Mirko Cvetković

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cvetković.
Mirko Cvetković
Мирко Цветковић
Illustration.
Fonctions
9e président du gouvernement de la Serbie

(&&&&&&&&&&&014814 ans, 0 mois et 20 jours)
Président Boris Tadić
Slavica Đukić Dejanović
(intérim)
Tomislav Nikolić
Prédécesseur Vojislav Koštunica
Successeur Ivica Dačić
Ministre des Finances
Premier ministre Vojislav Koštunica
Prédécesseur Mlađan Dinkić
Successeur Diana Dragutinović
Biographie
Nom de naissance Mirko Cvetković
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Zaječar, Flag of SFR Yugoslavia.svg RFS de Yougoslavie
Nationalité Serbe
Parti politique Sans étiquette
Diplômé de Faculté d'économie de l'université de Belgrade
Profession Économiste
Religion Orthodoxe serbe
Résidence Zemun

Mirko Cvetković
Présidents du gouvernement serbe

Mirko Cvetković (en serbe cyrillique : Мирко Цветковић ; né le à Zaječar) est un homme politique serbe. Du au , il a été président du gouvernement de la Serbie et, en même temps, pendant une partie de son mandat, ministre des Finances du pays.

Études et parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Mirko Cvetković naît le à Zaječar ; son père, Srboljub, est économiste et sa mère, Stana, est pharmacienne ; son prénom lui vient de son grand-père, tué lors du massacre de Kragujevac perpétré par les nazis le [1]. Il effectue ses études primaires et secondaires dans sa ville natale et fréquente également l'école secondaire de musique, où il apprend à jouer du piano et des instruments à vent. Puis Cvetković suit les cours de la Faculté d'économie de l'université de Belgrade, où il obtient successivement, une licence, un master et un doctorat, avec une thèse sur la Contribution à la modélisation du secteur de l'énergie de Yougoslavie[2],[3].

Mirko Cvetković commence sa carrière professionnelle à l'Institut des mines (en serbe : Rudarski institut), où il travaille pendant dix ans, puis à l'Institut d'économie où il reste pendant six ans, avant de passer sept ans en tant que consultant au Centre d'études économiques Mecon[2],[3],[4]. De 1998 à 2001, il est conseiller aux questions économiques de l'Institut des mines puis, en tant que consultant, il travaille pour la Banque mondiale au Pakistan, en Inde et en Turquie[2],[3].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Mirko Cvetković et Robert Fico, premier ministre de Slovaquie

à partir de janvier 2001, Mirko Cvetković participe au gouvernement de Zoran Đinđić en tant qu'adjoint d'Aleksandar Vlahović, le ministre de l'Économie et de la Privatisation et, de 2003 à 2004, il est directeur de l'Agence pour la privatisation. Entre 2004 et 2007, il est directeur de la société Intercon Consalting[2],[3].

À la suite des élections législatives serbes du , Vojislav Koštunica est invité par le président Boris Tadić à former un second gouvernement ; le gouvernement est élu le et Mirko Cvetković devient ministre des Finances[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mirko Cvetković vit à Zemun. Il est marié et père de deux enfants. Il parle anglais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sr) « Mirko Cvetković streljan u Kragujevcu », sur http://www.alo.rs, Alo ! (consulté le 26 juillet 2013)
  2. a, b, c et d (sr) « Mirko Cvetković », sur http://istinomer.rs, Site de Istinomer (consulté le 26 juillet 2013)
  3. a, b, c et d (sr) « Mirko Cvetković », sur http://otvoreniparlament.rs, Site de Otvoreni parlament (consulté le 26 juillet 2013)
  4. (sr) « Poslovođa sa »zlatnim glasom », sur http://www.vreme.com, Vreme,‎ 3 juillet 2008 (consulté le 26 juillet 2013)
  5. (sr) « Mirko Cvetković, ministar finansija Republike Srbije », sur http://www.ekapija.com, Ekapija,‎ 21 mais 2005 (consulté le 26 juillet 2013)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :