René Passeron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
René Passeron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 97 ans)
Vinneuf (Yonne)
Nationalité
Activités

René Passeron né le et mort le est un docteur en lettres[1], peintre et historien de l'art français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste du surréalisme, René Passeron a fait partie d’un groupe surréaliste dissident (1946-1948) et a exposé au Salon des surindépendants en 1959, puis a cessé de peindre pendant une dizaine d’années pour se consacrer à la philosophie. Auteur de plusieurs livres sur la peinture, le surréalisme et la poïétique, il a exposé à Paris, Athènes, Londres, au Canada et en Tunisie. Directeur de recherche honoraire au CNRS, codirecteur de la revue Recherches poïétiques, il a dirigé l’Institut d’esthétique de l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne.

René Passeron est mort à son domicile le .

Publications[modifier | modifier le code]

  • Inimages, avec Richard Conte et Jean Lancri, « Cruautés pures, sur quelques images de René Passeron », Paris, Éd. Klincksieck, 2008, p. 54 à 78. (ISBN 9782252036716).
  • Le surréalisme, Paris, éditions Terrail 2001, 202 p. (ISBN 978-2-87939-228-8).
  • « Pour une approche “poïétique” de la création », Paris, Éditions Encyclopaedia Universalis, p. 433-442.
  • Pour une philosophie de la création, Paris, Klincksieck, 1989.
  • Adam Biro & René Passeron, Dictionnaire général du surréalisme et de ses environs, Office du livre, Fribourg, Suisse et Presses universitaires de France, Paris, 1982, 367 p. (ISBN 2-13-037280-5).
  • L'Œuvre picturale et les fonctions de l'apparence, Paris, Librairie Philosophique J. Vrin, 1980 (ISBN 978-2-7116-0595-8).
  • Encyclopédie du surréalisme, Paris, Somogy, 1975.
  • Depuis 45 : L'art de notre temps (ouvrage collectif), Bruxelles, La Connaissance, 1969.
  • Histoire de la peinture surréaliste, Paris, Le Livre de Poche, 1968.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]