Rekovac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Rekovac
Рековац
Blason de Rekovac
Héraldique
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Šumadija
Levač
District Pomoravlje
Municipalité Rekovac
Code postal 35 260
Démographie
Population 1 587 hab. (2011)
Densité 4,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 51′ 42″ N 21° 05′ 48″ E / 43.8617, 21.0967 ()43° 51′ 42″ Nord 21° 05′ 48″ Est / 43.8617, 21.0967 ()  
Altitude 629 m
Superficie 36 600 ha = 366 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Rekovac

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Rekovac
Municipalité de Rekovac
Administration
Maire
Mandat
Predrag Đorđević (SPS)
2012-2016
Démographie
Population 12 170 hab. (2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Superficie 36 600 ha = 366 km2
Liens
Site web Site officiel

Rekovac (en serbe cyrillique : Рековац) est une localité et une municipalité de Serbie situées dans le district de Pomoravlje. Au recensement de 2011, la localité comptait 1 587 habitants et la municipalité dont elle est le centre 10 971[1].

Rekovac est officiellement classé parmi les villages de Serbie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Prevešt, près de Rekovac

La municipalité de Rekovac est située au centre de la Serbie et de la région de Šumadija, dans une sous-région connue sous le nom de Levač. La ville se trouve à 30 km au sud-ouest de Jagodina, le centre administratif du dictrict ; elle est située sur les bords de la Dulenska reka, entre les monts Gledić à l'ouest et Juhor à l'est, la dépression de Levač servant de séparation entre les Alpes dinariques (à l'ouest) et le massif ancien des Rhodopes (à l'est). Le territoire de la municipalité s'étend sur une superficie de 366 km2, dont 320 sont constitués de collines ou de montagnes. La municipalité est traversée par des rivières et des ruisseaux comme la Dulenska reka et la Županjevačka reka, qui se rejoignent à la hauteur du village de Beočić pour former le Lugomir, un affluent droit de la Zapadna Morava, ou encore la Kalenićka reka, la Lomnička reka, la Dobroselička reka et la Kruševička reka[2].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la municipalité de Rekovac est de type continental modéré. La température moyenne annuelle est de 11,5 °C, le mois le plus chaud étant juillet avec une moyenne de 27 °C et le plus froid janvier avec 0,5 °C. La moyenne annuelle des précipitations est de 550 mm, avec un pic en juin, le mois le plus sec étant le mois de février. La région connaît 34 jours d'enneigement, avec un maximum en janvier[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au pied du mont Blagotin, les archéologues ont mis au jour des vestiges datant du Néolithique, témoignant de l'ancienneté de la présence humaine sur le territoire de l'actuelle municipalité de Rekovac[4]. La région de Levač, quant à elle, est mentionnée pour la première comme une župa sur des cartes de Stefan Nemanja et Stefan Ier Nemanjić au monastère de Hilandar à la fin du XIIe siècle et au début du XIIIe siècle. La région fut conquise par Stafan Nemanja sur les Byzantins en 1183, en même temps que celles de Lepenica et de Belica. Le monastère de Kalenić, ainsi que les églises anciennes de Velika Kruševica, Oparić et Preradovac remontent au Moyen Âge[4].

La ville de Rekovac, quant à elle, est mentionnée pour la première fois sous le nom de Rakofac dans des documents ottomans datant de 1595. Après l'indépendance de la Serbie, elle obtint le statut de varošica (« bourg ») en 1886[4].

Localités de la municipalité de Rekovac[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Rekovac en Serbie

La municipalité de Rekovac compte 32 localités :

Toutes les localités, y compris Rekovac, sont officiellement classées parmi les « villages » (село/selo) de Serbie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Localité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la localité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
1 510 1 674 1 467 1 685 1 751 1 916 1 930[5] 1 587[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la localité (2002)[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 33 sièges de l'assemblée municipale de Rekovac se répartissaient de la manière suivante[8] :

Parti Sièges
Parti démocratique 10
Parti démocratique de Serbie 8
Serbie unie 5
Parti socialiste de Serbie 3
Parti radical serbe 3
G17 Plus 2
Mouvement pour le Levač 2

Predrag Djordjevic, membre du a été élu président (maire) de la municipalité[9].

Culture[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité principale de la municipalité de Rekovac est l'agriculture. On y cultive notamment le maïs, des légumes et des fruits, principalement les prunes. La vigne est également présente dans le secteur et elle couvre une superficie de 700 ha[10].

Sur le plan industriel, on peut citer la holding Industrija kablova Jagodina, Provodnici Rekovac et l'usine de polyuréthane Blagotin de Belušić, qui travaille pour la société Zastava de Kragujevac. La société Žitomlina, une entreprise dont le siège est à Jagodina, travaille dans le domaine de la boulangerie industrielle[10].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le développement touristique dans la municipalité de Rekovac en est encore à ses balbutiements, notamment sur le plan des infrastructures hôtelières. En revanche, le secteur offre des possibilités pour la randonnée ou le tourisme rural. Deux assocaitions encadrent les activités de chasse : l'association Levač à Rekovac et Kalenić à Belušić[11].

Les amateurs de tourisme culturel peuvent visiter le monastère de Kalenić, à Kalenićki Prnjavor, construit vers 1415 à l'époque du despote serbe Stefan Lazarević[12]. Le monastère de Preradovac, près d'Oparić, a été fondé au XIIIe siècle[13], celui de Manastirak, à Velika Kruševica, sans doute au début du XVe siècle en même temps que celui de Kalenić[14] et celui de Raletinac, près de Rekovac, sans doute aussi au début du XVe siècle[15]. Tous ces établissements religieux relèvent de l'éparchie de Šumadija. Le village de Županjevac conserve les vestiges d'une forteresse médiévale[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) « Geografski položaj », sur http://www.rekovac.co.rs, Site officiel de la municipalité de Rekovac (consulté le 23 juillet 2009)
  3. (sr) « Klima », sur http://www.rekovac.co.rs, Site officiel de la municipalité de Rekovac (consulté le 23 juillet 2009)
  4. a, b et c (sr) « Istorija », sur http://www.rekovac.co.rs, Site officiel de la municipalité de Rekovac (consulté le 24 juillet 2009)
  5. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  6. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  7. (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  8. (sr) « Skupština opštine », sur http://www.rekovac.co.rs, Site officiel de la municipalité de Rekovac
  9. (sr) « Predsednik opštine », sur http://www.rekovac.co.rs, Site officiel de la municipalité de Rekovac
  10. a et b (sr) « Privreda », sur http://www.rekovac.co.rs, Site officiel de la municipalité de Rekovac
  11. a et b (sr) « Turizam », sur http://www.rekovac.co.rs, Site officiel de la municipalité de Rekovac
  12. (sr) « Kalenić », sur http://www.eparhija-sumadijska.org.rs, Site de l'éparchie de Šumadija (consulté le 25 juillet 2009)
  13. (sr) « Preradovac », sur http://www.eparhija-sumadijska.org.rs, Site de l'éparchie de Šumadija (consulté le 25 juillet 2009)
  14. (sr) « Manastirak », sur http://www.eparhija-sumadijska.org.rs, Site de l'éparchie de Šumadija (consulté le 25 juillet 2009)
  15. (sr) « Raletinac », sur http://www.eparhija-sumadijska.org.rs, Site de l'éparchie de Šumadija (consulté le 25 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]