Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord
Trajectoire des systèmes
Trajectoire des systèmes
Dates
Début officiel 1er juin 2013
Fin officielle 30 novembre 2013
Début de l'activité 5 juin 2013
Fin de l'activité 22 novembre 2013
Dégâts
Dommages au moins 1 51 milliard $US (2 013) $
Morts 47
Blessés inconnu
Faits marquants
Le plus intense Humberto (982 hPa, 140 km/h)
Le plus coûteux Ingrid
Le plus meurtrier Ingrid (23 morts)
Nombre d'événements
Dépression tropicale ou subtropicale Tempête tropicale ou subtropicale Ouragan de catégorie 1 Ouragan de catégorie 2 Ouragan de catégorie 3 Ouragan de catégorie 4 Ouragan de catégorie 5 Total
1 11 2 0 0 0 0 14
Chronologie
Précédent 2012 2014 Suivant

La saison 2013 des ouragans (cyclones tropicaux dans l'océan Atlantique) débute officiellement le 1er juin 2013 pour se terminer le 30 novembre 2013, selon la définition de l'Organisation météorologique mondiale. Le premier système dépressionnaire se développe le 5 juin, atteint la Big Bend Coast le 6 juin, et devient cyclone post-tropical le 7 juin depuis un front froid. Le premier ouragan, Humberto, n'a atteint ce niveau que le 11 septembre, soit l'un des plus tardifs premiers ouragans d'une saison cyclonique dans l'Atlantique Nord. La saison, très moyenne en nombre de systèmes, ne compte qu'un seul autre ouragan et son énergie cumulative est particulièrement basse[1] aux alentours de 33[2] alors que la moyenne constatée d'une saison entre 1981 et 2010 est de 104[2].

Prévisions[modifier | modifier le code]

Prévisions de l'activité tropicale pour la saison 2013
Source Date Tempêtes nommées Ouragans Ouragans
majeurs
Réf.
TSR 5 décembre 2012 15 8 3 [3]
TSR 5 avril 2013 15 8 3 [4]
WSI/TWC 8 avril 2013 16 9 5 [5]
CSU 10 avril 2013 18 9 4 [6]
NCSU 15 avril 2013 13–17 7–10 3–6 [7]
UKMO 15 mai 2013 14* 9* N/A [8]
NWS 23 mai 2013 13–20 7–11 3–6 [9]
FSU COAPS 30 mai 2013 12–17 5–10 N/A [10]
CSU 3 juin 2013 18 9 4 [11]
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Moyenne (1981–2010) 12.1 6.4 2.7 [12]
Record d'activité maximum 28 (saison 2005) 15 (saison 2005) 8 (saison 1950) [13]
Record de plus faible activité 4 (saison 1983) 2 (saison 1982) 0† (saison 1994) [13]

Le 5 décembre 2012, le Tropical Storm Risk (TSR), un consortium d'experts en assurance, prévention des risques naturels et prévisionnistes de University College de Londres, a émis un bulletin sur l'estimation du nombre de systèmes tropicaux pour la saison 2013 dans l’Atlantique Nord.

Le rapport donnait un nombre supérieur à la moyenne avec 15,4 (±4,3) systèmes atteignant le niveau de tempête tropical, parmi lesquels 7,7 (±2,9) ouragans dont 3,4 (±1,6) ouragans majeurs. Cette prévision était fortement influencée par des alizées plus faibles que la normale et une température de la mer plus élevée[3]. Une mise à jour a été publiée le 5 avril 2013, donnant des chiffres sensiblement équivalents.

Le 8 avril 2013, c'était au tour de Weather Services International (WSI) de publier leur prévision. Les chiffres étaient semblables mais WSI a mentionné que la synchronisation d'un épisode de El Niño, avant ou pendant le pic de la saison des ouragans, donnait une certaine incertitude aux prédictions[5]. Deux jours plus tard, l'université d'État du Colorado (CSU) émit son premier estimé, parlant de 18 tempêtes nommées, estimant qu'un épisode de El Niño avant le pic de la saison était peu probable.

Le 15 mai, c'était au tour de Met Office (UKMO) britannique de prédire une saison légèrement au-dessus de la moyenne avec 14 tempêtes[8]. Le 23 mai, c'était finalement au National Weather Service d'émettre leur première prévision où il était mentionné qu'il y avait 70% d'avoir de 13 à 20 tempêtes, dont 7 à 11 deviendraient des ouragans et 3 à 6 des ouragans majeurs[9].

Certaines mises à jour des prévisions ont été émises ultérieurement par les divers organismes. L'ensemble de ces prévisions est résumé dans le tableau ci-joint.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Valeur de ACE (104 nœuds2)
Andrea 1,6175 Humberto 8,8225
Barry 0,7625 Ingrid 4,6675
Chantal 2,4800 Jerry 1,4175
Dorian 2,5725 Karen 2,0900
Erin 1,5450 Lorenzo 1,6200
Fernand 0,6550 Melissa 3,3775
Gabrielle 1,8150 Dépression Huit 0
Total= 33,32

Il s'avère que la saison cyclonique 2013 dans l'océan atlantique nord est d'un niveau assez moyen en nombre et très en bas de la moyenne en termes d'énergie. Elle a débuté assez tardivement par la tempête tropicale Andrea le 5 juin, plus d'un mois après le début officiel normal, qui sera surtout notable par les pluies diluviennes qu'elle donne sur la péninsule du Yucatán, le nord-ouest de Cuba et la côte est de États-Unis. Quatorze systèmes tropicaux se succéderont de manière très espacée, sauf le mois septembre qui en compte à lui seul six. Le premier ouragan officiel (Humberto) n'est survenu que le 11 septembre, battant presque un record pour l'ouragan le plus tardif en saison cyclonique du bassin atlantique. Seulement un autre ouragan (Ingrid) fut signalé et aucun n'a atteint le niveau d'ouragan majeur. La majorité des cyclones ont soit passé leur vie en mer ou peu touché les côtes, Ingrid est celui qui a le plus causé de dégâts en frappant la côte est du Mexique le 16 septembre en même temps que l’ouragan Manuel touchait la côte ouest. À eux deux, ils ont fait plus de 100 morts, dont seulement 23 sont attribuables à Ingrid.

Le tableau de droite montre l'énergie des systèmes de 2013 selon l'algorithme Accumulated Cyclone Energy (ou ACE) du National Weather Service qui est en gros une mesure de l'énergie dégagée instantanément multipliée par sa durée de vie[14]. Il est à noter qu'une ACE est calculé pour les systèmes dépassant le niveau de dépression tropicales et donc la dépression Huit a reçu une valeur nulle. Le Robert Korty, de l'université Texas A&M a fait remarquer que l'air provenant de l'Afrique, et dans lequel passent les ondes tropicales, a été particulièrement sec en 2013 ce qui est probablement la cause du faible développement des tempêtes[15].

Noms des tempêtes de 2013[modifier | modifier le code]

La liste des noms utilisée pour nommer les tempêtes et les ouragans pour 2013 sera exactement la même que celle de la saison cyclonique 2007, à l'exception de Dorian, Fernand et Nestor qui ont remplacé les noms Dean, Felix et Noel.

Cyclones
TT Andrea
TT Barry
TT Chantal
TT Dorian
TT Erin
TT Fernand
TT Gabrielle
1 Humberto
1 Ingrid
TT Jerry
TT Karen
TT Lorenzo
TT Melissa
Inc. Nestor
Inc. Olga
Inc. Pablo
Inc. Rebekah
Inc. Sebastien
Inc. Tanya
Inc. Van
Inc. Wendy

Cyclones tropicaux[modifier | modifier le code]

Tempête tropicale Andrea[modifier | modifier le code]

Andrea
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 5 juin – 7 juin
Intensité 100 km/h (65 mph) (1-min), 992 hPa (mbar)

Au début de juin, le National Hurricane Center (NHC) débute ses observations sur une perturbation dans le nord-ouest de la mer des Caraïbes[16]. Un système de basse pression s'organise lentement malgré le fort cisaillement des vents avec l'altitude et un avion de reconnaissance rapporte une circulation fermée le 5 juin[17]. Le premier avis de tempête tropicale est émis par le NHC dès 22 h UTC et le système reçoit le nom d’Andrea tandis qu'il se situe à 500 km au sud-ouest de Tampa, en Floride[18].

Tôt le 6 juin, Andrea s'intensifie et ses vents atteignent 100 km/h[19]. Le centre de la tempête touche la côte avec cette intensité dans le comté de Dixie (Floride) à 21 h 40 UTC[20]. Par la suite, Andrea perd rapidement de la force en traversant le nord de la Floride, à cause de la friction, et ses vents n'atteignent plus que 75 km/h tôt le 7 juin. Plus tard en journée, toute la convection associée au système se déplace dans son quadrant nord-ouest, une injection d'air sec s'étant faite dans le centre et il accélère vers le nord-est dans un flux rapide en altitude[2]. Andrea devient extratropical dès son passage sur la Caroline du Nord en s'amalgamant à une zone frontale à 21 h UTC le 7 juin[2]. Par la suite, cette dépression des latitudes moyennes longe la côte Est des États-Unis et des Provinces de l'Atlantique au Canada.

La perturbation antérieure à Andrea donne près de 300 mm de pluie sur la péninsule du Yucatán et cause des inondations à Cuba, surtout dans la province de Pinar del Río. Andrea elle-même a laissé d'importantes quantités de pluie le long de sa trajectoire. Sur la côte est des États-Unis il tombe par exemple en moyenne de 75 à 125 mm avec des accumulation locales allant jusqu'à 200 mm[21]. Ces pluies causent des inondations généralement mineures, et ses vents provoquent d'importantes pannes de courant[22],[23].

Cependant, des inondations plus importantes sont signalées au New Jersey, en particulier sur la rivière Millstone, un affluent de la Raritan, provoquant la fermeture de plusieurs routes et le sauvetage de plusieurs automobilistes[24]. Au moins 5 tornades sont signalées en Floride[25] et 13 nageurs ont dû être secourus en Alabama à cause du fort courant d'arrachement[22]. Andrea cause aussi directement la mort d'un nageur dans le comté de Horry, Caroline du Sud[21]. De plus, une personne est morte en Virginie dans un accident de la route relié à la tempête et deux autres dans le New Jersey pour les mêmes raisons[21],[24],[26].

Tempête tropicale Barry[modifier | modifier le code]

Barry
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 17 juin – 20 juin
Intensité 75 km/h (45 mph) (1-min), 1003 hPa (mbar)

Au cours de la soirée du 15 juin, le National Hurricane Center (NHC) a commencé à surveiller une vaste zone de temps perturbé en association avec une onde tropicale sur le sud-ouest de la mer des Caraïbes[27]. Dérivant à l'ouest-nord-ouest, les conditions environnementales étaient censés être favorables au développement, mais la proximité de la côte allait nuire à une intensification significative. Le 16 juin, le HNC donnait une chance moyenne de formation en cyclone tropical au cours des 48 premières heures. Le 17 juin, après l'analyse des données radar du Honduras et des animations satellites dans le domaine visible, le NHC a émis le premier bulletin pour la dépression tropicale Deux alors qu'elle était située à 95 km à l'est de Monkey River Town, Belize[28]. Tard dans la soirée la dépression a touché la côte, produisant de fortes pluies et des rafales de vent. Malgré une intensité décroissante et le passage à travers la péninsule du Yucatán, le NHC misait sur son passage dans la baie de Campêche pour une nouvelle intensification.

Vers midi le 19 juin, la dépression a été reclassée en tempête tropicale nommée Barry, bien que seulement d'intensité minimale pour la catégorie[29]. Entre 12 et 13 h UTC (8 à h locale) le 20 juin, le centre de la tempête a touché la côte du Mexique, juste au nord de Veracruz soufflant à 75 km/h[30]. La friction a eu tôt fait de dissiper Barry et le NHC a émis son dernier bulletin à 22 h le même jour. Les fortes pluies au Honduras ont déclenché des inondations qui ont endommagé 60 maisons et touché 300 personnes. Dans le sud du Belize, environ 250 mm de pluie sont tombés en 24 heures, causant le débordement de plusieurs rivières. Dans certaines régions, les ponceaux ont été emportés. Au moins 54 personnes vivant le long de Hope Creek ont été relogées dans des abris. Dans l'État mexicain du Yucatán, des rafales de vent allant jusqu'à 77 km/h et la pluie forte ont abattu des arbres et des lignes électriques[31]. Plus de 26 000 résidents ont perdu quand la foudre a frappé une sous-station de distribution et a causé un incendie[32].

