Frank Gore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frank Gore

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Frank Gore

Nom complet Franklin Delano Gore
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 14 mai 1983 (31 ans)
Lieu de naissance Miami (Floride)
Taille 1,75 m (5 9)
Poids 98 kg (216 lb)
Numéro 21
Position Running back
Carrière universitaire ou amateur
2001-2005 Hurricanes de Miami
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 65e au total en 2005 par les
49ers de San Francisco
Depuis 2005 49ers de San Francisco
Pro Bowl 2006, 2009, 2011, 2012 et 2013
Carrière pro. 2005 – aujourd'hui

(en) Statistiques sur NFL.com

Franklin "Frank" Delano Gore, né le 14 mai 1983 à Miami (Floride), est un joueur américain de football américain. Il évolue au poste de running back avec les 49ers de San Francisco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il intègre l'Université de Miami en 2001, et commence à jouer avec les Hurricanes de Miami. Dès sa saison de freshman, il court pour 820 yards et 12 touchdowns, avec une moyenne impressionnante de 9,3 yards par course, et est nommé Freshman de l'année de la Big East Conference. La saison suivante, en 2002, alors qu'il est pressenti pour être le running back titulaire devant Willis McGahee, il est victime d'une torsion du ligament croisé antérieur du genou gauche durant un entraînement, et est indisponible pour toute la saison. De retour en 2003, il court notamment pour plus de 100 yards durant quatre de ses cinq premiers matchs. En 2004, il finit à près de 1 000 yards courus.

Au final, en 28 matchs avec les Hurricanes, il cumule 1 975 yards à la course pour une moyenne de 5,7 par course, 17 touchdowns et 985 yards à la réception pour 25 passes.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il est drafté en 65e position (troisième tour) par les 49ers de San Francisco en 2005.

Saison 2005[modifier | modifier le code]

Pour sa saison de rookie, et alors qu'il n'est pas le running back titulaire, il mène les Niners en termes de yards courus avec 608 yards à la course en 14 matchs et aide l'attaque de son équipe, en difficulté durant toute la saison. Il inscrit également 3 touchdowns, réceptionne 13 passes pour 131 yards et il obtient son premier match professionnel à plus de 100 yards lors d'une victoire face aux Texans de Houston durant la dernière journée.

Saison 2006[modifier | modifier le code]

Désigné titulaire, la saison 2006 permet à Gore de s'imposer comme l'un des meilleurs running backs de la NFL. Il devient surtout l'arme offensive principale des 49ers, qui se reposent sur lui en l'absence d'attaque aérienne solide. Bien qu'il soit victime de nombreux fumbles en début de saison (un fumble durant chacun des quatre premiers matchs), il corrige ce souci par la suite et réalise 9 matchs à plus de 100 yards courus, dont un lors de la 11e journée où il court pour 212 yards. Il termine cette saison avec 1 695 yards parcourus et 8 touchdowns en 312 courses et parvient à battre le record de yards courus par un Niner, dépassant les 1 570 yards de Garrison Hearst en 1998. Il mène également son équipe au niveau aérien, avec 61 réceptions pour 485 yards et un touchdown.

Au total, il est nommé deux fois Joueur Offensif NFC de la semaine (5e et 11e semaines) et est sélectionné pour son premier Pro Bowl.

Saison 2007[modifier | modifier le code]

Frank Gore contre les Rams de Saint-Louis en 2007

Avant la saison 2007, il signe une extension de contrait de 28 millions de dollars et annonce avoir pour objectif de battre le record d'Eric Dickerson du plus grand nombre de yards courus en une saison. Pourtant, blessé, il rate l'ensemble de la préparation de pré-saison, puis subit le décès de sa mère dès le début de la saison. Il réalise ainsi une saison en demi-teinte : s'il termine avec tout de même 1 102 yards à la course et 436 à la réception, il n'inscrit que 6 touchdowns au total et ne réalise que deux matchs à plus de cent yards courus, loin de ses ambitions d'intersaison.

Saison 2008[modifier | modifier le code]

Cette saison 2008 se déroule sur les mêmes bases que la précédente : Gore réalise 3 matchs à plus de 100 yards et finit avec 1 036 yards courus et 6 touchdowns. Il devient en tout cas le premier running back des 49ers à courir pour plus de 1 000 yards durant trois saisons de suite.

