Turk Broda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Broda.

Turk Broda

Surnom(s) Turk
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 15 mai 1914,
Brandon (Canada)
Mort le 17 octobre 1972
Joueur décédé
Position Gardien de but
A joué pour Olympics de Détroit (LIH)
Maple Leafs de Toronto (LNH)
Carrière pro. 1935 – 1952

Temple de la renommée : 1967

Walter Edward « Turk » Broda (né le 15 mai 1914 à Brandon dans le Manitoba au Canada - décédé le 17 octobre 1972) était un gardien de but professionnel de hockey sur glace. Il est originaire de Pologne par son père mais sa famille venait d'Ukraine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière avec les Monarchs de Winnipeg de la ligue de hockey du Manitoba en 1933 et devient professionnel en 1935 en signant pour les Olympics de Détroit (Ligue internationale de hockey).

Après une saison à Détroit, il est acheté par les Maple Leafs de Toronto de la Ligue nationale de hockey pour 7 500 dollars[1]. En concurrence avec George Hainsworth, Broda prend le dessus et joue toute sa carrière de LNH pour les Maple Leafs et gagne en 1941 le trophée Vézina du meilleur gardien de la saison. Il est également sélectionné dans l'équipe type de la saison. La saison suivante, il mène son équipe à la Coupe Stanley et gagne sa place dans la seconde équipe type de la saison.

Entre 1943 et 1945, il ne joue pas au hockey et est mobilisé pour la seconde Guerre mondiale. À son retour en Amérique du Nord, il retrouve sa place au sein des Maple Leafs et va gagner trois nouvelles Coupes Stanley - en 1947, 1948 et 1949 - ainsi qu'un nouveau trophée Vézina en 1948.

Il est sélectionné pour jouer le premier Match des étoiles de la LNH ainsi que lors des éditions suivantes en 1948, 1949 et 1950.

En 1951, il remporte sa dernière Coupe Stanley et prend sa retraite en 1952. Quatre saisons plus tard, il devient l'entraîneur des Marlboros de Toronto de l'Association de hockey de l'Ontario - aujourd'hui Ontario Hockey League. Il occupe le poste pendant cinq saisons et remporte dès sa première année la Coupe Memorial avec les Marlboros[2].

En 1963, il changee de franchise et entraîne alors tour à tour les Checkers de Charlotte (de l'Eastern Hockey League), les Nationals de London (de l'AHO) et enfin il réalise sa dernière année derrière un banc de hockey pour les As de Québec de la Ligue américaine de hockey[3].

En 1967, il est admis en tant que membre du Temple de la renommée du hockey et décède en 1972 des suites d'une crise cardiaque. En 1998, il est nommé au 60e rang des 100 plus grands joueurs de hockey de l'histoire par le magazine « The Hockey News ».

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue nationale de hockey
Maple Leafs de Toronto

Bilan de carrière[modifier | modifier le code]

Il a joué 629 matchs dans la LNH pour les Maple Leafs lors de la saison régulière enregistrant 302 victoires, 101 matchs nuls et 224 défaites. Au cours des 101 matchs de séries éliminatoires, il gagne 60 matchs. Il réalise également 62 blanchissages en saison régulière, le plaçant dans les meilleurs joueurs de l'histoire de la ligue pour cet exercice. Au total, il aura joué 44 556 minutes[5].

Ses 62 blanchissages et 302 victoires sont un record pour un gardien pour la franchise des Maple Leafs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.
  2. (fr) Alignements des champions de la Coupe Memorial sur http://www.rds.ca.
  3. (en) Statistiques de carrière sur http://www.hockeydb.com/.
  4. (en) Biographie sur http://mapleleafs.nhl.com.
  5. (en) Biographie sur http://www.hockeygoalies.org/.

Articles connexes[modifier | modifier le code]