Élections législatives de 2022 en Tarn-et-Garonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives de 2022 en Tarn-et-Garonne
2 sièges de députés à l'Assemblée nationale
et
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 189 336
Votants au 1er tour 98 785
52,17 % en diminution 10,9

Votes exprimés au 1er tour 96 277
Votes blancs au 1er tour 1 674
Votes nuls au 1er tour 834
Votants au 2d tour 95 518
50,45 %
Votes exprimés au 2d tour 86 510
Votes blancs au 2d tour 6 297
Votes nuls au 2d tour 2 711
French party RN.svg Rassemblement national
Voix au 1er tour 25 796
26,79 %
en augmentation 7,5
Voix au 2e tour 41 799
48,31 %
Députés élus 1 en augmentation 1
Coalition NUPES.png Nouvelle Union populaire écologique et sociale
Voix au 1er tour 25 035
26,00 %
en augmentation 1,6
Voix au 2e tour 25 327
29,27 %
Députés élus 1 en stagnation
French party LREM.svg Ensemble
Voix au 1er tour 18 280
18,99 %
en augmentation 4,2
Voix au 2e tour 19 384
22,40 %
Députés élus 0 en stagnation
French party PRG.svg Parti radical de gauche
Voix au 1er tour 9 892
10,27 %
en diminution 2,9
Députés élus 0 en diminution 1
Députés élus par circonscription
Carte

Les élections législatives françaises de 2022 se déroulent les et . Dans le Tarn-et-Garonne, deux députés sont à élire dans le cadre de deux circonscriptions.

Contexte[modifier | modifier le code]

Résultats de l'élection présidentielle de 2022 par circonscription[modifier | modifier le code]

Résultats des principaux candidats de l'élection présidentielle par circonscription
Circonscription 1er tour[1] 2d tour[2]
Macron Le Pen Mélenchon Macron Le Pen
1re 22,57 % 25,99 % 20,71 % 51,32 % 48,68 %
2e 20,99 % 31,74 % 17,60 % 44,85 % 55,15 %

Système électoral[modifier | modifier le code]

Les élections législatives ont lieu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans des circonscriptions uninominales[3].

Est élu au premier tour le candidat qui réunit la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix au moins égal au quart (25 %) des électeurs inscrits dans la circonscription[4]. Si aucun des candidats ne satisfait ces conditions, un second tour est organisé entre les candidats ayant réuni un nombre de voix au moins égal à un huitième des inscrits (12,5 %) ; les deux candidats arrivés en tête du premier tour se maintiennent néanmoins par défaut si un seul ou aucun d'entre eux n'a atteint ce seuil[5]. Au second tour, le candidat arrivé en tête est déclaré élu.

Le seuil de qualification basé sur un pourcentage du total des inscrits et non des suffrages exprimés rend plus difficile l'accès au second tour lorsque l'abstention est élevé. Le système permet en revanche l'accès au second tour de plus de deux candidats si plusieurs d'entre eux franchissent le seuil de 12,5 % des inscrits. Les candidats en lice au second tour peuvent ainsi être trois, un cas de figure appelé « triangulaire ». Les second tours où s'affrontent quatre candidats, appelés « quadrangulaire » sont également possibles, mais beaucoup plus rares[3].

Partis et nuances[modifier | modifier le code]

Les résultats des élections sont publiées en France par le ministère de l'Intérieur, qui classe les partis en leur attribuant des nuances politiques. Ces dernières sont décidées par les préfets, qui les attribuent indifféremment de l'étiquette politique déclarée par les candidats, qui peut être celle d'un parti ou une candidature sans étiquette[6].

En 2022, seuls les coalitions Ensemble (ENS) et Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUP), ainsi que le Parti radical de gauche (RDG), l'Union des démocrates et indépendants (UDI), Les Républicains (LR), le Rassemblement national (RN) et Reconquête (REC) se voient attribués des nuances propres[7],[8],[9].

Tous les autres partis se voient attribués l'une ou l'autre des nuances suivantes : DXG (divers extrême gauche), DVG (divers gauche), ECO (écologiste), REG (régionaliste), DVC (divers centre), DVD (divers droite), DSV (droite souverainiste) et DXD (divers extrême droite). Des partis comme Debout la France ou Lutte ouvrière ne disposent ainsi pas de nuances propres, et leurs résultats nationaux ne sont pas publiés séparément par le ministère, car mélangés avec d'autres partis (respectivement dans les nuances DSV et DXG)[10],[11].

