Fauguernon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fauguernon
Le château de Combray au début du XXe siècle.
Le château de Combray au début du XXe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Lisieux-1
Intercommunalité Communauté de communes Lisieux cœur pays d'Auge
Maire
Mandat
Serge Tougard
2008-2014
Code postal 14100
Code commune 14260
Démographie
Gentilé Fauguernonais
Population
municipale
248 hab. (2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 33″ N 0° 16′ 18″ E / 49.1925, 0.271666666667 ()49° 11′ 33″ Nord 0° 16′ 18″ Est / 49.1925, 0.271666666667 ()  
Altitude Min. 68 m – Max. 167 m
Superficie 7,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Fauguernon

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Fauguernon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fauguernon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fauguernon

Fauguernon est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 248 habitants[Note 1] (les Fauguernonais).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est composée d'un plateau de culture au nord-est, de quatre collines vers le sud-ouest avec trois vallées encaissées, dont celle du ruisseau Fauguernon en face de la mairie.

Communes limitrophes de Fauguernon[1]
Norolles Saint-Philbert-des-Champs Saint-Philbert-des-Champs
Norolles Fauguernon[1] Saint-Philbert-des-Champs,
Moyaux
Rocques Rocques,
Hermival-les-Vaux
Hermival-les-Vaux

Histoire[modifier | modifier le code]

Fauguernon fut jadis un des plus grands fiefs de Normandie comme l'attestent les restes imposants du château du IXe siècle.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mention ancienne : Faguernon, 1198.

L'explication d'Albert Dauzat et Charles Rostaing[2] par le vieux français fau, le hêtre, suivi du nom de personne Guernon, ancien prénom d'origine germanique Werino, attesté comme patronyme uniquement en Normandie avant le XXe siècle, est plausible.

Cette étymologie est reprise par René Lepelley[3].

Cependant, si la forme de 1198 est juste, il s'agirait plutôt d'un nom analogue à Faguillonde (Seine-Maritime) qui contient le vieux normand londe, bois, forêt, issu du norrois lundr, appellatif ayant parfois évolué en -non (cf. Quincarnon, Esquerquenon 1269) en finale, précédé alors d'un élément indéterminé.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 Claude Leboulenger SE Agriculteur
en cours Serge Tougard SE Trésorier principal
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de 11 membres dont le maire et deux adjoints.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 248 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3]. Fauguernon a compté jusqu'à 430 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
378 411 430 382 376 353 330 311 296
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
310 277 274 279 228 243 214 221 210
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
215 191 185 173 174 161 171 143 152
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
186 139 162 153 200 182 235 242 248
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Forteresse de Fauguernon[modifier | modifier le code]

Édifiée pendant le premier millénaire, cette citadelle stratégique se dressait devant les envahisseurs scandinaves. Haut-lieu de résistance à la charnière du plateau de Lieuvin et de la vallée de la Touques, elle fut démantelée après un siège de trois mois par Geoffroy V d'Anjou en 1147. Reconstruite puis malmenée au cours de la guerre de Cent Ans, c'est sur ordre du duc de Montpensier qu'elle fut détruite en 1590, lors de corvées réquisitionnant les habitants des paroisses voisines, afin d'empêcher qu'elle ne devienne le siège et l'abri de pillards comme par le passé. Les ruines sont inscrites aux Monuments historiques[6].

L'église[modifier | modifier le code]

L'église de Fauguernon dédiée à saint Regnobert, évêque de Bayeux, date du XIIe siècle au XVIe siècle. Elle est actuellement en cours de restauration.

Autres lieux[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Une fois par an (en général la troisième semaine de juin) l'association d'arts Les Amis de Pierre expose peintures, sculptures, et toutes formes d'arts plastiques dans les locaux de la forteresse.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[9].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Librairie Guénégaud 1978.
  3. Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, éditions presses universitaires de Caen - Charles Corlet.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  6. « Restes du château », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  7. « Château de Combray », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. « Manoir du Pavillon », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « Fauguernon sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :