Pont de Xihoumen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Xihoumen
西堠門大橋
Image illustrative de l'article Pont de Xihoumen
Géographie
Pays Chine
Province Province de Zhejiang
(archipel de Zhoushan)
Localité entre l’île de Jintang et l’île Cezi
Coordonnées géographiques 30° 03′ 47″ N 121° 55′ 05″ E / 30.063056, 121.91805630° 03′ 47″ N 121° 55′ 05″ E / 30.063056, 121.918056  
Fonction
Franchit Baie de Hangzhou
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont suspendu
Longueur 5 452 m
Portée principale 1 650 m
Largeur 34 m
Hauteur (hauteur des tours): 211 m
Hauteur libre 49,5 m
Matériau(x) Acier
Construction
Mise en service 16 décembre 2007

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Pont de Xihoumen西堠門大橋

Le pont de Xihoumen (chinois simplifié : 西堠门大桥 ; chinois traditionnel : 西堠門大橋 ; pinyin : Xīhòumén Dàqiáo ; littéralement : « Grand Pont de la Porte des Remparts de l'Ouest ») est un pont suspendu construit sur l'archipel de Zhoushan, le plus grand groupe d'îles au large de la Chine. C'est le deuxième pont suspendu le plus grand au monde, derrière le pont du détroit d'Akashi au Japon, et d'une manière générale, le deuxième plus grand pont, toutes catégories confondues.

Un complexe de cinq ponts[modifier | modifier le code]

Cet ouvrage est le quatrième qui relie ces îles avec la Chine continentale. Son extrémité nord est connectée à l’île Cezi et son extrémité sud à l’île de Jintang. Le complexe comprend 5 grands ponts, et le pont Xihoumen est celui qui a la plus longue travée principale[1].

Ces 5 ponts sont les suivantes[2] :

  • Le pont de Cengang (construit de 1999 à 2001) relie l'île principale de Zhoushan avec l’île de Lidiao : 8 poutres continues de 30 m + 3 poutres continues de 50 m + 9 poutres continues de 30 m.
  • Le pont de XiangJiaomen (1999 -2002) qui relie l’île Lidiao avec l’île Fuchi, un pont à poutres continues.
  • Le pont de Taoyaomen (2001-2003) relie l’île Fuchi Island avec l’île Cezi : un pont à haubans de 580 mètres de portée principale.
  • Le pont de Xihoumen (2004-2008) relie l’île Cezi avec l’île Jintang. Il s’agit d’un pont suspendu de 1650 mètres de portée principale avec deux travées latérales de 578 m et 485 m respectivement. Il porte une route express à 4 voies et la largeur roulable est de 24,5 m, pour une largeur hors toute de 34 m.
  • Le pont de Jintang (2004-2008) relie l’île Jintang à la ville de Ningbo sur la Chine continentale: Il s’agit d’un pont à haubans de 620 mètres de portée.
Xihoumen Bridge in construction.jpg

Descriptif[modifier | modifier le code]

Choix de l’ouvrage[modifier | modifier le code]

Le pont de Xihoumen en construction (2007)

Le choix d’un pont suspendu à grande portée a été fait pour éviter de construire des fondations en eau profonde. Le besoin de gabarit de navigation était de 49.5 m et le besoin de franchissement sans appui était supérieur à 1500 m, ce qui interdisait le recours à un pont à haubans[2].

Travée principale[modifier | modifier le code]

La travée principale doit s’affranchir des conditions hydrologiques et géologiques. Trois variantes de 1650 m, 1520 m et 1312 m ont été étudiées. Les coûts de ces trois solutions étaient très proches, mais la solution de 1650 m a été retenue au regard de l'emplacement du pylône sud, de la difficulté de la construction des fondations, du moindre coût d'ingénierie et de la durée de construction. Ce projet était simplement conditionné à la possibilité de construire facilement la tour sur la rive sud[3].

Pylônes[modifier | modifier le code]

La hauteur des pylônes supportant les câbles de retenue est de 211,3 m. Elle est légèrement supérieure à celle du 2e pont de Nanjing sur la rivière Yangzi Jiang (195,4 m), mais très inférieure à celle des pylônes du pont du Grand Belt au Danemark (254 m) et de celle du pont de Sutong en Chine (297,7 m)[4].

Ces pylônes sont liaisonnés et raidis par des traverses et constituent des cadres en béton précontraint.

Le pylône sud fait la jonction entre la travée principale et la travée latérale sud. Il est raid par trois poutres transversales, dont une en dessous du tablier. Le pylône nord ne comporte pas de poutre de raidissement basse[4].

Suspension[modifier | modifier le code]

Câbles de retenues[modifier | modifier le code]

Pour les très grandes portées, on utilise généralement des fils d’acier de résistance 1670 MPa. Dans le cas du pont de Xihoumen, ce sont des fils parallèles de 1770 MPa de résistance qui ont été utilisés[4].

Le câble supportant la travée principale est constitué de 169 torons d’acier et présente un diamètre global de 855 mm. Chaque toron est lui-même constitué de 127 brins d’acier de 5,35 mm de diamètre[4].

Suspentes[modifier | modifier le code]

Les suspentes sont en acier de grande qualité, avec un espacement standard de 18 m. Cet espacement est toutefois différent en certains endroits : 50 m aux abords du massif d’ancrage nord, 48 m près du pylône nord et 24 m près du pylône sud[4].

Élévation du pont de Xihoumen

Travaux et coûts[modifier | modifier le code]

La travée principale a été achevée en décembre 2007[5]. L’ensemble de l’ouvrage, pont suspendu et viaducs d’accès, devait être terminé en octobre 2009[6]. Il s'agit du deuxième plus long pont suspendu classé par la longueur de la travée centrale.

Le pont a été construit par la province de Zhejiang pour un coût de 2,48 milliards de yuans (environ US $ 363 millions). La construction a débuté en 2005, et le sa mise en service eu lieu le 16 décembre 2007[7]

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Song Hui, Xihoumen: China's Second Longest, dans "Bridge Design & Engineering", 2e trimestre 2006, n. 43 v. 12 .
  • (en) Yongxin Yang, Aerodynamic Investigation on a Long-Span Suspension Bridge with Central-Slotted Box Girder, présenté à 17tth IABSE Congress, Creating and Renewing Urban Structures – Tall Buildings, Bridges and Infrastructure, Chicago, September 17-19, 2008.
  • (en) Hui Song, Dajun Ding, Juhani Virola, « The Xihoumen Bridge »,‎ 2005 (consulté le 5 décembre 2009)