Saudi Aramco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

26° 18′ 37″ N 50° 07′ 57″ E / 26.3102, 50.1326 ()

Saudi Aramco

Description de l'image  Aramco logo new.jpg.
Création 1933
Personnages clés Khalid A. Al-Falih
(président et CEO)
Ali Al-Naimi
(ministre du pétrole
et des ressources minérales)
Forme juridique Propriété de l'Arabie saoudite
Slogan Energy to the world
Siège social Drapeau d'Arabie saoudite Dhahran (Arabie saoudite)
Activité Pétrole et gaz
Effectif 56 066 (2011)
Site web www.saudiaramco.com
Chiffre d’affaires en augmentation 311 milliards de USD (2011)[1]

Saudi Aramco, officiellement Saudi Arabian Oil Company, est la compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures (son nom est la contraction d'Arabian American Oil Company). Elle possède la quasi-intégralité des ressources en hydrocarbures du royaume et, du point de vue de ses réserves comme de celui de sa production, est de loin la première compagnie pétrolière mondiale. Son siège se trouve à Dhahran, dans l'est du pays. Son principal gisement pétrolier est Ghawar, plus grand gisement mondial.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Saudi Aramco commence le 29 mai 1933, quand le gouvernement saoudien signe un accord de concession avec Standard Oil of California (Socal) lui permettant de faire des prospections pétrolières en Arabie saoudite. Standard Oil of California transmet cette concession à une de ses filiales appelée California-Arabian Standard Oil. En 1936, n'ayant obtenu aucun succès, la Texas Oil Company achète 50 % de la concession. Après quatre longues années de recherche infructueuse, la compagnie découvre un premier gisement à Dhahran en 1938, le puits est nommé « Dammam number 7 ». Le nom de la compagnie change en 1944 et devient Arabian American Oil Company (ou Aramco). En 1948, Standard Oil of California et Texas Oil Company accueillent un nouveau partenaire. Standard Oil of New Jersey prend 30 % d'Aramco, et Socony Vacuum en acquiert 10 %, laissant ainsi une part égale de 30 % à Standard Oil of California et Texas Oil Company.

En 1973, le gouvernement saoudien acquiert une part de 25 % dans Aramco, pour l’augmenter à 60 % en 1974 et finalement en prendre le plein contrôle en 1980. En novembre 1988, la compagnie change son nom Arabian American Oil Company en Saudi Arabian Oil Company (ou Saudi Aramco).

Elle s'occupe actuellement de construire l'université des sciences et technologies du Roi Abdallah. La raffinerie de Ras Tanura, près de Dhahran, fut longtemps la seule du pays.

Production et réserves[modifier | modifier le code]

Données d'après[2].

Pétrole[modifier | modifier le code]

  • Production journalière moyenne de pétrole brut : 8,5 millions de barils
  • Production annuelle de pétrole brut : 3,11 milliards de barils
  • Réserves estimées de pétrole brut : 259,9 milliards de barils

Gaz[modifier | modifier le code]

  • Production journalière moyenne : 0,226 milliard de mètres cubes (7,998 milliards de pieds cubes)
  • Production annuelle de gaz : 82,6 milliards de mètres cubes (2,919 billions de pieds cubes)
  • Réserves estimées de gaz : 7,187 billions de mètres cubes (253,8 billions de pieds cubes)

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://biz.yahoo.com/ic/55/55881.html
  2. (en) [PDF] Saudi Aramco : Key Figures - décembre 2007 (voir archive)

Articles connexes[modifier | modifier le code]