Équipe de Corse de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau de la Corse Équipe de Corse
Écusson de l' Équipe de Corse
Généralités
Confédération Aucune
Emblème La Tête de Maure
Couleurs Blanc et noir
Surnom Squadra Corsa
I Bianchi è Neri
Stade principal Stade Armand-Cesari
Stade François-Coty
Stade Ange-Casanova
Personnalités
Sélectionneur Drapeau de la Corse Jean-Michel Cavalli
Capitaine Johan Cavalli
Plus sélectionné Gary Coulibaly (10 sélections)
Meilleur buteur Mandrichi (6 buts)
Rencontres officielles historiques
Premier match
Corse Corse 1 - 0 OGC Nice
Plus large victoire
Drapeau : FranceGuadeloupe 0 - 3 Corse Corse
Plus large défaite
Drapeau : France Martinique 5 - 1 Corse Corse
Palmarès
Corsica Football Cup 2010 Médaille d'or, monde Vainqueur
Tournoi des 4 2018 Médaille d'argent, monde Finaliste

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de Corse de football (Squadra corsa di pallò) est une sélection nationale de footballeurs natifs ou originaires de Corse, active depuis 1967.

Cette sélection honorifique, qui ne présente aucun caractère officiel, est placée sous l'égide de Corsica Football Association (CFA). Cette dernière organisation regroupe les footballeurs professionnels corses. Ses matches sont placés sous l'égide de la Ligue corse de football et de la Fédération française de football (FFF). La Corse n'est pas membre de la FIFA car elle n'a pas de fédération propre et ne participe donc pas aux compétitions internationales. Le 21 septembre 2018 une motion est adopté à L'Assemblée de Corse pour une adhésion de la Squadra Corsa à la FIFA.

Sélections de la Ligue[modifier | modifier le code]

Comme toutes les ligues régionales de football, la Ligue corse de football aligne des sélections seniors, féminines et de jeunes dans des compétitions nationales organisées par la FFF.

Cependant, les dirigeants de la squadra corsa souhaitent que la sélection corse soit officiellement affiliée à la FIFA. La logique de la FIFA n'est pas la même pour la Corse que pour les départements d'outre-mer. En effet, ceux-ci ont leurs propres championnats semi-professionnels, et leurs sélections ont été créées à la demande de la FIFA. Dans le cas inverse d'une sélection qui veut rejoindre l'UEFA et la FIFA, il faudrait en théorie suivre l'exemple de l'Andorre, dont les clubs ont dû quitter le championnat espagnol.

Sélections professionnelles[modifier | modifier le code]

Premières rencontres[modifier | modifier le code]

L'équipe corse ne fut pas toujours constituée de joueurs licenciés dans des clubs corses, comme c'est l'usage pour les sélections régionales, mais parfois de joueurs professionnels originaires de Corse évoluant dans des clubs continentaux. Ce cas se produisit par quatre fois, en 1962, 1963, 1967 et 1992.

La première équipe de Corse professionnelle est constituée à l'occasion de la catastrophe aérienne de Monte Renoso en février 1962. Afin de lever des fonds pour venir en aide aux familles des 30 victimes, un match de bienfaisance est organisé à Ajaccio entre une sélection des meilleurs joueurs corses et le club professionnel de l'OGC Nice. Devant 5 000 spectateurs, les Corses s'imposent 1 à 0.

En juin 1963 à Marseille, l'équipe de Corse fait match nul avec le Stade de Reims, Raymond Kopa égalisant en fin de partie.

Le 27 février 1967, l'équipe de Corse affronte l'équipe de France en match de préparation d'un match contre la Roumanie. La partie se tient à Marseille devant 25 000 spectateurs. La liste des joueurs sélectionnés fut dressée par le journaliste corse Victor Sinet et validée par la Fédération française de football.

En 1992, l'équipe de Corse emmenée par un grand Pascal Olmeta dans les buts affronte la Juventus de Fabrizio Ravanelli et Gianluca Vialli, coachée par Giovanni Trapattoni à Mezzavia (Ajaccio). Ce match est organisé au profit des victimes de la tragédie de Furiani.

Le , rencontre à Bastia, match de préparation du Cameroun en marge de la Coupe du monde de football de 1998. Défaite des Corses 1 à 0.

Squadra Corsa en 2009[modifier | modifier le code]

Le , rencontre à Mezzavia (Ajaccio). Match amical face au Congo avec notamment Penneteau (Valenciennes), Modesto (Monaco) et Sébastien Squillaci (FC Séville) dans les rangs corses. Match nul 1 à 1. Les buts furent inscrits par A. Barilla (11e) pour la Corse et Bakoudoula (42e) pour le Congo.

En 2009, une association, Corsica Football Association[1], prévoit une rencontre contre le Congo le [2], avec l'accord de la Ligue corse de football et celui, indispensable, de la FIFA. L'équipe corse est composée de joueurs professionnels corses, originaires ou d'ascendance (parentale ou grand-parentale, indépendamment du lieu de naissance du joueur). De nombreux joueurs donnent leur accord et la sélection se compose comme suit :

Le Congo a accepté la rencontre dans l'optique de la préparation pour la CAN et la Coupe du monde 2010, sous l'égide du vice-président de la FIFA, présent à Ajaccio. Cette sélection africaine est relevée, avec un bon niveau physique et composée de nombreux joueurs professionnels évoluant ou ayant évolué en France, comme Barel Mouko (Dijon, L2), Teddy Ongoly (ex-Reims, Angers, D2), Bruce Abdoulaye (Clermont, D2), Delvin Ndinga (Auxerre, D1), Prince Oniangué (Rennes, D1) ou Lys Mouithys (Libourne-Saint-Seurin, National).

Le match s'est déroulé au stade Ange-Casanova, à Mezzavia, antre habituel du GFCOA. Avec le Diu vi salvi Regina entonné comme hymne corse, la Squadra Corsa a fait match nul face au Congo 1-1. Christophe Gaffory ouvre le score d'une tête dans la lucarne durant la première période, tandis que sur une mésentente entre Sébastien Squillacci et Nicolas Penneteau, l'attaquant congolais Bakouboula égalise pour les Africains. Le match se termine sur un roulement d'effectif afin que chaque joueur puisse honorer sa sélection.

Corse : Penneteau (J-L. Leca, 76e) - Bocognano, Squillacci (Franceschi, 46e), Modesto (cap.) - Cahuzac (Martinetti, 21e) (Lippini, 61e), D. Chessa (Grimaldi, 63e), Coulibaly, Palmieri (Cioni, 55e), Cavalli (Cabella, 77e) - Gaffory (Rocchi, 69e), Mandrichi.

Congo : Mouko - Mouaya, M'Bani (Ongoly, 81e), Makita, Abdoulaye - Ndinga (Filankembo, 63e), Fouhoungou, Douniama, N'Goma (Sembolo, 70e) - Oniangué, Bakouboula (Mouithys, 75e).

Squadra Corsa de 2010 à 2017[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Corsica Football Cup.

En 2010, l'équipe de Corse rencontre l'équipe de Bretagne, du Gabon et du Togo dans le cadre de la Corsica Football Cup 2010. L'équipe corse a remporté ce tournoi. Les résultats sont présents sur l'article de la compétition.

Le au stade François-Coty d'Ajaccio, la Squadra Corsa affrontait la Bulgarie avec dans ses rangs, le joueur parisien Ludovic Giuly. Ce match s'est soldé par une victoire corse 1 à 0, grâce à un but inscrit à la 62e minute par le milieu de terrain de l'AC Ajaccio, Johan Cavalli.

Le au stade Armand-Cesari de Bastia, l'équipe de Corse affronte le Burkina Faso. Le match se solde par une victoire corse 1 à 0 grâce à un but de Yohan Bocognano à la 34e minute de jeu.

Le 27 mai 2016 au stade Ange Casanova d'Aiacciu, la Squadra Corsa affronte le Pays basque. Le match se solde par un match nul 1-1 au terme des 90 minutes réglementaires. Le Pays Basques s'impose finalement au tir au but 6 à 5.

Puis le 26 mai 2017, La sélection corse et le Nigeria ont fait match nul (1-1) en amical, à Ajaccio. Mandrichi avait ouvert le score à la 3e minute sur penalty pour les Corses, mais Kelechi Iheanacho a égalisé en fin de match, sur penalty également (82e).

En 2018[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tournoi des 4.

1ère Edition du Tournoi des 4[modifier | modifier le code]

La sélection Corse participe à un tournoi aux Antilles et affronte la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique. C'est la 1re fois que la Squadra Corsa joue à l'extérieur depuis son match au vélodrome contre l'équipe de France en 1967 (Victoire 2-0). Fait marquant, pour la première fois la sélection Corse participe à un Tournoi labellisé par la Fédération internationale de football association, l'hymne de la FIFA accompagne l'entrée des joueurs.

La demi finale est remporté 3 buts à 0 par la Squadra contre la Guadeloupe.

La Squadra Corsa s'incline 5-1 en finale contre une très bonne sélection de Martinique. Jean-Jacques Mandrichi à marqué les 4 Buts de la compétition pour la sélection Corse.

La Squadra Corsa engage la procédure d'adhésion à la FIFA[modifier | modifier le code]

Le 21 septembre 2018, l'Assemblée de Corse a adopté une motion pour l'adhésion de la Squadra Corsa à la FIFA. La Corse devant forcément passer par la FFF, l'avenir de cette motion reste incertaine au vu du "non" catégorique de Noël Le Graët, président de la FFF.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor Sinet, La Fabuleuse Histoire du football corse, Ajaccio, Albiania, 2000

Références[modifier | modifier le code]

  1. Corsica football association sur evenementiel.corse-sport.com
  2. Le Congo accepte le déplacement en Corse sur brazzaville-adiac.com