Résultats[modifier | modifier le code]

Élus[modifier | modifier le code]

Circonscription Député sortant Parti Député élu ou réélu Parti
1re Valérie Rabault PS Valérie Rabault PS
2e Sylvia Pinel PRG Marine Hamelet RN

Résultats à l'échelle du département[modifier | modifier le code]

Résultats par nuances du Ministère de l'intérieur[12]
Nuance[9]
Premier tour Second tour Total
Sièges
+/-
Voix % Sièges Voix % Sièges
Rassemblement national RN 25 796 26,79 0 41 799 48,31 1 1 en augmentation 1
Nouvelle Union populaire écologique et sociale NUP 25 035 26,00 0 25 327 29,27 1 1 en stagnation
Ensemble ! ENS 18 280 18,99 0 19 384 22,40 0 0 en stagnation
Parti radical de gauche RDG 9 892 10,27 0 0 en diminution 1
Reconquête REC 4 658 4,84 0 0 Nv
Les Républicains LR 4 378 4,55 0 0 en stagnation
Divers gauche[a] DVG 3 774 3,92 0 0 en stagnation
Divers[b] DIV 2 367 2,46 0 0 en stagnation
Divers extrême gauche[c] DXG 1 284 1,33 0 0 en stagnation
Droite souverainiste[d] DSV 564 0,59 0 0 en stagnation
Régionaliste[e] REG 249 0,26 0 0 en stagnation
Suffrages exprimés 96 277 50,85 86 510 45,69
Votes blancs 1 674 1,69 6 297 6,59
Votes nuls 834 0,84 2 711 2,84
Total 98 785 100 0 95 518 100 2 2 en stagnation
Abstentions 90 551 47,83 93 830 49,55
Inscrits/Participation 189 336 52,17 189 348 50,45

Résultats par circonscription[modifier | modifier le code]

Les candidats sont présentés par ordre décroissant des résultats au premier tour. En cas de victoire au second tour d'un candidat n'étant pas arrivé en tête au premier, ses résultats sont indiqués en gras.

Première circonscription[modifier | modifier le code]

Député sortant : Valérie Rabault (Parti socialiste).

Résultats dans la 1re circonscription[13]
Candidat[14] Parti et
coalition
Nuance Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Valérie Rabault PS (NUPES) NUP 15 763 33,33 25 327 58,29
Pierre Poma RN RN 10 610 22,44 18 121 41,71
Catherine Simonin LREM (ENS) ENS 8 196 17,33
Claude Vigouroux LR (UDC) LR 4 378 9,26
Ghislain Descazeaux SE DVG 3 774 7,98
Luc Francez-Charlot REC REC 2 195 4,64
Dylan Perrinaud RES DIV 872 1,84
Chafik Benchekroun LP (UPF) DSV 564 1,19
Richard Blanco LO DXG 555 1,17
Laurence Lafond POID DXG 277 0,59
Jean-François Grilhault des Fontaines[15] S&P (LRDP) DIV 103 0,22
Votes valides 47 287 97,60 43 448 91,66
Votes blancs 780 0,84 2 779 5,86
Votes nuls 381 0,41 1 173 2,47
Total 48 448 100 47 400 100
Abstention 44 565 47,91 45 622 49,04
Inscrits / participation 93 013 52,09 93 022 50,96
Résultats dans les chefs-lieux de cantons de la première circonscription.
Commune Premier tour Second tour
Rabault Poma Simonin Vigouroux Rabault Poma
Caussade 37,56 22,99 17,33 8,61
Caylus 36,47 22,02 14,45 9,75
Lafrançaise 43,60 22,48 16,31 4,73
Molières 36,59 25,36 15,59 7,28
Monclar-de-Quercy 28,15 32,04 11,98 8,86
Montauban 29,80 18,52 19,89 11,28
Montpezat-de-Quercy 33,14 23,10 20,52 7,46
Nègrepelisse 43,00 29,25 12,00 5,15
Saint-Antonin-Noble-Val 47,96 13,90 15,43 6,38
Villebrumier 34,56 25,36 13,30 11,25

Deuxième circonscription[modifier | modifier le code]

Député sortant : Sylvia Pinel (Parti radical de gauche).