Selon le rapport du National Hurricane Center américain, Barry a fait 5 morts directement, dont 2 au Salvador et 3 au Mexique[33]. Au Salvador, deux personnes ont aussi été blessées par la foudre[34].

Tempête tropicale Chantal[modifier | modifier le code]

Chantal
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 8 juillet – 10 juillet
Intensité 100 km/h (65 mph) (1-min), 1005 hPa (mbar)

Le soir du 5 juillet, le National Hurricane Center a commencé à suivre une onde tropicale à 885 km à l'ouest-sud-ouest des île du Cap-Vert[35]. Un centre dépressionnaire s'est formé lentement lors du déplacement de l'onde vers l'ouest et l'activité orageuse s'y est installée. L'analyse des données du diffusomètre du satellite météorologique a permis au NHC de classer le système comme une tempête tropicale le 8 juillet à h UTC (7 juillet 23 locale)alors qu'elle était à 1 390 km à l'est-sud-est de la Barbade[36].

Le 9 juillet, la tempête est passée sur les Petites Antilles puis a continué vers l'ouest-nord-ouest à 43 km/h[37]. En Martinique, les vents de 80 à 90 km/h en moyenne avec des rafales jusqu'à 122 km/h, selon le service régional de Météo-France, ont entraîné des chutes d'arbres sur les réseaux routiers et électriques privant clients d'Électricité de France de courant. Des effets similaires ont été rapportés dans les autres Petites Antilles[38]. Malgré le fait que sa pression se soit mise à s'élever, les vents se sont renforcés à 105 km/h en fin de journée le 9 juillet[39]. Le centre de la circulation est devenu indistinct et le 10 juillet, le système a alors été rétrogradé au niveau d'onde tropicale par le NHC alors qu'il était à 415 km au sud de la pointe est de Cuba. Le NHC a cessé ensuite ses avis publics en mentionnant que le système donnerait encore de forts vents, de la pluie et une onde de tempête sur le sud de Cuba et sur Hispaniola avant de se dissiper[40].

Les fortes pluies des restes de Chantal ont continué d'inonder certaines régions de la République dominicaine et d'Haïti, forçant l'évacuation des zones sujettes aux inondations. Un pompier dominicain de 26 ans a été emporté par les eaux[41],[42].

Tempête tropicale Dorian[modifier | modifier le code]

Dorian
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 24 juillet – 3 août
Intensité 95 km/h (60 mph) (1-min), 999 hPa (mbar)

Une onde tropicale est sortie de la côte ouest africaine le 22 juillet et a rapidement engendrée des orages sur l'océan[43]. Une dépression s'est ensuite développée le 24 juillet, nommée Quatre par le NHC, à 500 km à l'ouest-sud-ouest des îles du Cap-Vert[44]. Un peu plus tard, le système est devenu la tempête tropicale Dorian grâce à une environnement favorable de faible cisaillement des vents avec l'altitude et une température de la mer à la limite inférieure nécessaire aux cyclones tropicaux. Dorian a pris une trajectoire franc ouest sous les vents dominants de l'anticyclone des Açores[45].

Les conditions étant marginalement bonne, la tempête tropicale a survécu jusqu'au 26 juillet mais s'est rapidement désorganisée ensuite. Le 27, elle est entrée dans une masse d'air sec et dans une creux barométrique important qui a fini le transformer en une onde tropicale en fin de journée[46]. Le 3 août, l'onde s'est réactivée et est redevenue une dépression tropicale au large de la Floride mais ce fut de très courte durée, 12 heures plus tard elle commença à se dissiper[47],[48]. Aucun impact n'est à signaler avec cette tempête, si ce n'est des vents forts en mer[49].

Tempête tropicale Erin[modifier | modifier le code]

Erin
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 15 août 2013 – 18 août 2013
Intensité 65 km/h (40 mph) (1-min), 1006 hPa (mbar)

Le National Hurricane Center a commencé à suivre l'évolution d'une onde tropicale sortie de la côte ouest de l'Afrique le 13 août 2013[50]. Douze heures plus tard, une circulation fermée était visible en surface et a été nommée la dépression tropicale Cinq à h UTC le 15 août alors qu'elle se trouvait à l'ouest des Îles du Cap-Vert[51]. Des avertissements maritimes ont été envoyés pour la région au sud de ces îles. La dépression s'est ensuite éloignée vers l'ouest-nord-ouest et est devenue la tempête tropicale Erin à 12 h UTC le 15 août[52]. Cependant, tôt le 16, la convection associée au système commença à se dissiper et Erin redevint une dépression tropicale temporairement avant de se réintensifier le 17 août[53]. Vingt-quatre heures plus tard, Erin a perdu tout support et est redescendu au niveau de dépression tropicale puis s'est finalement dissipé[54].

La tempête est restée toute sa vie en mer et n'a causé aucun dégât.

Tempête tropicale Fernand[modifier | modifier le code]

Fernand
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 25 août 2013 – 26 août 2013
Intensité 85 km/h (50 mph) (1-min), 1001 hPa (mbar)

En après-midi du 23 août, le NHC a commencé à suivre une onde tropicale sur le Yucatán et se dirigeant vers l'ouest. Les conditions étaient favorables à son développement mais la friction causée par le terrain rendait celui-ci assez incertain[55]. Malgré tout, une dépression de surface est apparue le lendemain. Le 25 août, des averses et orages sont apparus au-dessus du centre du système dans le baie de Campêche et le NHC a estimé à 60 % la chance de voir le tout devenir un cyclone tropical[56]. Après l'analyse des images satellitaires à haute résolution dans le domaine visible, celles d'un radar météorologique dans les environs et les données des stations météorologiques, le NHC déclare le système comme une dépression tropicale et lui donne le numéro Six[57]. Deux heures plus tard, les informations recueillies par un avion de reconnaissance ont mené à son rehaussement au niveau de tempête tropicale avec le nom de Fernand alors qu'elle était à 45 km à l'est de Veracruz (Mexique)[58].

