Careful with That Axe, Eugene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Careful With That Axe, Eugene[1] est une chanson du groupe de rock progressif britannique Pink Floyd. La version studio est incluse sur Relics, tandis qu'une version live est disponible sur Ummagumma.

La chanson est présente sur de très nombreux enregistrements pirates et est un morceau emblématique de Pink Floyd, qui le joue systématiquement sur scène de 1968 à 1973. En 1969, cette pièce est intégrée dans la suite conceptuelle The Man sous le titre Beset by the Creatures of the Deep. Elle disparaît une première fois du répertoire scénique de Pink Floyd en 1973, et réapparaît en 1977, en rappel au cours de la tournée In The Flesh pour une seule ultime interprétation publique.

"Careful with that fax, Eugene", une chanson qui figure dans l'album Water Dragon de l'artiste belge Bobvan, est une allusion à ce morceau.

Composition[modifier | modifier le code]

La pièce se compose de trois parties :

  1. Une longue introduction angoissante, avec basse répétitive, cris plaintifs et orgue lancinant, soutenus par une rythmique toute en dentelles de la batterie (cymbales essentiellement), conclue lorsque Waters chuchote « careful with that axe, Eugene ».
  2. Une explosion sonore, initiée par un cri primal de Waters, que relaie la guitare de Gilmour dans un déluge de sons, de cris, soutenus par les nappes grondantes de l'orgue de Wright et la batterie déchaînée de Mason.
  3. Un retour progressif au calme, symétrique à la première partie, jusqu'à l'extinction du morceau dans un dernier soupir de Waters.

La prestation de la chanson sur Live at Pompeii inclut ces mots-ci :

Down, down. Down, down. The star is screaming.
Beneath the lies. Lie, lie. Tschay, tschay, tschay.
[son de Waters soufflé dans le microphone]
[léger cri de Waters]
Careful, careful, careful with that axe, Eugene.
[cri très fort et prolongé]
[autre cri très fort et prolongé]
[Waters soufflant dans le microphone]
[léger cri de Waters]
The stars are screaming loud.
Tsch.
Tsch.
Tsch.
[gémissement de Waters]

Filmographie[modifier | modifier le code]

À la fin du film Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni, sortie en 1970, on peut entendre une autre version de Careful With That Axe, Eugene, plus courte cette fois-ci, intitulée Come In Number 51, Your Time Is Up et réalisée pour la B.O du film. Ici, les paroles, auparavant chantées par David Gilmour dans l'original, ont été remplacées par des chœurs et des voix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En langage familier, "axe" signifie "gratte" (guitare).

Liens[modifier | modifier le code]