Résultats dans la 2e circonscription[16]
Candidat[17] Parti et
coalition
Nuance Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Marine Hamelet RN RN 15 186 31,00 23 678 54,99
Christian Astruc Horizons (ENS) ENS 10 084 20,58 19 384 45,01
Sylvia Pinel PRG RDG 9 892 20,19
Nathalie Manchado LFI (NUPES) NUP 9 272 18,93
Frédéric Cases REC REC 2 463 5,03
Jean-Yves Jouglar LMR DIV 968 1,98
Françoise Ratsimba LO DXG 452 0,92
Cédric Levieux PP DIV 424 0,87
Claire Aymes[18] BO[f] REG 249 0,51
Votes valides 48 990 97,32 43 062 89,49
Votes blancs 894 0,93 3 518 7,31
Votes nuls 453 0,47 1 538 3,20
Total 50 337 100 48 118 100
Abstention 45 986 47,74 48 208 50,05
Inscrits / participation 96 323 52,26 96 326 49,95
Résultats dans les chefs-lieux de cantons de la deuxième circonscription.
Commune Premier tour Second tour
Hamelet Astruc Pinel Manchado Hamelet Astruc
Auvillar 18,72 26,47 27,54 17,91
Beaumont-de-Lomagne 24,33 20,61 32,34 15,00
Bourg-de-Visa 34,19 10,32 23,23 23,87
Castelsarrasin 34,90 19,91 18,69 16,23
Grisolles 24,70 22,04 23,30 22,64
Lauzerte 22,41 23,75 19,16 23,37
Lavit 32,53 28,11 14,26 14,46
Moissac 34,07 18,74 15,36 21,27
Montech 28,97 20,30 20,47 21,68
Montaigu-de-Quercy 27,54 22,28 17,93 21,01
Saint-Nicolas-de-la-Grave 27,84 26,64 16,59 17,14
Valence 28,05 18,12 30,20 14,94
Verdun-sur-Garonne 25,01 18,24 19,40 28,95

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Autres candidats de sensibilité de gauche, y compris se déclarant sans étiquette
  2. Autres candidats inclassables, y compris se déclarant sans étiquette
  3. Nouveau Parti anticapitaliste, Lutte ouvrière, le Parti ouvrier indépendant, autres partis ou candidats d'extrême gauche sans affiliation partisane
  4. Debout la France, Les Patriotes, autres partis ou candidats de sensibilité souverainiste
  5. Régionalistes, Régions et peuples solidaires, indépendantistes et autonomistes
  6. Soutenu par PNO

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Election présidentielle des 10 et 24 avril 2022 - Résultats du 1er tour », sur data.gouv.fr, .
  2. « Election présidentielle des 10 et 24 avril 2022 - Résultats du second tour », sur data.gouv.fr, .
  3. a et b Loic Farge, « Élections législatives 2022 : dates, partis, candidats, sondages », sur Vie pratique, (consulté le ).
  4. France. « Code électoral », art. L.126. (version en vigueur : 12 juillet 1986) [lire en ligne (page consultée le 8 juin 2017)].
  5. France. « Code électoral », art. L.162. (version en vigueur : 9 décembre 2003) [lire en ligne (page consultée le 8 juin 2017)].
  6. « Législatives 2022 : une circulaire pour l'attribution des nuances politiques aux candidats », sur vie-publique.fr (consulté le ).
  7. « Circulaire du 13 mai 2022 relative à l'attribution des nuances aux candidats aux élections législatives de 2022 », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le ).
  8. « Addentum à la circulaire du 13 mai 2022 relative à l'attribution des nuances aux candidats aux élections législatives de 2022 », sur www.legifrance.gouv.fr, (consulté le ).
  9. a et b « Nuances de Candidats », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  10. « Législatives 2022 : DVD, DSV, REG... que signifient les nuances politiques attribuées aux candidats ? », sur www.rtl.fr (consulté le ).
  11. « Comment « Le Monde » attribue les nuances politiques aux candidats pour les législatives 2022 », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  12. « Les résultats en direct », sur www.elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  13. https://www.resultats-elections.interieur.gouv.fr/legislatives-2022/082/08201.html
  14. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  15. https://www.ladepeche.fr/2022/05/20/legislatives-2022-dans-le-tarn-et-garonne-decouvrez-les-noms-des-candidats-de-votre-circonscription-10308054.php
  16. https://www.resultats-elections.interieur.gouv.fr/legislatives-2022/082/08202.html
  17. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  18. https://lo-lugarn-pno.over-blog.org/2022/05/le-parti-de-la-nation-occitane-et-les-legislatives-du-12/06/2022.html

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]