Durant la nuit du 25 au 26 août, Fernand est entré sur la côte du Mexique dans l'État de Veracruz. Le matin, elle a été reclassé comme une dépression tropicale donnant de fortes pluies, causant potentiellement des inondations et des glissements de terrain[59]. En fin d'après-midi, le système est devenu post-tropical et se déplaçait lentement à 15 km/h vers le nord-est. La vitesse maximale des vents soutenus de Fernand étaient 45 km/h le centre de la dépression se trouvait à environ 125 kilomètres à l'ouest-sud-ouest de Tuxpan. Le NHC a cessé alors l'émission de bulletins.

Les pluies torrentielles ont provoqués des glissements de terrain et fait au moins 13 morts dans l'État de Veracruz : une coulée de boue et de roches a submergé quatre maisons dans le village de Roca de Oro et tué neuf personnes dans leur sommeil, trois personnes ont été tuées dans la ville portuaire de Tuxpan et une autre à Atzalan. Les responsables de la sécurité civile ont indiqué qu'au moins 10 municipalités avaient été isolées en raison de routes bloquées par des éboulis et plus de 400 personnes s'étaient réfugiées dans des abris installés par les autorités. Le gouvernement de l'État de Veracruz a avisé ses citoyens de rester à la maison et a fermé les écoles[60].

Tempête tropicale Gabrielle[modifier | modifier le code]

Gabrielle
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 4 septembre 2013 – 14 septembre 2013
Intensité 95 km/h (60 mph) (1-min), 1004 hPa (mbar)

Au cours de l'après-midi du 25 août, le National Hurricane Center a commencé à surveiller une onde tropicale située en Afrique de l'Ouest avec potentiel d'un développement lent sur cinq jours. Ayant suivi une trajectoire ouest, l'onde est restée désorganisée et mal définie. Néanmoins, le NHC a évalué qu'elle avait une faible chance de développement en ouragan dans les 48 heures suivant le 29 août. Après s'être brièvement désorganisée en traversant l'Atlantique central, en raison de vents forts et de l'air sec, son potentiel s'est affaibli. L'onde a recommencé à s'intensifier une fois de plus quand la perturbation est entrée dans l'est de la mer des Caraïbes et le NHC a augmenté sa confiance en un développement dans les cinq jours vers le stade de cyclone tropical.

Les données prises par un avion de reconnaissance de l'armée de l'air américaine en après-midi du 4 septembre ont permis de classer le système en dépression tropicale se nommant Sept puis en tempête tropicale Gabrielle tard en soirée[61],[62]. Cependant, vers midi local le 5 septembre, le système est redevenu une dépression tropicale[63]. Il s'est complètement désorganisé en soirée et le NHC a cessé ses bulletins[64].

Gabrielle a donné de fortes pluies sur Porto Rico et les îles Vierges, donnant des accumulations de l'ordre de 50 à 100 mm. Le 10 septembre la tempête tropicale Gabrielle s'est réactivée. Le 14 septembre Gabrielle a été repris dans la circulation extratropicale.

Dépression tropicale Huit[modifier | modifier le code]

Huit
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 6 septembre 2013 – 7 septembre 2013
Intensité 55 km/h (35 mph) (1-min), 1009 hPa (mbar)

Un centre dépressionnaire dans la partie ouest du Golfe du Mexique est devenu la dépression tropicale Huit juste au large de Tampico au Mexique le 6 septembre à 18 h UTC[65]. Elle est entrée sur terre au cours des heures suivantes et dès le lendemain était en dissipation non sans laisser de fortes quantités de pluie sur la région. Les États de Tamaulipas et Veracruz, qui avaient été touchées par la tempête tropicale Fernand deux semaines plus tôt, ont enregistré des inondations affectant plusieurs centaines de maisons[66].

À Mexico, la pluie est tombée à un taux allant jusqu'à 84 mm à l'heure causant des inondations importantes, principalement dans les arrondissements de Iztapalapa, Tláhuac, Tlalpan et Xochimilco où les eaux ont atteint jusqu'à un mètre de hauteur. Le trafic routier et le métro de Mexico ont été paralysés, des sauvetages par bateau ont dû être effectués. Il est estimé que près de 20 000 personnes ont été affectées et quatre refuges ont été ouverts pour les recevoir[67].

Ouragan Humberto[modifier | modifier le code]

Humberto
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 8 septembre – 19 septembre
Intensité 140 km/h (85 mph) (1-min), 982 hPa (mbar)

Une onde tropicale vigoureuse a quitté l'extrême est de l'Atlantique au large de l'Afrique. Elle est rapidement devenue une dépression tropicale le 8 septembre au sud-est du Cap-Vert, puis une tempête tropicale le lendemain matin. Le 11 septembre il devient ouragan et c'est, ex-æquo avec l’ouragan Gustav de 2002, l'un des systèmes tropicaux les plus tardifs à devenir le premier ouragan d'une saison cyclonique dans ce bassin océanique, le record étant le 8 octobre en 1905[68]. Le 13 septembre à 15 heures UTC, Humberto est redescendu au niveau de tempête tropicale puis a perdu toute convection près de son centre pour devenir une faible dépression post-tropicale le 14 septembre[69]. Cependant, le 16 septembre, les conditions sont redevenues favorables à un redéveloppement tropical[70]. De nouveau dépression tropicale, Humberto s'est dirigé vers le nord puis le nord-est avant de redevenir définitivement post-tropical le 19 septembre.

Humberto a donné des vents forts aux îles du Cap-Vert, dont des rafales de plus de 55 km/h dans les îles les plus au sud-ouest qui ont renversé quelques arbres. La pluie forte a causé des inondations, endommagé des routes et des maisons mais les dommages furent en général mineurs. Un cargo et ses six membres d'équipage a été portés disparus au large dans une mer de 3 à 5 mètres[71].

Ouragan Ingrid[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ouragan Ingrid (2013).
Ingrid
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 12 septembre – 17 septembre
Intensité 140 km/h (85 mph) (1-min), 983 hPa (mbar)

La dépression tropicale Dix s'est formée le 12 septembre dans le golfe du Mexique. Une alerte pour tempête tropicale a été lancée au sud de la tempête et une veille cyclonique a été lancée plus au nord. Ingrid est devenu un ouragan le 14 septembre dans la baie de Campêche et une alerte cyclonique a été émise pour l'est du Mexique. Ingrid a atteint une intensité maximale de 140 km/h tôt le 15 septembre tout en commençant à se déplacer vers le nord à nord-ouest vers la côte mexicaine[72]. Ensuite, le cisaillement du vent a augmenté et Ingrid a faibli à nouveau. Ingrid a touché la côte en tant que forte tempête tropicale avec des vents de 100 km/h le matin du 16 septembre[73]. La friction l'a fait devenir post-tropicale le lendemain.

