Ski nordique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme de ski nordique fait référence à plusieurs disciplines de ski d'inspiration scandinave relevant des activités nordiques : cette expression peut désigner selon le contexte :

  • En compétition, le ski nordique comprend le ski de fond, le saut à ski et le combiné nordique. Le biathlon y est souvent assimilé, bien que les compétitions comme les championnats du monde se tiennent de façon séparée pour le biathlon.
  • Une discipline hivernale intermédiaire entre le ski de fond moderne (au niveau du matériel) et le ski de randonnée (au niveau du terrain d'exercice), pour la pratique en terrain « sauvage » (non damé) ; on le qualifie parfois de façon plus complète « ski de randonnée nordique ».

Courses populaires[modifier | modifier le code]

Le ski nordique regroupe fréquemment des centaines de pratiquants de tout niveau sur des compétitions de masse, où pratiquants du skating comme de l'alternatif se côtoient sur des parcours identiques, ou différenciés.

En France on compte ainsi :

On désigne de plus en plus souvent par le terme d'origine suédoise de « loppet » ces grand-messes du ski nordique, « loppet » signifiant « grand rassemblement » en suédois.

L'Euroloppet désigne un cycle de compétitions réunissant tout au long de l'hiver certaines des plus prestigieuses courses de 15 pays d'Europe. Parmi celles-ci, on peut citer :

Au Québec se déroule notamment le Boréal Loppet.

La Worldloppet est une compétition qui réunit certaines des plus prestigieuses courses de 14 pays tout au long de l'année. Parmi celles-ci, on peut mentionner outre celles citées ci-dessus pour l'Europe :

Saut à ski[modifier | modifier le code]

Le skieur saute depuis un tremplin avec des skis de très grande longueur (plus de 2m).

Biathlon[modifier | modifier le code]

Cette discipline combinant le ski de fond et le tir à la carabine est extrêmement difficile : elle implique en effet d'alterner rapidement des phases ski intense et des phases de grande concentration avec un blocage de la respiration pour procéder au tir sur cible fixe.

Combiné nordique[modifier | modifier le code]

Discipline combinant le ski de fond et le saut à ski.

Rollerski[modifier | modifier le code]

Le rollerski (souvent appelé ski à roulettes, ou ski-roues) est une discipline du ski qui se pratique l'été sur le macadam. Pour skier, il faut disposer d'un matériel spécifique. Les skis sont composés de poutres en alliage d'aluminium sur lesquelles sont montés des roues à chaque extrémité. L'entraxe entre les roues doit être au minimum de 530 mm pour pouvoir participer à des compétitions. Les roues peuvent être de diamètre et de largeur différentes et posséder ou non un système anti-recul. Ce dernier dispositif permet de skier en technique classique (pas alternatif).

Sur chaque ski sont également posées des fixations de ski de fond. Les chaussures sont les mêmes que pour l'hiver. Enfin les bâtons diffèrent des bâtons utilisés sur la neige par des pointes renforcées (carbure de tungstène) pour retarder l'usure sur le macadam.

Pour pratiquer le Rollerski, il est également recommandé de porter des protections, notamment un casque.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]