Odžaci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Odžaci (homonymie).
Odžaci
Оџаци
Blason de Odžaci
Héraldique
L'église orthodoxe serbe d'Odžaci
L'église orthodoxe serbe d'Odžaci
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Bačka
District Bačka occidentale
Municipalité Odžaci
Code postal 25 250
Démographie
Population 8 795 hab. (2011)
Densité 178 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 24″ N 19° 15′ 40″ E / 45.5067, 19.2611 ()45° 30′ 24″ Nord 19° 15′ 40″ Est / 45.5067, 19.2611 ()  
Altitude 89 m
Superficie 4 930 ha = 49,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Odžaci

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Odžaci
Municipalité de Odžaci
Administration
Maire
Mandat
Izabela Šerić (DS)
2012-2016
Démographie
Population 30 196 hab. (2011)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Superficie 41 100 ha = 411 km2
Liens
Site web Site officiel

Odžaci (en serbe cyrillique : Оџаци ; en hongrois : Hódság ; en allemand : Hodschag) est une ville et une municipalité de Serbie situées dans la province autonome de Voïvodine. Elles font partie du district de Bačka occidentale. Au recensement de 2011, la ville comptait 8 795 habitants et la municipalité dont elle est le centre 30 196[1].

En serbe, le nom d'Odžaci signifie « les cheminées ».

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située au sud-est d' Apatin, et au nord-est de Vukovar, à quelques km du Danube.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

À l'emplacement d'Odžaci a d'abord existé une localité qui portait le nom hongrois de Kéménd, mentionné pour la première fois en 1522. Cette localité fut détruite par les invasions ottomanes et un nouveau village fut édifié à proximité.

En 1579, un recensement cadastral turc mentionne un village nommé Tatar Ocak, habité par 28 familles serbes et quelques familles musulmanes. En 1610, Ocak fait partie du sandjak de Segedin. Cependant, en raison des impôts très élevés payés aux Turcs, la population émigre vers le nord et vers l'est.

La période des Habsbourg[modifier | modifier le code]

Des références précises sont souhaitables.

À partir de 1687, Ocak fait partie des possessions des Habsbourg et, en 1690, le village est peuplé par de nouveaux arrivants serbes. Durant la révolte de Ferenc II Rákóczi (1703-1711), la localité est détruite.

Ocak, devenue Odžak[2], est mentionnée à nouveau en 1728. En 1755, l'impératrice Marie-Thérèse décide de donner à la ville un peuplement germanique. Le premier groupe allemand arriva, en provenance de la Forêt-Noire[3]. Quelques Hongrois viennent se joindre à lui en 1752.

En 1767, les habitants édifient une église catholique.

Depuis le (Traité de Passarowitz en 1718) jusqu'en 1918, le Banat fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), dans le Voïvodat de Serbie et du Banat de Tamiš de 1849 à 1860. Après le compromis de 1867, dans la Transleithanie, au Royaume de Hongrie.

HÓDSÁGH en 1895, Royaume de Hongrie

Au recensement de 1813, la ville compte 4 344 habitants, dont 3 798 parlent allemand.

Après la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Après la dislocation de l'Autriche-Hongrie en 1918, Odžaci fit partie du Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, qui, en 1929, devint le Royaume de Yougoslavie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville fut envahie par les puissances de l'Axe. Pour une courte période, Odžaci devint même un camp de concentration, y compris pour les Partisans de Tito. Après la guerre, la majorité de peuplement allemande, collectivement mise en cause pour sa collaboration avec les nazis, fut expulsée, emprisonnée ou tuée.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En 1994, des descendants des anciens résidents allemands ont financé la reconstruction du cimetière catholique et de sa chapelle, qui avaient été détruits. Un mémorial pour les victimes tuées à Odžaci a été édifié.

Localités de la municipalité d'Odžaci[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

La municipalité d'Odžaci compte 9 localités :

Odžaci est officiellement classée parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
6 607 7 266 7 841 9 052 9 933 10 567 9 940[4] 8 795[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population dans la ville (2002)[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population dans la municipalité (2002)[modifier | modifier le code]

Les sept localités suivantes possèdent une majorité de peuplement serbe : Odžaci, Bački Brestovac, Bački Gračac, Deronje, Karavukovo, Ratkovo et Srpski Miletić. En revanche, Bogojevo est une localité à majorité hongroise et Lalić dispose d'une majorité relative de Slovaques.

Politique[modifier | modifier le code]

Élections locales de 2004[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales de 2004, les sièges de l'assemblée municipale Odžaci se répartissaient de la manière suivante[8] :

Parti Sièges
Parti radical serbe 9
Parti démocratique 7
Parti socialiste de Serbie 4
Parti démocratique de Serbie 3
Parti des retraités unis de Serbie 2
Mouvement serbe du renouveau 1
Autre liste 1

Élections locales de 2008[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 30 sièges de l'assemblée municipale d'Odžaci se répartissaient de la manière suivante[9] :

Parti Sièges
Parti radical serbe 14
Pour une Serbie européenne 9
Parti démocratique de serbie 4
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Serbie unie 3

Milan Ćuk, membre du Parti radical serbe (SRS) de Vojislav Šešelj, a été élu président (maire) de la municipalité. Đorđe Bogdanović, qui conduisait la liste du Parti socialiste de Serbie et de ses alliés, a été élu président de l'assemblée municipale[9].

Architecture[modifier | modifier le code]

La rue principale d'Odžaci

Culture[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Économie[modifier | modifier le code]

La ville possède un certain nombre d'industries : textile, chimie, machines agricoles etc.

Religion[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. A ne pas confondre avec le village de Bosnie.
  3. Notons que le duché de Baden ne fait pas partie de l'empire d'Autriche.
  4. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  5. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  6. (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  7. a et b (en)[PDF] « Population par nationalités ou groupes ethniques, par sexe et par âge dans les municipalités de la République de Serbie », Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade,‎ 24 décembre 2002 (consulté le 11 février 2010)
  8. (sr) « Opština Odžaci », Lokalni izbori u Srbiji - 2004, sur http://www.cesid.org (consulté le 17 janvier 2008) - Indisponible au 9 décembre 2010
  9. a et b (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Odžaci (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 9 décembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]