Équipe du Nord de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sélection Lions des Flandres du 4 janvier 1914, avec en particulier Albert Eloy, Charles Dujardin, Henri Moigneu, Gabriel Hanot, Émile Dusart, Jean Degouve, Maurice Gravelines, Henri Lesur (3e en bas en partant de la gauche), Paul Chandelier (3e en bas en partant de la droite, avec un bandage), Raymond Dubly (2e en bas à partir de la droite), Alphonse Six (derrière au centre), Albert Parsys (avant-dernier à droite), Jean Ducret (dernier à droite).

L'équipe du Nord de football, surnommée Lions des Flandres, est la sélection régionale de football représentant le Comité du Nord de l'USFSA entre 1905 et 1919 puis la Ligue du Nord de football à partir de 1919.

La sélection a surtout eu son importance avant les années 1940, servant de tremplin à une éventuelle sélection en équipe de France.

Histoire[modifier | modifier le code]

De la création à la Grande guerre[modifier | modifier le code]

À partir de 1906, des rencontres Paris-Nord sont organisées à l'initiative d'André Billy, président de Olympique lillois, avec une sélection des meilleurs joueurs du Comité du Nord de l'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA)[1].

En 1912, une sélection nordiste stable est créée à initiative de Henri Jooris sur les conseils de l'USFSA[pas clair] pour organiser des rencontres inter-régionales[2]. Elle prend le nom de Lions des Flandres en l'honneur de la Flandre française. Les sélectionnés jouent dans les clubs des départements du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme et sont originaires du Nord-Pas-de-Calais pour la très grande majorité[réf. nécessaire], l'effectif restant étant composé de Samariens ou de Belges domiciliés dans le Nord.

Les joueurs appartiennent tous à l'élite régionale avec une bonne rémunération[pas clair] et de bonnes conditions d'entrainement leur permettant d'honorer les sélections[1]. Les joueurs sont issus principalement des trois clubs phares de la métropole lilloise, tous champions de France : le fameux Racing Club de Roubaix, l'Union sportive tourquennoise et l'Olympique lillois. Bien que leur club fasse partie du championnat de Picardie de l'USFSA, certains joueurs de l'Amiens Athlétic Club sont aussi sélectionnés au sein des Lions des Flandres dès la création[2]. Les autres clubs seront le Sporting Club fivois, l'Excelsior Athlétic Club, l'Union sportive de Valenciennes-Anzin, l'US Malo-les-Bains.

Dès 1914, la sélection accède à la reconnaissance nationale suite à sa victoire contre la sélection des meilleurs joueurs parisiens[3].

La Première Guerre mondiale interrompt les activités de l'équipe des Lions des Flandres et cause la mort de nombre de ses joueurs.

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

En 1919 est créée la Ligue du Nord de football, renommée ensuite Ligue du Nord-Pas-de-Calais de football, qui comprend alors l'ensemble des clubs du Nord, du Pas-de-Calais, et de la Somme, c'est-à-dire l'aire de sélection des Lions.

En 1927 et les années qui suivent, la sélection obtient de bons résultats[1]. Ainsi, elle s'offre le luxe de battre le Rapid Vienne, vainqueur de la Coupe Mitropa 1930[4].

Dans les années 1930, les Lions des Flandres jouent contre la sélection du Sud-Est à Montpellier, l'équipe de Hongrie amateur à Tourcoing[4].

Sélection amateur des Hauts-de-France[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la coupe des régions de l'UEFA, une sélection du Nord-Pas-de-Calais a été créée en 1999. Les joueurs doivent avoir 19 ans révolus et ne jamais avoir signé de contrat pro, stagiaire, aspirant ou fédéral. Ils doivent aussi obligatoirement jouer à un niveau inférieur au CFA2[5]. La sélection du Nord-Pas-de-Calais fusionne avec celle de la Picardie pour donner la sélection des Hauts-de-France en 2017[6]. Certains joueurs professionnels sont passés par cette sélection, tels que Benjamin Boulenger, Pierrick Capelle ou Florent Stevance.

Personnalités emblématique des Lions des Flandres[modifier | modifier le code]

Plusieurs des grands joueurs du club sont membres de l'Olympique lillois, ici le 22 mars 1914.
De nombreux autres viennent du RC Roubaix, ici en janvier 1922.

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les Lions des Flandres comptent dans ses rangs plusieurs joueurs importants du début du siècle, dont la majorité sont sélectionnés en équipe de France. Par poste et ordre alphabétique :

Capitaines : Henri Moigneu (1914)[7].

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Léon Dubly, président des Lions des Flandres en 1914.

Les matchs (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Cinquante ans de football dans le Pas-de-Calais. « Le temps de l’enracinement » (Fin XIXe-1940), Olivier Chovaux, Artois Presse Université, 2001.
  2. a et b Oliver Chovaux, Christian Dorvillé, Grandes figures sportives du Nord-Pas-de-Calais, Christian Dorvillé, Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, (ISBN 978-2-7574-0152-1, lire en ligne), « Henri Jooris (1879/1940), ou l'incarnation du césarisme sportif dans l'entre-deux-guerres ? », p. 79
  3. Paul Hurseau et Jacques Verhaeghe, Olympique Lillois, Sporting Club Fivois, Lille O.S.C.,
  4. a et b Marcel Rossini, André Cheuva, l'étoile du Nord dans Football (hebdomadaire), jeudi 23 janvier 1930, no 8, page 3
  5. Foot amateur : Le Nord - Pas-de-Calais fait sa Coupe d’Europe, La Voix du Nord, Stéphane Carpentier, 23/03/2015, http://www.lavoixdunord.fr/archive/recup/sports/foot-amateur-le-nord-pas-de-calais-fait-sa-coupe-d-europe-ia182b226960n2728234
  6. Première liste pour la Coupe UEFA des régions, Ligue Bourgogne Franche-Vomté, Yannick Jourdan, octobre 2017 https://lbfc.fff.fr/simple/premiere-liste-pour-la-coupe-uefa-des-regions/
  7. a et b Les Lions de Flandre battent la Ligue de Paris par 3 buts à 0, L’Avenir de Roubaix Tourcoing, 5 janvier 1914, page 5, consulté sur Archives municipales de Roubaix, https://www.bn-r.fr/ark:/20179/ALTOBNR83963
  8. a b et c Chronique sportive. Football-association, L'Équipe des Lions de Flandre (Nord) bat l'équipe de la Ligue (Paris) par 3 buts à rien, La Croix de Roubaix-Tourcoing, 5 janvier 1914, Archives municipales de Roubaix , consulté sur https://www.bn-r.fr/ark:/20179/ALTOBNR87853
  9. Football-association. U.S.F.S.A. contre L.F.A.. Le Lion des Flandres bat l'Équipe de la Ligue, Le Figaro, 5 janvier 1914, page 6, consulté sur Gallica https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k290186w
  10. Football-association. Ligue et Lions des Flandres match nuls, à 4 buts contre 4, Le Figaro, 12 mai 1919, page 7, consulté sur Gallica https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k292134z/
  11. Football-association. Lions de Flandre contre Ligue, Journal de Roubaix, 12 mai 1919, page 1, consulté sur le site des Archives municipales de Roubaix, https://www.bn-r.fr/ark:/20179/ALTOBNR65912