréalisme, le surréalisme et l'existentialisme pour converger finalement dans un style particulier, très éloigné de l'ambiance de ténèbres culturelles du premier franquisme. Le groupe se proposait de dynamiser l'art et la société catalane en les mettant en parallèle avec les grands mouvements culturels internationaux de ce moment-là.

Après une trajectoire irrégulière et parfois turbulente, le groupe s'est dissous en 1951, bien que la revue ait survécu jusqu'en 1956, mais entièrement aux mains de son éditeur Tharrats, avec des collaborations étranges, et même contraires à son esprit initial. En dépit de ce court parcours, Dau al Set est réputé comme étant la première référence de la culture résistante de l'après-guerre espagnol, dont la valeur tant pionnière que "protéique" a été reconnue par les nouvelles générations artistiques du Pays.

Impact[modifier | modifier le code]

Dau al Set a eu un impact durable, notamment la continuation de l'avant-garde en Espagne sous un régime répressif. De plus, Dau al Set a contribué à la création du mouvement d'art informel remarqué en Espagne durant les années 1950[1]. Aussi les éléments magiques et fantastiques de Dau al Set ont de nouveau émergé again en Espagne dans les années 1980[2].

Ce groupe a également eu une large influence auprès d'autres mouvements artistiques en Espagne comme le Grup d'Elx (en) et El Paso, avec des artistes importants tels que Joan Castejón, Eusebio Sempere ou Manolo Millares. Par ailleurs, chacun des membres a produit son propre impact après la dissolution du mouvement. Le plus notable est Antoni Tàpies qui a continué avec son style fortement basé sur le surréalisme et devenu plus tard un artiste notable pour son travail dans l'art abstrait.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Grupo Dau al Set », sur www.arteespana.com (consulté le 30 mai 2016)
  2. Lourdes Cirlot, « El grupo Dau al Set », El Mundo de Dau al Set,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]