Super Bowl XLVII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Super Bowl XLVII

Description de l'image  SuperBowlXLVIILogo.gif.
1 2 3 4 Total
Ravens 7 14 7 6 34
49ers 3 3 17 8 31
Date 3 février 2013
Stade Mercedes-Benz Superdome
Ville La Nouvelle-Orléans, Louisiane
MVP Joe Flacco, QB
Spectacle de la mi-temps Beyoncé
Affluence 71 024 personnes

Le Super Bowl XLVII est la 47e finale annuelle de la ligue nationale de football américain, qui clôture la saison 2012 de la NFL. Le match a lieu le 3 février 2013 au Mercedes-Benz Superdome à La Nouvelle-Orléans et oppose les Ravens de Baltimore aux 49ers de San Francisco.

La chanteuse américaine Alicia Keys interprète l'hymne national américain au piano avant la rencontre. Beyoncé Knowles effectue une prestation durant la mi-temps avec la réunion des anciens membres des Destiny's Child : Kelly Rowland et Michelle Williams.

Pour la première fois dans l'histoire de l'épreuve, le Super Bowl est interrompu plus de 30 minutes, au début de la seconde période, à cause d'une panne de courant partielle dans le stade[1], due à « une machine surveillant l’alimentation en électricité [qui] a détecté une irrégularité dans le système et a automatiquement fait sauter un fusible », selon les explications des responsables du stade[2].

Le Super Bowl XLVII a été diffusé sur la chaine de télévision américaine CBS, qui dépensa une moyenne de 4 millions de dollars pour un spot de 30 secondes pendant le match, le taux le plus élevé pour un Super Bowl[3]. Le Super Bowl XLVII a été suivi par un public moyen estimé à 108,4 millions de téléspectateurs aux États-Unis, selon Nielsen, avec un record de 164,1 millions pendant au moins six minutes de la rencontre[4].

Les Ravens de Baltimore remportent cette édition sur le score de 34-31.

Équipes[modifier | modifier le code]

Les deux équipes, les Ravens de Baltimore et les 49ers de San Francisco, ont respectivement remporté les finales de la conférence américaine de football (AFC) et de la conférence nationale de football (NFC). Mais cette finale du Big Game s'annonce historique puisque, pour la première fois de l'histoire de la NFL, les entraîneurs des deux équipes s'affrontant en finale sont frères, John Harbaugh, étant l'entraîneur des Ravens et Jim Harbaugh celui des 49ers. Toute la presse américaine renomme avec plaisir le Super Bowl comme Harbaugh Bowl[5], HarBowl[6], SuperBaugh[7] et le Brother Bowl[8].

Les deux avaient perdu la finale des Conférences en 2011, ont la chance de participer au Super Bowl XLVII. Opposant deux équipes qui n'ont jamais connu la défaite lors du Superbowl.

Ravens de Baltimore[modifier | modifier le code]

Article principal : Ravens de Baltimore.

Les Ravens remportent leur premier Super Bowl XXXV en 2000 contre les Giants de New York. Avec une fiche de 12-4 et participation au match de championnat AFC en 2011, perdue contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les Ravens progressent davantage en 2012. Prenant leur revanche sur les Patriots de la Nouvelle-Angleterre lors de la finale AFC, les Ravens participent au Super Bowl XLVII, en présentant un bilan de 10-6 en saison régulière. Avec de nouvelles armes et de meneurs des deux côtés de la balle, ils terminent la saison au 10e rang pour la moyenne de point par match (24,9).

Au commande de l'attaque Joe Flacco, termine la saison avec un record en carrière de 3817 yards (verges) par la passe et 22 touchdowns (touchés), avec seulement 10 interceptions. Ses principales cibles étaient les receveurs Anquan Boldin (65 réceptions, 921 yards, 4 touchdowns) et Torrey Smith (49 réceptions, 855 yards, 8 touchdowns), ainsi que le tight end (ailier rapproché) Dennis Pitta (61 réceptions, 669 yards, 7 touchdowns). L'attaque au sol des Ravens est menée par le running back (demi défensif) Ray Rice et le full back (centre-arrière) Vonta Leach tous deux sélectionnés au Pro Bowl. La ligne défensive de Baltimore a été ancré par le defensive end (ailier défensif) Haloti Ngata, qui a compilé 51 plaqués et 5 sacks, sélectionné au Pro Bowl ainsi que le defensive tackle (plaqueur défensif) Arthur Jones (47 plaqués, 4.5 sacks). Les Ravens ont également une excellente série de linebackers (secondeurs), comme Paul Kruger, Dannell Ellerbe, Jameel McClain, Terrell Suggs et Ray Lewis.

L'équipe dédie leur saison 2012 à l'ancien propriétaire et fondateur d'Art Modell[9], décédé le 6 septembre 2012, quatre jours avant le premier match de saison régulière. Les joueurs porte le logo ART sur leur maillot en son hommage.

49ers de San Francisco[modifier | modifier le code]

Article principal : 49ers de San Francisco.

Pendant les années 80 et début 90, les 49ers ont été la meilleure équipe de la NFL pendant plus de 15 ans. En jouant en 9 finales de conférence et remportant 5 Super Bowls en 1981 (XVI), 1984 (XIX), 1988 (XXIII), 1989 (XXIV), 1994 (XXIX). Mais la franchise tombe dans une crise profonde dans les années 2000. Ils ne participent plus aux playoffs (série éliminatoire) pendant huit saisons consécutives. Après la fin de la saison 2010, les 49ers ont embauché Jim Harbaugh comme entraîneur. Harbaugh, qui a joué 14 ans dans la NFL, a rejoint l'équipe après un impressionnante saison comme entraîneur de l' Université Stanford. Les 49ers passant d'un record de 6-10 en 2010 à un record de 13-3 en 2011 et une apparition en finale de conférence NFC.

Alex Smith a débuté la saison 2012 comme quarterback avec succès, mais a raté le reste de la saison après avoir subi une commotion cérébrale. Il est remplacé par le jeune Colin Kaepernick arrivé en 2011. Il rempli avec succès l’intérim, a tel point qu'il devient titulaire. Une controverse éclata alors car Smith été classé troisième meilleur quarterback en NFL avec un rating de 104,1, et leader de la ligue au pourcentage de passe réussies (70 %). Mais, Harbaugh juge Kaepernick plus dynamique et plus difficile à lire pour les défenses adverses. Kaepernick mène l'équipe à un bilan de 11-4-1, lançant pour 1814 yards et 10 touchdowns, avec seulement 3 interceptions. Le meilleur receveur de San Francisco fut Michael Crabtree, qui capta 85 passes pour 415 yards et 5 touchdowns. L'autre facteur clé pour le jeu de passe étant le tight end (ailier rapproché) Vernon Davis (41 réceptions pour 538 yards et 5 touchdowns), malgré le fait qu'il soit moins recherché avec Kaepernick. Enfin, le running back(demi offensif) Frank Gore a couru pour 1214 yards et 8 touchdowns, en plus de 28 réceptions pour 234 yards.

Le point fort des 49ers était leur défense, dont 6 titulaires ont fait le Pro Bowl. Aldon Smith a établi un record de franchise avec 19,5 sacks, plus que le reste de l'équipe avait réunis. Patrick Willis fut classé deuxième de l'équipe avec 120 plaqués et 2 interceptions, et NaVorro Bowman avec 149 plaquages.

Équipe de départ[modifier | modifier le code]

Baltimore Ravens Position Position San Francisco 49ers
Attaque
Torrey Smith WR Michael Crabtree
Anquan Boldin WR LT Joe Staley
Bryant McKinnie LT LG Mike Iupati
Kelechi Osemele LG C Jonathan Goodwin
Matt Birk C RG Alex Boone
Marshal Yanda RG RT Anthony Davis
Michael Oher RT TE Vernon Davis
Jacoby Jones WR Randy Moss
Joe Flacco QB TE Delanie Walker
Vonta Leach FB RB Frank Gore
Ray Rice RB QB Colin Kaepernick
Défense
Haloti Ngata DT LDT Ray McDonald
Ma'ake Kemoeatu NT Isaac Sopoaga
Arthur Jones DE RDT Justin Smith
Terrell Suggs OLB Ahmad Brooks
Dannell Ellerbe ILB NaVorro Bowman
Ray Lewis ILB Patrick Willis
Courtney Upshaw OLB Aldon Smith
Corey Graham LCB Carlos Rogers
Bernard Pollard SS RCB Tarell Brown
Ed Reed FS Dashon Goldson
Cary Williams RCB SS Donte Whitner

Arbitres[modifier | modifier le code]

  • Arbitre – Jerome Boger
  • Umpire – Darrell Jenkins
  • Head Linesman – Steve Stelljes
  • Juge de ligne – Byron Boston
  • Field Judge – Craig Wrolstad
  • Side Judge – Joe Larrew
  • Back Judge – Dino Paganelli

Résumé du match[modifier | modifier le code]

