Souk Oufella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Souk Oufella
Siège de l'APC de Souk-Oufella
Siège de l'APC de Souk-Oufella
Noms
Nom algérien سوق أوفلا
Nom kabyle Ssuq u fella
Nom amazigh ⵙⵓⵇ ⵓⴼⴻⵍⵍⴰ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Béjaïa
Daïra Chemini
Chef-lieu Souk Akdim[1]
Président de l'APC Zahir Djaou
2014-2017
Code postal 06042
Code ONS 0630
Démographie
Population 8 931 hab. (2008[2])
Densité 646 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 36′ 22″ N 4° 38′ 20″ E / 36.606132, 4.6390236° 36′ 22″ Nord 4° 38′ 20″ Est / 36.606132, 4.63902  
Superficie 13,82 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Béjaïa.
Localisation de la commune dans la wilaya de Béjaïa.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Souk Oufella

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Souk Oufella

Souk Oufella est une commune Algerienne de la wilaya de Béjaïa en Algérie, située à environ 50 km au sud-ouest de Béjaïa.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Souk Oufella se situe à l'ouest de la wilaya de Béjaïa.

Communes limitrophes de Souk Oufella
Akfadou
Chemini Souk Oufella Tibane
Leflaye
Ouzellaguen Seddouk

Relief, géologie, hydrographie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La commune de Souk Oufella dispose de deux bus communaux réservés au transport scolaire. Ces bus effectuent le trajet Chemini - Sidi-Aïch en passant par le chef lieu de la commune. Une autre navette assure le transport des élèves vers les villages de Zountar et Aourir.

Les usagers des transports empruntent des mini-bus privés.. L'aller-retour entre Souk-Oufella et la commune de Chemini coûte 30 dinars algériens et le trajet Souk Oufella vers Sidi-Aïch coûte 70 dinars algériens (tarifs en 2011). Des bus de sociétés privées assurent aussi le trajet Chemini - Béjaïa pour 120 dinars l'aller-retour.

Les principaux axes routiers de la commune sont :

  • Le Chemin Wilayal n°173 (CW173)
  • La Route Nationale n° 26 (RN26)

Lieux-dits, quartiers et hameaux[modifier | modifier le code]

Outre son chef-lieu Souk Oufella-centre, la commune de Souk Oufella est composée des localités suivantes[3] : Tiliouacadi, Iabdounène, Bajou, Aourir, Tasga, Taourirt, Laazib Aït Aouati, Lazib Aballache, Ayaten, Zountar, Takrietz et Berkouk.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Souk Oufella est un toponyme composé issu pour la base du mot « souk », de l'arabe classique sūq et en arabe algérien suq, signifiant « marché » et du composant « oufella », mot kabyle signifiant « d'en haut » ; le nom complet de la localité signifie donc « le marché d'en haut »[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1987 1996 2002 2004 2008
7 844[5] - 9 776[6] - 8 931[2]
(Source : ONS)


Administration et politique[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1984   Lahcene Bellataf    
    Tayeb Azzoug Commission communale provisoire Administrateur
1990   Arab Achat RCD  
1992 1997 Mouloud Sadou Délégué de l'exécutif communal  
23/10/1997 30/10/2002 Kamel Smaïli RCD  
2002 2005 Mohamed Sahir Secrétaire Général(désigné par le Wali Gestionnaire des affaires administratives
2005 2007 Samir Rabhi RCD  
2007 2012 Ammimeur Hanafi RCDRCD  
2012 2014 Samir Rabhi FFS  
2014 2017 Zahir Djaou Indépendant  
Les données manquantes sont à compléter.

Économie[modifier | modifier le code]

Vie quotidienne[modifier | modifier le code]

  • Siège de l'APC à Souk Oufella et annexe à Takrietz
  • Poste de Tiliouacadi
  • Bibliothèque communale à Tiliouacadi
  • Maison de jeunes à Takrietz
  • École primaire de Vieux Marché (rebaptisée École primaire des frères Saïghi en 2013).
  • École primaire à Takrietz
  • École secondaire à Takrietz
  • École secondaire (C.E.M) Chahid GHERBI Salah
  • Dispensaire à Tiliouacadi
  • Dispensaire à Takrietz

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Mohand Cherif SAHLI (1906-1989)écrivain, historien et ancien ambassadeur de l'Algérie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Code des agglomérations : 5e recensement général de la population et de l'habitat, vol. 169/2012, Alger, Office national des statistiques, coll. « Collections statistiques »,‎ 2012, p. 24.
  2. a et b « Wilaya de Béjaïa : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  3. « Décret no 84-365 du 1er décembre 1984 fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes », Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire, no 67,‎ 19 décembre 1984, p. 1486 (lire en ligne).
  4. Foudil Cheriguen, Toponymie algérienne des lieux habités (les noms composés), Alger, Épigraphe,‎ 1993, p. 98, 137.
  5. Service de la planification et de l'aménagement du territoire, La wilaya de Béjaïa en quelques chiffres, Wilaya de Béjaïa,‎ 1988, p. 5.
  6. Population des communes algériennes en 2002 à partir des données de l'ONS.

Sur les autres projets Wikimedia :