Il a fait d'importants dommages et causé la mort de 23 personnes. De plus, il s'est produit en même temps que l'ouragan Manuel frappait la côte ouest du Mexique, causant l'état d'urgence sur une bonne partie du Mexique.

Tempête tropicale Jerry[modifier | modifier le code]

Jerry
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 28 septembre 2013 – 3 octobre 2013
Intensité 65 km/h (40 mph) (1-min), 1009 hPa (mbar)

Le National Hurricane Center a commencé à suivre une perturbation atmosphérique dans une creux barométrique sur le centre de l'Atlantique Nord le 26 septembre[74]. Malgré des conditions défavorables de cisaillements des vents, une circulation de faible diamètre s'est développée tard le jour suivant, puis la onzième dépression tropicale de la saison est apparue le 28 septembre[75]. Elle est devenue la tempête tropicale Jerry le 30 septembre[76].

Dérivant lentement vers le nord, la tempête n'a pas changé d'intensité durant deux jours puis est redescendu au niveau de dépression tropicale le 3 septembre à h UTC à 1 660 km à l'ouest sud-ouest des Açores. Les vents était alors de 55 km/h et les bandes orageuses avaient perdu beaucoup d'intensité[77]. Finalement, le 3 septembre à à 21 h UTC, Jerry est devenu extratropical 1 270 km à l'ouest sud-ouest des Açores[78]. Les restes de ce système devaient se déplacer vers le nord-est et se dissiper dans les 72 heures suivantes. Comme Jerry a passé toute sa vie en mer, aucun impact ne lui est attribuable.

Tempête tropicale Karen[modifier | modifier le code]

Karen
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 3 octobre – 6 octobre
Intensité 100 km/h (65 mph) (1-min), 999 hPa (mbar)

Dès le 28 septembre, le NHC a commencé à surveiller une zone orageuse dans la mer des Caraïbes, juste au nord de la Colombie[79]. Durant les jours suivants, la probabilité de développement tropical a augmenté à mesure que les orages s'organisèrent en bandes. Une dépression tropicale s'est formée le 3 octobre mais elle a connu un développement très rapide pour devenir une tempête tropicale à 65 km au nord-ouest de Cabo Catiche, au Mexique. Elle a déjà donné des quantités importantes de pluie sur la péninsule du Yucatán et l'ouest de Cuba. Elle menace alors les côtes de la Louisiane (veille pour tempête tropicale), du Mississippi et de l'Alabama (où une veille cyclonique a été émise)[80]. L'évacuation de portions menacées de la côte a été ordonnée le 4 octobre[81]. La Federal Emergency Management Agency (FEMA) et le Département de l'Intérieur des États-Unis ont rappelé au travail des employés qui avaient été mis à pied à cause de la crise du budget d'octobre 2013[82]. Le gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal, a autorisé la mobilisation du contingent de l'État de la Garde nationale pour faire face à la menace[83].

Bien que le NHC ait estimé que Karen pouvait devenir un ouragan, dès le 4 octobre le cisaillement des vents en altitude a commencé à séparer les orages du centre du système ce qui l'a affaibli[84]. Se dirigeant vers le nord à nord-ouest lentement, elle s'est retrouvé à 295 km au sud de l'embouchure du Mississippi le 5 octobre au matin et ses vents soutenus étaient de 65 km/h[85]. Tard en soirée, Karen est retombée au niveau de dépression tropicale avec des vents de 55 km/h à 295 km à l'ouest-sud-ouest de l'embouchure du Mississippi[86]. À cause de cet affaiblissement, les avertissements ont été terminé mais Karen pompait beaucoup d'humidité du golfe du Mexique ce qui permettait encore de prévoir de fortes pluies sur la côte.

Le 6 octobre à 14 h UTC (10 h locale), le NHC a conclu que Karen était devenue un cyclone extratropical à 135 km au sud-ouest de l'embouchure du Mississippi[87]. Les restes devaient se déplacer parallèlement à la côte vers la Floride tout en se dissipant et le NHC a cessé ses bulletins pour ce système.

Tempête tropicale Lorenzo[modifier | modifier le code]

Lorenzo
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 21 octobre – 24 octobre
Intensité 85 km/h (50 mph) (1-min), 1003 hPa (mbar)

En soirée le 20 octobre, le NHC a commencé à suivre une zone orageuse à 1 160 km au sud des Bermudes, lui accordant un faible potentiel de développement[88]. Cependant, durant la nuit suivante, elle prend de la force et devient la dépression tropicale Treize le 21 octobre au matin[89]. Ce système passe au stade de tempête tropicale dès 21 h UTC le même jour alors qu'elle est à 1 020 km à l'est-sud-est des Bermudes[90].

Le 23 octobre tard en soirée (h UTC le 24 octobre), Lorenzo redescend au niveau de dépression tropicale[91]. Le 24 octobre, à 15 h UTC, elle devient post-tropicale à 1 650 km à l'est des Bermudes et est par la suite absorbée dans le flux du sud-ouest. Son déplacement lent vers le nord-est le garde loin de toute terre et aucun dégât n'est signalé. Des restes du cyclone sont notés par le NHC durant le 25 octobre, et aucun nouveau développement n'est attendu à cause des conditions défavorables[92].

