Rocques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rocques
L'église Saint-Ouen.
L'église Saint-Ouen.
Blason de Rocques
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Lisieux-1
Intercommunalité Lintercom Lisieux - Pays d'Auge - Normandie
Maire
Mandat
Francine Angée
2014-2020
Code postal 14100
Code commune 14540
Démographie
Gentilé Rocquais
Population
municipale
308 hab. (2011)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 16″ N 0° 14′ 35″ E / 49.171111, 0.24305649° 10′ 16″ Nord 0° 14′ 35″ Est / 49.171111, 0.243056  
Altitude Min. 44 m – Max. 143 m
Superficie 6,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Rocques

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Rocques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rocques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rocques

Rocques est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 308 habitants[Note 1] (les Rocquais).

Géographie[modifier | modifier le code]

Rocques est situé à 3,5 km de Lisieux (capitale du pays d'Auge), dans la vallée verdoyante de la Paquine.

Communes limitrophes de Rocques[1]
Norolles,
Ouilly-le-Vicomte
Fauguernon Fauguernon
Ouilly-le-Vicomte Rocques[1] Hermival-les-Vaux
Lisieux Lisieux Hermival-les-Vaux

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Roquae au XIVe siècle[2]. Du conjectural pré-latin rocca au français roche, les formes issues ont successivement désigné dans les divers lieux une montagne, une butte rocheuse, un château fort bâti sur une butte, et finalement le château fort lui-même[2]. C'est cette dernière origine que retient ici René Lepelley[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les occupants allemands installent une base de lancement de missiles V1 dans un bois de la commune afin de pilonner les villes britanniques.

En 1960, Rocques absorbe une petite partie du territoire de la commune de Saint-Jacques dissoute[4], au sud de son territoire.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Rocques

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :
d’or à la fasce ondée de gueules chargé d’un léopard du champ et accompagnée de trois rocs d’échiquier aussi de gueules[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

Rocques fait partie du 1er canton de Lisieux (13 388 habitants).

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995[6] octobre 2013[7] Philippe Baeyaert SE Négociateur immobilier
décembre 2013[8] en cours Francine Angée[9] SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 308 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Rocques[10]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Au premier recensement républicain, en 1793, Rocques comptait 404 habitants, population jamais atteinte depuis.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
404 356 361 341 350 326 306 312 260
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
240 243 226 209 209 215 225 212 238
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
216 225 218 211 208 193 270 325 253
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
294 244 201 209 287 308 318 319 308
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Ouen.
  • L'église Saint-Ouen (XIIIe siècle, le porche datant du XVIe) présente un porche remarquable, constitué de deux parties, sous lequel s'organisait jadis la vie de la paroisse. L'édifice est classé au titre des Monuments historiques depuis le [12]. Autrefois une source était censée guérir de nombreuses maladies. Dans l'église, un autel est dédié à saint Roch, invoqué contre les maladies contagieuses.
  • Rocques accueille les Oblates de sainte Thérèse de Lisieux, fondé en 1933.
  • Oratoire Notre-Dame-de-Grâce (1942).

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, afin de permettre les comparaisons entre communes selon une périodicité de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999, de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, outre les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement, que les années 2006, 2011, 2016, etc. et la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎ 1963
  3. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ 1996 (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 209
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « GASO, la banque du blason - Rocques Calvados » (consulté le 27 décembre 2012)
  6. « Philippe Baeyaert candidat à sa succession », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 novembre 2014)
  7. « Le maire, Philippe Baeyaert, est décédé », sur lepaysdauge.fr, Le Pays d'Auge (consulté le 19 avril 2014)
  8. « Francine Angée a été élue nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 avril 2014)
  9. a et b Réélection 2014 : « Francine Angée est la 1re maire du canton 1 de Lisieux », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 avril 2014)
  10. Date du prochain recensement à Rocques, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  12. « Église », base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :