Pont en arc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un pont en arc est un pont dont la ligne de la partie inférieure (intrados), est en forme d'arc. Dans ces ponts, l'ensemble des charges permanentes ou temporaires appliquées au pont est repris dans l'arc en compression pour être transféré sur les appuis en rives, les culées.

Les ponts à voûte[modifier | modifier le code]

Arc surbaissé de Pont romain de Limyra (Turquie).

Les ponts à voûte font partie de la famille des ponts en arc, par leur forme, mais ils constituent une famille à part, autant par leur calcul, qui relève de la théorie des voûtes, que par leur procédé de construction. Leur appellation usuelle est pont en maçonnerie, le matériau les constituant l'ayant emporté dans la dénomination.

Les ponts à poutres en arc[modifier | modifier le code]

On réserve généralement la dénomination de ponts en arc aux ponts à poutres dont l’arc est métallique, en béton armé ou en béton précontraint. Ces ponts ont en général deux poutres et donc deux arcs. Mais certains ouvrages modernes ont été conçus avec un seul arc, soit central, comme le viaduc de Briare, soit excentré, comme le pont de l'Europe à Orléans.

On distingue ainsi :

  • les ponts en arc par-dessus, avec le tablier suspendu à l’arc
  • les ponts en arc par-dessous, avec le tablier porté par l’arc
  • les ponts bow-string qui comportent une semelle joignant chacune des extrémités de l'arc, dénommée tirant, qui a pour effet de travailler en traction et de reprendre tous les efforts horizontaux transmis par l'arc, ce qui induit que dans ce type de pont ne sont transmis aux culées que des efforts verticaux.
Schéma avec représentation des différents ponts en arc.

Fonctionnement et descriptif[modifier | modifier le code]

Les ponts voûtes[modifier | modifier le code]

Pont de la Planche à Liré (Maine-et-Loire).

L'ensemble des charges est reporté sur les voûtes qui les transmettent aux culées, ces forces sont généralement verticales et dirigées vers le bas. Les ponts en arc sont ainsi constamment comprimés. la pierre étant un matériau incompressible, facilement disponible et durable, les ponts voûtés furent les premiers à être imaginés. Ils résistent à la flexion et à la compression et le poids est reparti sur ses poutres

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pont du Gard est un pont en maçonnerie sur trois niveaux construit à l'époque romaine.

Ponts en maçonnerie[modifier | modifier le code]

Ce type de pont remonte à l'Antiquité. Plus tard, les Romains ajoutèrent du ciment à leurs constructions. Les Romains ne réalisèrent pas que des ponts en demi-cercles, mais aussi des ponts plus longs, fins et elliptiques sont aussi possibles. Plusieurs de ces anciens ponts sont toujours debout de nos jours.

Viaducs[modifier | modifier le code]

Par endroits, il est nécessaire d'enjamber un espace large à une altitude relativement élevée, comme quand un approvisionnement en eau doit enjamber une vallée. Plutôt que construire des voûtes extrêmement grandes ou des colonnes de support gigantesques, une série de structures arquées est érigée, plaçant les voûtes les unes sur les autres, les plus larges à la base. Les ingénieurs romains ont développé ce type de construction en utilisant seulement les matériaux, l'équipement, et les mathématiques simples de l'époque. Ce type de construction est encore utilisé pour des viaducs ou des chaussées, car il a une forme visuellement agréable, en particulier pour enjamber des cours d'eau, où les reflets donnent l'impression de voir des cercles ou des ellipses.

Les ponts en arc les plus longs[modifier | modifier le code]

La portée, distance entre les piles de la travée principale, est l'indicateur servant à classer les ponts en arc. Le pont de Chaotianmen, situé à Chongqing, en Chine, est, avec ses 552 mètres de portée, le pont en arc le plus long au monde. Il devance le pont de Lupu, situé à Shanghai, qui détenait l'ancien record avec 550 mètres.

Les dix ponts en arc ayant les plus longues portées sont les suivants.

Rang Nom Portée mètres Longueur
(mètres)
Matériau de l’arc Terminé en Lieu Pays
Chaotianmen Bridge.jpg 1 Pont de Chaotianmen 552 1741 acier 2009[1] Chongqing (centre urbain)
29° 35′ 20″ N 106° 34′ 39″ E / 29.5889, 106.5775 (Chaotianmen Bridge)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
LupuBridgeandBoats.jpg 2 Pont de Lupu 550 3900 acier 2003 Shanghai (centre urbain)
31° 11′ 26″ N 121° 28′ 33″ E / 31.19056, 121.47583 (Lupu Bridge)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
New River Gorge Bridge West Virginia 244750516.jpg 3 New River Gorge Bridge 518 924 acier 1977[2] Fayetteville (Virginie-Occidentale)
38° 04′ 15″ N 81° 04′ 48″ O / 38.07083, -81.08 (New River Gorge Bridge)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Bayonne Bridge Collins Pk jeh-2.JPG 4 Bayonne Bridge 504 1761 acier 1931 Kill Van Kull (New Jersey, New York)
40° 38′ 31″ N 74° 08′ 31″ O / 40.64194, -74.14194 (Bayonne Bridge)
Drapeau des États-Unis États-Unis
SydneyHarbourBridge1 gobeirne.jpg 5 Harbour Bridge 503 1149 acier 1932 Sydney
33° 51′ 09″ S 151° 12′ 38″ E / -33.8525, 151.21056 (Sydney Harbour Bridge)
Drapeau de l'Australie Australie
YangtzeRiverBridge.jpg 6 Pont de Wushan 460 612 acier/béton 2005 Wushan (Chongqing)
31° 03′ 40″ N 109° 54′ 23″ E / 31.0611, 109.90639 (Wushan Bridge)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
7 Pont de Zhijinghe 430 547 acier/béton 2009 Dazhipingzhen (Hubei)
30° 38′ 29″ N 110° 11′ 37″ E / 30.64139, 110.19361 (Zhijinghe River Bridge)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
8 Pont de Xinguang 428 782 acier 2008 Guangzhou (Guangdong)
23° 03′ 10″ N 113° 19′ 18″ E / 23.0528, 113.32167 (Xinguang Bridge)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
9 Pont de Wanxian 420 864 béton 1997 Wanzhou (Chongqing)
30° 45′ 36″ N 108° 25′ 11″ E / 30.76, 108.41972 (Wanxian Bridge)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Caiyuanba bridge.jpg 10 Pont de Caiyuanba 420 1741 acier 2007[3] Chongqing (centre urbain)
29° 32′ 38″ N 106° 32′ 52″ E / 29.54389, 106.54778 (Caiyuanba Bridge)
Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Notes et références[modifier | modifier le code]