Tempête tropicale Melissa[modifier | modifier le code]

Melissa
{{#if:
Image satellite.
Image satellite.
Trajectoire.
Trajectoire.
Durée de vie 18 novembre – 22 novembre
Intensité 100 km/h (65 mph) (1-min), 982 hPa (mbar)

Le 16 novembre au matin, le National Hurricane Center a commencé à suivre une zone orageuse dans le sud de l'Atlantique Nord central et lui donnait peu de chances de se développer en système tropical[93]. La probabilité a augmentée graduellement au cours des jours suivants pour dépasser 60 % la nuit du 17 au 18 novembre et devenir la tempête subtropicale Melissa en matinée suivante à 1 120 km à l'est-sud-est des Bermudes[94]. La pression centrale était alors de 987 hPa, ses vents étaient de 85 km/h et elle se dirigeait lentement vers le nord-est. Le 19 novembre, Melissa avait des vents de 100 km/h, une pression centrale de 982 hPa et montrait une forte probabilité de devenir une tropicale au cours des 12 à 24 heures suivantes[95]. À 15 heures UTC le 20 novembre, le NHC a déclaré que Melissa était devenue tropicale à 1 860 km à l'ouest des Açores et s'était mise à accélérer, se déplaçant à 48 km/h vers l'est-nord-est. Ses vents était alors de 95 km/h[96].

Le 22 novembre à h UTC, le NHC a annoncé queMelissa était devenu une dépression post-tropicale alors qu'elle se trouvait à 425 nord-nord-ouest des Açores. Ce système avait encore des vents maximum de 85 km/h et se dirigeait vers l'est-nord-est à 4 km/h. Il s'agissait du dernier bulletin émis et le NHC prévoyait que les restes de la dépression seraient capturés par un système frontal des latitudes moyennes[97]. Comme Melissa est toujours restée en mer, aucun dommage ne lui a été associé mais elle a donné une mer agitée le long de sa trajectoire et des vents de force de coup de vents aux Açores.

Chronologie des événements[modifier | modifier le code]

Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête subtropicale Melissa Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Lorenzo Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Karen Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Jerry Ouragan  Ingrid (2013) Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Ouragan Humberto Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Dépression tropicale Huit Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Gabrielle Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Fernand Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Erin Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Dorian Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Chantal Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Barry Saison cyclonique 2013 dans l'océan Atlantique Nord#Tempête tropicale Andrea

