Pont d'Incheon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont d’Incheon
Pont d’Incheon
Pont d’Incheon
Géographie
Pays Corée du Sud
Localité Incheon - Yeongjong
Coordonnées géographiques 37° 24′ 50″ N 126° 34′ 00″ E / 37.413889, 126.566667 ()37° 24′ 50″ N 126° 34′ 00″ E / 37.413889, 126.566667 ()  
Fonction
Fonction Pont autoroutier
Caractéristiques techniques
Type Pont à haubans
Longueur 12 500 m
Portée principale 800 m
Hauteur 238,5 m
Hauteur libre 74 m
Matériau(x) Béton armé - Acier
Construction
Construction 2005 - 2009
Architecte(s) Incheon Bridge Corporation

Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud

(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
Pont d’Incheon

Le pont d’Incheon (également appelé grand pont d’Incheon) est un pont à haubans autoroutier situé en Corée du Sud. Il est le deuxième lien entre l'île Yeongjong et la ville continentale d'Incheon. Le pont, d’une longueur de 12,5 kilomètres, franchit la principale route maritime menant au port d'Incheon. Ouvert le 19 octobre 2009, il est le plus long de Corée et possède la septième plus grande portée de pont à haubans du monde.

Description[modifier | modifier le code]

Le pont d’Incheon est constitué de deux pylônes de 238,5 mètres de hauteur et cinq travées, une travée centrale de 800 m flanquée de chaque côté par des travées de 260 m et 80 m[1].

En élévation, les pylônes présentent la forme de losanges et sont très proches de celles du pont de Replot en Finlande, d’une portée inférieure puisqu’elle n’est que de 250 m[1].

Des viaducs d’accès constitués d’une série de travées cantilever de 150 m de portée sont adjacents à la travée principale. Les travées d’extrémité, reliant l’ouvrage à la terre, ont 50 m de portée.

Le tablier comporte 2 × 3 voies. Une hauteur libre de 74 mètres est dégagée sous la travée principale et une passe navigable de 625 mètres est dégagée[1]. La largeur du tablier est de 60 mètres.

Coût et acteurs[modifier | modifier le code]

Le pont devrait coûter plus d'un milliard d’euros (1 600 milliards de Wons)[1]. Le principal objectif de l’ouvrage est de fournir un accès direct entre Songdo et l'aéroport international d'Incheon, et réduire le temps de la traversée d’environ une heure.

Le concessionnaire chargé de la construction et de l’exploitation de l’ouvrage est Incheon Bridge Corporation, financé par le secteur privé. Korea Expressway Corporation (KEC) et le Ministère coréen de la Terre, des transports et des affaires maritimes (MLTM) ont piloté le projet.

Le consultant études est une coentreprise, Seoyong & Chodai JV. Le titulaire du contrat de construction est la coentreprise Samsung Corporation JV, comprenant sept entreprises : Samsung Corp., Daelin Industrial Co. Ltd., Daewoo Engineering & Construction Co. Ltd., LG Engineering & Construction Co. Ltd., Hanjin Heavy Industries & Construction Co. Ltd., Kumho Industrial Co. Ltd., et Hanwha Engineering & Construction Co. Ltd[1].

Images du pont[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e [PDF]Juhani Virola, Eur Ing-FEANI, « The Second Incheon Bridge »,‎ avril 2005 (consulté le 12 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]