Équipe de France militaire féminine de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau : France Équipe de France militaire féminine
Généralités
Emblème Le coq gaulois
Couleurs bleu, blanc, rouge
Surnom Les Bleues
Rencontres officielles historiques
Premier match 2004

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de France militaire féminine de football est l'équipe féminine de l'armée française, composée de jeunes filles des trois armées et de la gendarmerie, qui évoluent au minimum au niveau régional.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'équipe de France militaire féminine de football a vu le jour au printemps 2004 sous l'impulsion du ministère de la Défense qui voulait féminiser la pratique sportive. Le major Philippe Lemain, alors entraîneur de l’équipe masculine, décide de relever un nouveau défi avec le général Jean-Paul Michel, commissaire aux sports militaires.

Une prospection est lancée au sein des trois armées et de la gendarmerie pour rechercher les jeunes filles qui jouaient au minimum au niveau régional. Le premier match a eu lieu au Centre technique national Fernand-Sastre à Clairefontaine contre une sélection nationale jeune sous les yeux d’Aimé Jacquet, le directeur technique national, ardent défenseur du football féminin. Au fil des rassemblements, le niveau ne cesse d’augmenter grâce à l'arrivée de filles expérimentées dans le groupe.

En 2006, pour leur première participation aux Championnat du monde militaire de football féminin en Hollande, l’EFM a pris la 4e place derrière des équipes expérimentées comme les États-Unis, les Pays-Bas et l’Allemagne. En 2007, les filles ont participé aux 4e Jeux mondiaux militaires à Hyderabad où elles sont montées sur la 3e marche. En 2008, un nouveau palier est franchi aux championnats du monde à nouveau en Hollande où les Bleues finissent 2e, ne s’inclinant qu'en finale contre l’Allemagne.

Les entraîneurs de cette équipe sont les majors Philippe Lemain et Pascal Bertheau[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]