Premier quart-temps
Deuxième quart-temps
  • Ravens: Flacco passe de 1 yard (verge) TD pour Pitta (transformation à 1 point de Tucker) (14-3)
  • Ravens: Flacco passe de 56 yards (verges) TD pour J. Jones (transformation à 1 point de Tucker) (21-3)
  • 49ers: Akers field goal de 36 yards (verges) (21-6)
Troisième quart-temps
  • Ravens: J. Jones retour de kickoff de 108 yards (verges) TD (transformation à 1 point de Tucker) (28-6)
  • 49ers: Kaepernick passe de 31 yards (verges) TD pour Crabtree (transformation à 1 point de Akers) (28-13)
  • 49ers: Gore course de 6 yards (verges) TD (transformation à 1 point de Akers) (28-20)
  • 49ers: Akers field goal de 21 yards (verges) (28-23)
Quatrième quart-temps
  • Ravens: Tucker field goal de 19 yards (verges) (31-23)
  • 49ers: Kaepernick course de 15 yards (verges) TD (conversion à 2 points ratée - passe incomplète de Kaepernick) (31-29)
  • Ravens: Tucker field goal de 38 yards (verges) (34-29)
  • 49ers: Koch course de -8 yards (verges) safety (intentionnel) (34-31)
Évolution du score
Quart-temps 1 2 3 4 Total
Ravens de Baltimore 7 14 7 6 34
49ers de San Francisco 3 3 17 8 31
Joe Flacco, quarterback des Ravens de Baltimore, élu MVP de la finale

Comparaison statistique[modifier | modifier le code]

Source: NFL.com Baltimore Ravens San Francisco 49ers
Premier jeu 21 23
Conversion troisième jeu 9/16 2/9
Conversion quatrième jeu 0-2 0-1
Yards (verges) totales 367 468
Yards (verges) par la passe 274 286
Passes complétées/tentées 22/33 16/28
Yards (verges) par la course 93 182
Courses tentées 35 29
Yards (verges) par la course 2.7 6.3
Pénalité-Yards (verges) 2-20 5-33
Sacks-Yards (verges) perdus 2-13 3-16
Fumble (échapée) perdus 2-1 1-1
Interception lancée 0 1
Safety (touché de sûreté) 0 1
Temps de possession 32:23 27:37

Leaders individuels[modifier | modifier le code]

Baltimore Ravens à la passe
Passes comp/ten Yds TD INT
Joe Flacco 22/33 287 3 0
Baltimore Ravens à la course
Courses Yds TD LG
Ray Rice 20 59 0 12
Bernard Pierce 12 33 0 8
Baltimore Ravens réceptions
Rec Yds TD LG
Anquan Boldin 6 104 1 30
Jacoby Jones 1 56 1 56
Ed Dickson 2 37 0 23
Torrey Smith 2 35 0 20
Dennis Pitta 4 26 1 9
San Francisco 49ers à la passe
Passes comp/ten Yds TD INT
Colin Kaepernick 16/28 302 1 1
San Francisco 49ers à la course
Courses Yds TD LG
Frank Gore 19 110 1 33
Colin Kaepernick 7 62 1 15
San Francisco 49ers réceptions
Rec Yds TD LG
Michael Crabtree 5 109 1 31
Vernon Davis 6 104 0 29
Delanie Walker 3 48 0 28
Randy Moss 2 41 0 32

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le match est diffusé aux États-Unis sur le réseau de télévision CBS et commenté par le journaliste Jim Nantz (en) et l'ancien quart-arrière Phil Simms.

La rencontre est également diffusée à l'international sur les chaînes :

Les chaînes W9 et BeIN Sport n'ont pas repris le signal de CBS mais celui de NFL Network.

L'année précédente, lors du Super Bowl XLVI, ils étaient plus de 110 millions de téléspectateurs aux États-Unis, devant la finale. Comme chaque année, le coût de la publicité augmente, et en 2013, le prix est de 4 millions de dollars les 30 secondes de publicité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Panne d'électricité pendant le Super Bowl sur eurosport.fr
  2. Article de L'Énergie d'avancer
  3. Darren Heitner, « Is It Worth Spending $4 Million On A Super Bowl Commercial? »", Forbes ; consulté le 4 février 2013.
  4. Scott Collins, « Super Bowl ratings dip slightly from last year », Los Angeles Times, 5 février 2013 ; consulté le 5 février 2013
  5. (en) Le Harbaugh Bowl [1]
  6. (en) Le HarBowl [2]
  7. (en) Le SuperBaugh [3]
  8. (en) Brother Bowl sur ABC [4]
  9. (en) Le décès de l' Art Modell sur ESPN [5]
  10. La chaine W9 [6]
  11. Vos Questions Superbowl, Radio télévision suisse, consulté le 4 février 2013
  12. La chaine BeIN Sport [7]
  13. Isabelle Massé, « Super Bowl: où regarder les pubs américaines? », La Presse, 3 février 2013
  14. (en) La chaine ESPN America [8]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]