Ésitériophilie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Titres de transports d'Argentine, avant 1925, collections du Musée allemand de la technique, Berlin

L'ésitériophilie est la collection de titres de transport.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot est formé de la contraction du mot "esitérion" (ΕΙΣΙΤΗΡΙΟΝ en grec, qui signifie billet ou ticket) et du suffixe "philie".

Description[modifier | modifier le code]

Le titre de transport, soit le billet, est une preuve d'achat et qui représente le droit du passager ou de l'expéditeur à bénéficier de la prestation de transport définie par le contrat et pour laquelle il s'est acquitté du paiement idoine ; le second usage est celui de contrat au sens juridique exact du terme qui permet en cas de litiges ou de demande d'après vente de faire bénéficier, usager et transporteur, d'une base légale approuvée préalablement par chacun.

Il en est fait mention en 1964 dans un petit bulletin de collectionneurs de tickets[1].

Cela couvre de nombreux domaines, le train, l'avion, le métro, etc.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, Bulletin Ésitériophile n° 6, auto-édition, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :