Pont de Tatara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont de Tatara
多々羅大橋 Tatara Ōhashi
Image illustrative de l'article Pont de Tatara
Géographie
Pays Japon
Localité Ikuchi Island (Hiroshima)
et Ōmishima Island (Ehime)
Coordonnées géographiques 34° 15′ 34″ N 133° 03′ 51″ E / 34.259444, 133.064167 ()34° 15′ 34″ N 133° 03′ 51″ E / 34.259444, 133.064167 ()  
Fonction
Franchit Mer intérieure de Seto
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont à haubans
Longueur 1 480 m
Portée principale 890 m
Largeur 30,6 m
Construction
Construction 1er mai 1999

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Pont de Tatara多々羅大橋 Tatara Ōhashi

Le pont de Tatara (多々羅大橋, Tatara Ōhashi?) est un pont à haubans qui fait partie de la voie express Nishiseto, communément connue sous le nom de Shimanami kaidō (しまなみ海道?) au Japon.

Le pont a une portée principale de 890 mètres et a détenu le record de portée pour les ponts à haubans de 1999 jusqu’au 30 juin 2008 où le pont de Sutong lui a ravi ce record avec 1 088 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il était initialement prévu de réaliser un pont suspendu en 1973. Mais en 1989, le concept de pont à haubans a été préféré, avec une portée équivalente. Ce choix permettait d’éviter une grande excavation pour la réalisation des massifs d’ancrage du pont suspendu et diminuait un peu l’impact environnemental du pont.

La construction de l’ouvrage dura un peu plus de six ans et quelques mois, mais aucun accident ne fut à déplorer.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La voie express Nishiseto est une suite de routes et de ponts faisant partie de l’une des trois routes du projet de pont Honshū-Shikoku reliant les îles de Honshū et Shikoku à travers la mer intérieure de Seto au Japon. Le pont de Kurushima-Kaikyō est sur la même route.

Le pont qui fut ouvert le 1er mai 1999 comprend deux voies de circulation dans chaque sens et a des pistes supplémentaires dédiées aux cycles, aux motos et aux piétons.

Les pylônes sont en acier et mesurent 220 mètres de hauteur, ils ont la forme d’un Y inversé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Judith Dupré - Les ponts, Könemann, Cologne (Allemagne) , ISBN 3-8290-0410-9; pp. 116-117.
  • (fr) Frédéric Légeron - Les ponts au Japon, dans "Ouvrages d'art", août 2000, n. 35.
  • (fr) Martha Torres Arcila - Bridges - Ponts - Brücken, Atrium, Mexico (Mexique) , ISBN 84-95692-61-9, 2002; pp. 94-97.
  • (en) Manabu Ito - Long span steel bridges in Japan (Akashi Straits Bridge, Tatara Bridge), présenté à Bridges — Interaction between construction technology and design, IABSE Symposium, Leningrad, USSR 1991.
  • (en) Yasuhito Manabe - Accuracy control on the construction of Tatara Bridge, présenté à IABSE Conference, Malmö 1999 - Cable-stayed bridges. Past, present and future.
  • (en) Toshio Miyata - Full model wind tunnel tests for a very long-span cable-stayed bridge: Tatara Bridge, présenté à Ponts suspendus et à haubans. Cable-stayed and suspension bridges, Deauville, 12.-15.10.1994.
  • (en) Toshio Miyata - Wind-resistant design of cables for the Tatara Bridge, présenté à Long-Span and High-Rise Structures, IABSE Symposium, Kobe, 1998.
  • (en) John Ochsendorf - Record Spans in Japan, dans "Civil Engineering Magazine", février 1998, n. 2 v. 68.