Thierry IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thierry IV
« Thierry IV roy de France » par Jean Dassier (1676-1763). Buste du roi à droite ceint d'une couronne. Bibliothèque nationale de France. NB : Cette représentation fantaisiste ne correspond à aucune réalité historique.
« Thierry IV roy de France » par Jean Dassier (1676-1763). Buste du roi à droite ceint d'une couronne. Bibliothèque nationale de France. NB : Cette représentation fantaisiste ne correspond à aucune réalité historique.
Titre
Roi des Francs
721737
Prédécesseur Chilpéric II
Successeur Interrègne (Childéric III)
Biographie
Titre complet Roi des Francs
Roi de Neustrie,
Roi de Bourgogne
Roi d'Austrasie
Dynastie Mérovingiens
Date de naissance Vers 713
Date de décès 737
Père Dagobert III

Thierry IV est né vers 713 et est mort en 737, a été roi des Francs[1]. Il a régné de 721 à 737. Il est sans doute le dernier roi mérovingien authentique.

Né vers 713, à la mort de son père Dagobert III, en 715, il est placé à l'abbaye de Chelles. Lorsque le roi Chilpéric II meurt sans héritier en 721, Charles Martel installe Thierry sur le trône. Cependant, pendant tout son règne, Charles Martel continue de détenir la réalité du pouvoir exécutif et législatif en tant que maire du palais.

Après sa mort en 737, le trône du royaume des Francs reste vacant jusqu'en 743.

Sources[modifier | modifier le code]

« Theodoricus R. Franc. 21. » par Guillaume Rouillé (1518 - 1589). NB : Cette représentation fantaisiste ne correspond à aucune réalité historique.

« [...] Eudes lui remit le roi Chilpéric avec de nombreux trésors, mais ce dernier ne retrouva pas son frère : il mourut peu de temps après. Il fut enseveli dans la ville de Noyon après avoir régné pendant cinq ans et demi. Les Francs élevèrent au trône Thierry, fils de Dagobert le Jeune, qui venait d'être éduqué dans le monastère de Chelles. Il resta sur le trône six années durant. »

  • Chapitre 10 de la Continuation de la Chronique de Frédégaire (vers 760) :

« Le roi Clotaire mourut alors et s'en alla. Charles, par l'intermédiaire de ses envoyés, reçut également du duc Eudes ledit roi Chilpéric. Celui-ci vint à Noyon et, après peu de temps, perdit l'existence et le trône : Il mourut après avoir régné six ans. À sa mort, on établit sur le trône le roi Thierry, qui occupe maintenant le siège royal et qu'attendent encore des années de vie. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier Guérin, Mémento Gisserot des rois et chefs d'État de la France, Gisserot, 2005 (ISBN 9782877477703).

Voir aussi[modifier | modifier le code]