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « BACKGROUND INFORMATION:NORTH ATLANTIC HURRICANE SEASON »
  2. a, b, c et d (en) « National Overview - Annual 2013 »
  3. a et b (en) Mark Saunders et Adam Lea, « Extended Range Forecast for Atlantic Hurricane Activity in 2013 » [PDF], sur Tropical Storm Risk,‎ 5 décembre 2012 (consulté le 7 juin 2013)
  4. (en) Mark Saunders et Adam Lea, « April Forecast Update for Atlantic Hurricane Activity in 2013 » [PDF], sur Tropical Storm Risk,‎ 5 avril 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  5. a et b (en) Linda Maynard, « WSI: Warm Tropical Atlantic Ocean Temperatures Suggest Another Active Hurricane Season », sur Weather Services International,‎ 8 avril 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  6. (en) William Gray et Philip Klotzbach, Extended Range Forecast of Atlantic Seasonal Hurricane Activity and Landfall Strike Probability for 2013, Université d'état du Colorado,‎ 10 avril 2013, PDF (lire en ligne)
  7. (en) Lian Xie, et al., « 2013 Atlantic Tropical Cyclone Outlook », North Carolina State University,‎ 15 avril 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  8. a et b (en) « North Atlantic Tropical Storm Seasonal Forecast 2013 »,‎ 15 mai 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  9. a et b (en) « NOAA predicts active 2013 Atlantic hurricane season », sur National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 23 mai 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  10. (en) « FSU's 2013 North Atlantic hurricane forecast predicts above-average season », sur Université d'État de Floride,‎ 30 mai 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  11. (en) William Gray et Phil Klotzbach, « Extended Range Forecast of Atlantic Seasonal Hurricane Activity and Landfall Strike Probability for 2013 », sur Université d'état du Colorado,‎ 3 juin 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  12. (en) Climate Prediction Center, « Background Information: The North Atlantic Hurricane Season », sur National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 9 août 2012 (consulté le 7 juin 2013)
  13. a et b (en) Hurricane Research Division; Atlantic Oceanographic and Meteorological Laboratory, « Atlantic hurricane best track (HURDAT version 2) », sur National Hurricane Center, National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 15 février 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  14. (en) GD Bell, MS Halpert, RC Schnell et al., « Climate Assessment for 1999 », Bulletin of the American Meteorological Society, vol. 81, no 6,‎ 2000, p. 1328 (DOI <1328:CAF>2.3.CO;2 10.1175/1520-0477(2000)081<1328:CAF>2.3.CO;2, Bibcode 2000BAMS...81.1328B, lire en ligne [PDF])
  15. Bryan Walsh, « As Tropical Storm Karen Dissipates, the Debate Grows Over a Quiet Hurricane Season », Magazine Time,‎ 7 octobre 2013 (lire en ligne)
  16. (en) Richard J. Pasch, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 2 juin 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  17. (en) Jeffrey Masters, « Little Change to 91L; Amateur Storm Chaser Killed in May 31 El Reno, OK Tornado », Weather Underground,‎ 4 juin 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  18. (en) Daniel P. Brown, « Tropical Storm Andrea Special Discussion Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 5 juin 2013 (consulté le 7 juin 2013)
  19. (en) John L. Beven II, « Tropical Storm Andrea Discussion Number 5 », sur National Hurricane Center,‎ 6 juin 2013 (consulté le 8 juin 2013)
  20. (en) Michael J. Brennan et Stacy R. Stewart, « Tropical Storm Andrea Tropical Cyclone Update », sur National Hurricane Center,‎ 6 juin 2013 (consulté le 8 juin 2013)
  21. a, b et c (en) John L. Beven II, Tropical Storm Andrea (5 - 7 June 2013), National Hurricane Center, coll. « Tropical Cyclone Report »,‎ 22 août 2013 (lire en ligne [PDF])
  22. a et b (en) Freida Frisaro, « Tropical Storm Andrea Bearing Down on Fla. Coast », ABC News, Associated Press,‎ 6 juin 2013, p. 1, 2 (lire en ligne)
  23. La Presse canadienne, « Andrea déverse au moins 60 mm de pluie sur les provinces atlantiques », sur Cyberpresse,‎ 8 juin 2013 (consulté le 8 juin 2013)
  24. a et b (en) James Queally, « Tropical Storm Andrea soaks N.J., leading to 3 fatal crashes, emergency plane landing », sur The Star-Ledger éditeur=The Jersey Journal,‎ 8 juin 2013 (consulté le 8 juin 2013)
  25. (en) Jeffrey Masters, « Andrea Intensifies to a 60 mph Tropical Storm, Spawns 5 Tornadoes in Florida », sur Weather Underground,‎ 6 juin 2013 (consulté le 8 juin 2013)
  26. (en) Associated Press, « Rain from Andrea cancels Va. road work; 1 death in SW Va. », sur The Republic,‎ 7 juin 2013 (consulté le 8 juin 2013)
  27. (en) Eric S. Blake, « Graphical Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 15 juin 2013 (consulté le 19 juin 2013)
  28. (en) Richard J. Pasch, « Tropical Depression Two Public Advisory Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 17 juin 2013 (consulté le 19 juin 2013)
  29. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Storm Barry Tropical Cyclone Update », sur National Hurricane Center,‎ 19 juin 2013 (consulté le 19 juin 2013)
  30. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Storm Barry Discussion Number 13 », sur National Hurricane Center, National Weather Service,‎ 20 juin 2013 (consulté le 21 juin 2013)
  31. (es) « Depresión tropical tira árboles y postes en Yucatán », El Universal, Mérida (Yucatán), Vanguardia,‎ 18 juin 2013 (lire en ligne)
  32. (es) « Depresión tropical en Yucatán: Inundaciones, accidentes y caìda de árboles y postes. En Progreso impacta rayo a la CFE », Mérida, Artículo 7,‎ 19 juin 2013 (consulté le 21 juin 2013)
  33. (en) Stacy R. Stewart, « Tropical Storm Barry (17 – 20 June 2013) », Tropical Cyclone Report, National Hurricane Center,‎ 7 octobre 2013 (lire en ligne [PDF])
  34. (es) « Lluvias arrastran a seis niños en El Salvador », San Salvador (Salvador), Sipse Noticias,‎ 19 juin 2013 (consulté le 21 juin 2013)
  35. (en) Lixion A. Avila, « Graphical Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 5 juillet 2013 (consulté le 9 juillet 2013)
  36. (en) Daniel P. Brown et Todd B. Kimberlain, « Tropical Storm Chantal Public Advisory Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 7 juillet 2013 (consulté le 9 juillet 2013 2013)
  37. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Storm Chantal Public Intermediate Advisory Number 6A », sur National Hurricane Center,‎ 9 juillet 2013 (consulté le 9 juillet 2013 2013)
  38. Agence France-Presse, « La tempête tropicale Chantal affecte la Martinique » (consulté le 10 juillet 2013)
  39. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Storm CHANTAL Advisory Number 8 », sur National Hurricane Center,‎ 9 juillet 2013 (consulté le 10 juillet 2013)
  40. (en) Lixion A. Avila, « Remants of Chantal Advisory Number 12 », sur National Hurricane Center,‎ 10 juillet 2013 (consulté le 10 juillet 2013)
  41. David McFadden, « La tempête Chantal se transforme en dépression tropicale », Associated Press,‎ 10 juillet 2013 (lire en ligne)
  42. (en) Todd B. Kimberlain, « Tropical Storm Chantal (7-10 juillet 2013) », Tropical Cyclone Report, National Hurricane Center,‎ 8 octobre 2013 (lire en ligne [PDF])
  43. (en) Stacy Stewart, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 22 juillet 2013 2013 (consulté le 28 juillet 2013)
  44. (en) Daniel Brown, « Tropical Depression Four Discussion Number One », sur National Hurricane Center,‎ 24 juillet 2013
  45. (en) Stacy Stewart, « Tropical Storm Dorian Discussion Number Two », sur National Hurricane Center,‎ 24 juillet 2013 (consulté le 28 juillet 2013)
  46. (en) Stacy Stewart, « Tropical Storm Dorian Discussion Number Fifteen », sur National Hurricane Center,‎ 28 juillet 2013 (consulté le 28 juillet 2013)