Saison 2009[modifier | modifier le code]

Après un premier match de saison délicat, où il ne court que pour 22 yards, il réalise ensuite le deuxième match à plus de 200 yards de sa carrière au cours d'une victoire face aux Seahawks de Seattle, où il inscrit deux touchdowns après des courses de 79 et 80 yards, devenant le deuxième joueur de l'histoire de la NFL à inscrire deux touchdowns de plus de 75 yards à la course dans un même match derrière Barry Sanders en 1997[1]. Il enregistre ensuite quatre autres matchs à plus de cent yards et termine la saison avec 1 120 yards parcourus et 10 touchdowns, un bon bilan sachant qu'il a notamment manqué deux matchs complets du fait d'une blessure à la cheville. Cette bonne saison lui permet d'être honoré de sa deuxième invitation au Pro Bowl.

Saison 2010[modifier | modifier le code]

Alors qu'il entame un bon début de saison, avec quatre matchs à plus de cent yards et 853 yards courus en 11 matchs, il subit une grave blessure à la hanche durant la 12e journée qui l'oblige à rester éloigné des terrains jusqu'à la fin de la saison.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Gore signe une nouvelle extension de contrat durant l'inter-saison, garantissant sa présence jusqu'en 2014. Cette saison est également celle des changements du côté des Niners : équipe moyenne, voire médiocre, depuis le début des années 2000 avec aucune saison positive depuis 2002, les 49ers décident de modifier leur direction en recrutant Jim Harbaugh comme entraîneur-chef, un coach dont la philosophie offensive est centrée sur un jeu de course solide correspondant bien à Gore.

Si les premiers matchs de Gore sous ce nouveau coaching sont difficiles, cela change à partir du quatrième match de la saison où il court pour 127 yards et 1 touchdown en seulement 15 courses face aux Eagles de Philadelphie. Gore enchaîne ensuite quatre autres matchs à plus de cent yards à chaque fois. Il vit néanmoins ensuite l'un des pires matchs de sa carrière, contre les Giants de New York, où il ne parvient pas à engranger le moindre yard en six courses avant de quitter le match pour blessure légère. La suite de la saison est meilleure et il finit avec 1 211 yards parcourus et 8 touchdowns en 282 courses et est l'un des acteurs du succès des 49ers cette saison qui terminent sur le bilan de 13-3 et le titre de leur division. Ces bons résultats lui permettent ainsi de jouer ses premiers matchs de play-offs : efficace lors du premier match de Division face aux Saints de La Nouvelle-Orléans, où il enregistre notamment une course de 42 yards, il ne parvient pas à être décisif malgré 74 yards parcourus lors de la défaite de son équipe en Finale de Conférence NFC face aux futurs vainqueurs du Super Bowl XLVI, les Giants. Il est néanmoins de nouveau invité au Pro Bowl à l'issue de la saison.

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Frank Gore en 2012

Cette saison installe Gore comme moteur de l'attaque des Niners : s'il accomplit peu de performances impressionnantes, avec seulement trois matchs à plus de 100 yards, il réalise 13 matchs sur 16 à plus de 60 yards et sert grandement son équipe pour gagner du terrain et obtenir des premières tentatives. Il termine tout de même avec 1 214 yards et 8 touchdowns à la course, des performances très semblables à sa saison précédente, et reçoit sa quatrième invitation pour le Pro Bowl.

En play-offs, il réalise un excellent match de Division en courant pour 119 yards et 1 touchdown durant la victoire des 49ers face aux Packers de Green Bay. Il est de nouveau décisif la semaine suivante, en Finale de Conférence, où ses deux touchdowns pour 90 yards courus permettent à son équipe de rattraper puis de battre les Falcons d'Atlanta et de s'ouvrir les portes du Super Bowl XLVII. Là, malgré un bon match individuel de Gore qui court pour 110 yards et inscrit un touchdown, son équipe s'incline 34-31 face aux Ravens de Baltimore.

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Gore joue les 16 matchs de la saison régulière et 3 matchs de playoff. Il totalise 1 128 yards et 9 touchdowns sur la saison.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]