Robert Défossé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Défossé
Image illustrative de l'article Robert Défossé
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Liévin (Pas-de-Calais)
Décès (à 64 ans)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1932-1939
Poste Gardien de but
Parcours amateur
Saisons Club
1928-1932 Drapeau : France ES Bully
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1932-1938 Drapeau : France Olympique lillois 160 (0)
1938-1939 Drapeau : France Red Star FC 018 (0)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1933-1936 Drapeau : France France 09 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 3 février 2015

Robert Défossé, né le 19 juin 1909 à Liévin (Pas-de-Calais) et mort le 30 août 1973, est un footballeur international français évoluant au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Jeunesse et ES Bully[modifier | modifier le code]

Avant de se consacrer au football, Robert Défossé fait de la boxe dès l'âge de treize ans et de la gymnastique à Liévin. Cela lui faisant travailler sa combativité et sa musculature noueuse[1].

Défossé pratique pour la première à l’Étoile sportive de Bully-les-Mines, tout d'abord demi gauche, ailier droit puis arrière gauche. Ce n'est qu'incidemment qu'il est amené à prendre place dans les buts[1], après avoir disputé un match de basket-ball. En effet son coéquipier Dereude remarque que Défossé possède une bonne détente. Il s'essaye alors au poste de gardien de but. Quatre matchs plus tard, il est sélectionné en équipe du Nord et dispute ensuite 17 matchs dans les sélections du Nord et de l'Artois.

Il s'impose au poste de gardien de but et dès qu'il rejoint l'Olympique lillois, la Ligue du Nord sélectionne cet ancien mineur[1].

Olympique lillois (1932-1938)[modifier | modifier le code]

Photo du groupe lillois de face
Les onze joueurs de l'Olympique lillois premiers champions de France professionnels de l'histoire en 1933.
En haut et de gauche à droite : Défossé Gardien de but, Hochart (dirigeant), Meuris, Vandooren, Beaucourt Capitaine, Mac Gowan, Théry. En bas et de gauche à droite : Decottignies, Lutterlock, Barrett, Varga, Winckelmans.
Action en faveur de l'Olympique de Marseille devant le but lillois. Le gardien Robert Défossé capte la balle.
Défossé capte la balle lors du Olympique lillois - Marseille du 11 septembre 1932, premier match professionnel du club lillois.

Avec l'Olympique lillois, Défossé est convoqué plusieurs fois pour être le gardien des Lions des Flandres. Succédant à Louis Vandeputte dans les cages de l'OL, il est le titulaire indiscutable avant l'arrivée de Julien Darui en 1937[2].

Défossé et les Lillois sont les premiers champions de France professionnels de l'histoire lors de l'exercice 1932-1933. Pendant la saison, le gardien de but nordiste joue un rôle prépondérant dans les bons résultats de son équipe. Il participe à tous les dix-huit matchs de championnat[3].

Fin au Red Star (1938-1939)[modifier | modifier le code]

En 1938, Robert Défossé signe au Red Star où il achève sa carrière.

En sélection (1933-1936)[modifier | modifier le code]

Le 12 février 1933, Robert Défossé fait ses débuts en équipe de France face à l'Autriche. Cette première sélection est douloureuse puisque la France s'incline 4-0[4]. Au Parc des Princes, Défossé « démoralise » à lui seul, aux dires d'Hugo Meisl, les joueurs du fameux « Wunderteam », durant toute la première mi-temps. Il encaisse ensuite quatre buts sans qu'on lui en fasse grief[1].

Après cinq autres matchs durant l'année 1933[5], Défossé cède sa place à Alex Thépot puis René Llense[1]. Ces trois gardiens sont ceux sélectionnés pour la Coupe du monde 1934, Défossé y est en tant que gardien numéro 2 derrière Thépot.

Le 13 décembre 1936, Robert Défossé connait sa dernière sélection en équipe de France qui reçoit la Yougoslavie (victoire 1-0). Il totalise neuf capes avec les Bleus, toutes effectuées en matchs amicaux[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Sélections de Robert Défossé[7]
# Date Compétition Affiche/Adversaire Score
1 12/02/1933 Amical France Drapeau : France - Drapeau : Autriche Autriche 0-4
2 19/03/1933 Allemagne Drapeau : Allemagne - Drapeau : France France 3-3
3 26/03/1933 France Drapeau : France - Drapeau : Belgique Belgique 3-0
4 23/04/1933 France Drapeau : France - Drapeau : Espagne Espagne 1-0
5 25/05/1933 France Drapeau : France - Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 1-1
6 10/06/1933 Tchécoslovaquie Drapeau : Tchécoslovaquie - Drapeau : France France 4-0
7 06/12/1933 Angleterre Drapeau : Angleterre - Drapeau : France France 4-1
8 21/05/1934 Belgique Drapeau : Belgique - Drapeau : France France 2-3
9 13/12/1936 France Drapeau : France - Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 1-0
Statistiques de Robert Défossé [8]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B
1932-1933 Drapeau de la France Olympique lillois D1 18 0 3 0 6 0 27 0
1933-1934 Drapeau de la France Olympique lillois D1 25 0 5 0 2 0 32 0
1934-1935 Drapeau de la France Olympique lillois D1 27 0 3 0 - - 30 0
1935-1936 Drapeau de la France Olympique lillois D1 30 0 5 0 - - 35 0
1936-1937 Drapeau de la France Olympique lillois D1 27 0 2 0 1 0 30 0
1937-1938 Drapeau de la France Olympique lillois D1 14 0 1 0 - - 15 0
Sous-total 141 0 19 0 9 0 169 0
1938-1939 Drapeau de la France Red Star D2 16 0 2 0 - - 18 0
Total sur la carrière 157 0 22 0 9 0 188 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnat de France (1)
Championnat de France D2 (1)

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Mario Brun, « Cinq minutes avec Défossé », Match, no 499,‎ (ISSN 1958-4911, lire en ligne)
  2. Hurseau 1997, p. 21
  3. « DN 1932/1933 : L’Olympique Lillois le pionnier », sur leballondanslespieds.wordpress.com, (consulté le 3 février 2015)
  4. « Fiche de Robert Défossé », sur lequipe.fr (consulté le 3 février 2015)
  5. Le 19 mars, contre l'Allemagne à Berlin, le 26 mars contre la Belgique à Paris, le 23 avril contre l'Espagne, le 25 mai contre le Pays de Galles, le 10 juin contre la Tchécoslovaquie à Prague et le 6 décembre contre l'Angleterre sur le terrain de Tottenham.
  6. « Fiche de Robert Défossé », sur fff.fr (consulté le 3 février 2015)
  7. « Fiche de Robert Défossé », sur thinesclaude.com (consulté le 3 février 2015)
  8. « Statistiques de Robert Défossé », sur pari-et-gagne.com

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Hurseau et Jacques Verhaeghe, Olympique Lillois. Sporting Club Fivois. Lille O.S.C. : Mémoire du Football, Alan Sutton, , 128 p. (ISBN 2842530802) Document utilisé pour la rédaction de l’article