  47. (en) Stacy Stewart, « Tropical Depression Dorian Discussion Number Sixteen », sur National Hurricane Center,‎ 3 août 2013 (consulté le 23 août 2013)
  48. (en) Lixton A. Avila, « Tropical Depression Dorian Discussion Number Eighteen », sur National Hurricane Center,‎ 3 août 2013 (consulté le 23 août 2013)
  49. (en) Daniel P. Brown, « Tropical Storm Chantal (23 juillet- 3 août 2013) », Tropical Cyclone Report, National Hurricane Center,‎ 17 octobre 2013 (lire en ligne [PDF])
  50. (en) Todd Kimberlain, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 13 août 2013 (consulté le 19 août 2013)
  51. (en) Robbie Berg et Stacy Stewart, « Tropical Depression Five Advisory Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 15 août 2013 (consulté le 19 août 2013)
  52. (en) Michael Brennan, « Tropical Storm Erin Advisory Number 2A », sur National Hurricane Center,‎ 15 août 2013 (consulté le 19 août 2013)
  53. (en) Eric S. Blake, « Tropical Storm Erin Public Advisory Number 9 », sur National Hurricane Center,‎ 17 août 2013 (consulté le 19 août 2013)
  54. (en) Richard J. Pasch, « Post-Tropical Cyclone Erin Public Advisory Number 16 », sur National Hurricane Center,‎ 18 août 2013 (consulté le 19 août 2013)
  55. (en) Robbie J. Berg, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 23 août 2013 (consulté le 25 août 2013)
  56. (en) Robbie J. Berg, « Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 25 août 2013 (consulté le 25 août 2013)
  57. (en) Richard J. Pasch, « Tropical Depression Six Discussion Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 25 août 2013 (consulté le 25 août 2013)
  58. (en) Stacy R. Stewart, « Tropical Storm Fernand Tropical Cyclone Update », sur National Hurricane Center,‎ 25 août 2013 (consulté le 25 août 2013)
  59. (en) Brown, « Tropical Depression Fernand Advisory Number 5 », sur National Hurricane Center,‎ 26 août 2013 (consulté le 26 août 2013)
  60. Koral Carballo, « Mexique: 13 morts après le passage de Fernand », La Presse, Agence France-Presse,‎ 27 août 2013 (lire en ligne)
  61. (en) Blake, « Tropical Depression SEVEN Advisory Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 4 septembre 2013 (0900 UTC) (consulté le 6 septembre 2013)
  62. (en) Brennan, « Tropical Storm Gabrielle Advisory Number 2 », sur National Hurricane Center,‎ 5 septembre 2013 (0300 UTC) (consulté le 6 septembre 2013)
  63. (en) Beven, « Tropical Depression Gabrielle Advisory Number 4 », sur National Hurricane Center,‎ 5 septembre 2013 (1600 UTC) (consulté le 6 septembre 2013)
  64. (en) Brennan, « Remnants of Gabrielle Advisory Number 6 », sur National Hurricane Center,‎ 6 septembre 2013 (0300 UTC) (consulté le 6 septembre 2013)
  65. (en) John L. Beven II, « Tropical Depression Eight Special Discussion Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 6 septembre 2013
  66. (es) Isabel Zamudio, « Inundaciones en Veracruz, saldo de depresión tropical 8 », Milenio,‎ 6 septembre 2013 (lire en ligne)
  67. (es) « DF: hasta con lanchas atienden inundaciones », Milenio,‎ 8 septembre 2013 (lire en ligne)
  68. (en) « Hurricane Humberto 1st of Atlantic season », sur CBC News,‎ 11 septembre 2012 (consulté le 15 septembre 2013)
  69. (en) Eric S. Blake, « Tropical Storm Humberto Discussion Number 24 », sur National Hurricane Center, National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 14 septembre 2013 (consulté le 29 septembre 2013)
  70. (en) Kimberlain, « Tropical Storm Humberto Discussion Number 25 », sur National Hurricane Center, National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 16 septembre 2013 (consulté le 29 septembre 2013)
  71. (pt) Lusa, « Meteorologia Tempestade tropical afasta-se de Cabo Verde », Noticias ao Minuto,‎ 11 septembre 2013 (lire en ligne)
  72. (en) Michael Brennan, « Hurricane Ingrid Discussion Number 11 », National Hurricane Center,‎ 15 septembre 2013 (consulté le 18 septembre 2013)
  73. (en) James Franklin, « Tropical Storm Ingrid Discussion Number 17 », sur National Hurricane Center,‎ 16 septembre 2013 (consulté le 18 septembre 2013)
  74. (en) John L. Beven II, « Graphical Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center, National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 26 septembre 2013 (consulté le 30 septembre 2013)
  75. (en) John P. Cangialosi, « Graphical Tropical Weather Outlook », sur National Hurricane Center, National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 28 septembre 2013 (consulté le 30 septembre 2013)
  76. (en) Richard Pasch, « Tropical Storm Jerry Discussion Number 7 », sur National Hurricane Center, National Hurricane Center,‎ 30 septembre 2013 (consulté le 30 septembre 2013)
  77. (en) Christopher Landsea, « Tropical Depression Jerry Discussion Number 17 », sur National Hurricane Center, National Hurricane Center,‎ 2 octobre 2013 (consulté le 3 octobre 2013)
  78. (en) Pasch, « Post-Tropical Depression Jerry Discussion Number 20 », sur National Hurricane Center, National Hurricane Center,‎ 2 octobre 2013 (consulté le 3 octobre 2013)
  79. (en) Cangialosi, « Graphical Tropical Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 28 septembre (consulté le 3 octobre 2013)
  80. (en) Brennan, « Tropical Storm Karen Special Advisory Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 3 octobre (consulté le 3 octobre 2013)
  81. Kevin McGill et Stacey Plaisance, « La tempête Karen pourrait devenir un ouragan près de la Louisiane », Associated Press,‎ 4 octobre 2013 (lire en ligne)
  82. (en) « Karen threatens US during quiet hurricane season », sur Yahoo News (consulté le 6 octobre 2013)
  83. (en) « Gulf Coast Storm Pulls Federal Workers Off Furlough », sur NY Times (consulté le 6 octobre 2013)
  84. (en) Brennan, « Tropical Storm Karen Discussion Number 6 », sur National Hurricane Center,‎ 3 octobre (consulté le 3 octobre 2013)
  85. (en) Brennan, « Tropical Storm Karen Public Advisory Number 9 », sur National Hurricane Center,‎ 5 octobre (consulté le 3 octobre 2013)
  86. (en) Stewart, « Tropical Depression Karen Public Advisory Number 12 », sur National Hurricane Center,‎ 5 octobre (consulté le 6 octobre 2013)
  87. (en) Brennan, « Remnants of Karen Public Advisory Number 14 », sur National Hurricane Center,‎ 6 octobre (consulté le 6 octobre 2013)
  88. (en) Brown, « Graphical Tropical Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 20 octobre (consulté le 22 octobre 2013).
  89. (en) Kimberlain et Brennan, « Graphical Tropical Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 21 octobre (consulté le 22 octobre 2013).
  90. (en) Kimberlain, « Tropical Storm Lorenzo Advisory Number 2 », sur National Hurricane Center,‎ 21 octobre (consulté le 22 octobre 2013).
  91. (en) Berg, « Tropical Depression Lorenzo Advisory Number 11 », sur National Hurricane Center,‎ 23 octobre (consulté le 27 octobre 2013).
  92. (en) Michael J. Brennan, « Graphical Tropical Weather Outlook », National Hurricane Center, sur National Oceanic and Atmospheric Administration,‎ 25 octobre 2013 (consulté le 25 octobre 2013).
  93. (en) Stewart, « NHC Graphical Outlook », sur National Hurricane Center,‎ 16 novembre 2013 (consulté le 19 novembre 2013)
  94. (en) Stewart, « Subtropical Storm Melissa Advisory Number 1 », sur National Hurricane Center,‎ 18 novembre 2013 (consulté le 19 novembre 2013)
  95. (en) Stewart, « Subtropical Storm melissa Advisory Number 5 », sur National Hurricane Center,‎ 19 novembre 2013 (consulté le 19 novembre 2013)
  96. (en) Avila, « Tropical Storm Melissa Advisory Number 9 », sur National Hurricane Center,‎ 19 novembre 2013 (consulté le 19 novembre 2013)
  97. (en) Beven, « Post-Tropical Storm Melissa Advisory Number 15 », sur National Hurricane Center,‎ 22 novembre 2013 (consulté le 26 novembre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Saison cyclonique 2013 de l’océan Atlantique
A   B   C   D   E   F   G   8   H   I   J   K   L   M  
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5