Robert Fulton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fulton.
Robert Fulton

Robert Fulton né le en Pennsylvanie, et mort à New York le est un inventeur américain. Considéré comme l'inventeur du bateau à vapeur, il fut en fait celui qui, par son talent d'ingénieur, parvint à rendre réellement opérationnel un procédé déjà connu, comme le prouvent les expériences de Denis Papin en Allemagne (1707), d’Auxiron et Claude François Jouffroy d'Abbans en France (1774), de John Fitch (1787) en Amérique, et de Symington (1788,1801) en Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Quatrième des cinq enfants de Robert Fulton et de Mary Smith, Robert Fulton naît le 14 novembre 1765. Elizabeth, Isabella, et Mary sont ses trois sœurs aînées et Abraham est son frère cadet. Son père meurt en 1768, alors qu'il n'est âgé que de trois ans.

Cultivant son goût pour la peinture, il part à l'âge de 17 ans pour Philadelphie, où il se fait un nom en peignant des portraits et des miniatures, et où il rencontre Benjamin Franklin.

En 1786, Fulton s’expatrie en Grande-Bretagne, afin d'étudier la peinture. Peu à peu, il se tourne vers le dessin industriel.

Il est le créateur du bateau de Fitch à propulsion par hélice (1796-1797)

C'est en 1797 que Fulton part pour la France, où, en 1783, le marquis Claude de Jouffroy a expérimenté avec succès le Pyroscaphe, bateau à vapeur équipé de roues à aubes.

Le 26 avril 1799, Fulton obtient pour 10 ans l'exploitation du brevet d'importation du panorama inventé par Robert Barker en Angleterre. Il fit construire une rotonde à Paris en bordure du boulevard des Capucines où fut exposé le premier panorama français, Vue de Paris depuis les Tuileries, peint par Pierre Prévost, Jean Mouchet et Denis Fontaine. Fulton vend ensuite ce brevet à son concitoyen James Thayer.

Fulton propose au Directoire, alors en guerre contre l’Angleterre, un sous-marin baptisé Nautilus, 70 ans avant que Jules Verne n'écrive « Vingt mille lieues sous les mers ». Après une première plongée dans la Seine à Rouen en juillet 1800, les essais se poursuivent au large du Havre en 1800 (an VIII), puis en 1801, au large de Camaret, non loin de Brest. Concluants, ils n'arrivent toutefois pas à convaincre les autorités politiques. Napoléon Bonaparte ne crut pas non plus dans les bateaux à vapeur de Fulton qui lui auraient peut-être permis d'envahir la Grande-Bretagne[1].

Fulton poursuit cependant ses études sur la propulsion à vapeur, avec le soutien de Robert Livingston, ambassadeur américain à Paris, que Fulton a rencontré en 1800.

Au début de l'année 1803, il teste un prototype de bateau à vapeur. C'est un échec : le bateau coule, brisé sous le poids de la machinerie. Fulton se remet au travail et construit un nouveau prototype renforcé, en répartissant la charge de la machinerie sur l'ensemble de la longueur du navire[2].

Le , Robert Fulton fait fonctionner le premier bateau à vapeur, sur la Seine, en présence de plusieurs membres de l'Institut : Volney, Prony, Bossut Carnot et de François-André Michaux[3].

Le , Fulton ouvre aux États-Unis la première ligne commerciale régulière à vapeur avec le Clermont entre New York et Albany, sur l'Hudson.

Il construit par la suite d'autres bateaux à vapeur, et dessine le premier navire de guerre à vapeur, qui porte son nom.

Robert Fulton meurt le 24 février 1815, à New York. Il est enterré dans cette même ville au Trinity Churchyard Cemetery, à Manhattan.

Œuvres de fictions[modifier | modifier le code]

Dans le film Austerlitz d'Abel Gance, Orson Welles interprète le rôle de Robert Fulton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Lentz, Napoléon, Paris, PUF, collection « que sais-je ? », 2003, p.82
  2. Gaston Malherbe, Histoire de la conquête des mers, Hachette,‎ 1972, p. 113
  3. Jean-Marie Pelt, "Avec les Michaux dans les forêts d'Amérique du Nord" dans La Cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du Monde, éd. Fayard 1999 (ISBN 978-2213-60466-4)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :