Petite ribonucléoprotéine nucléaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les petites ribonucléoprotéines nucléaires (pRNPn, small nuclear ribonucleoprotein, snRNP) sont des complexes mixtes entre des petits ARN nucléaires (pARNn, small nuclear RNA, snRNA) et des protéines qui permettent l'épissage des ARNm dans le noyau.

Chacun de ces complexes est composé d'un ARN non codant, appelé petit ARN nucléaire et de plusieurs protéines. Il existe plusieurs de ces particules dans le noyau, qui interviennent à différentes étapes du processus d'épissage. On a identifié les principales sous le nom de U1, U2, U4, U5 et U6. Au sein de celles-ci, on retrouve certaines protéines conservées, les protéines Sm, qui s'associent en anneau heptamérique autour d'une séquence conservée sur l'ARN. D'autres protéines sont spécifiques de chaque petit ARN nucléaire.

Les rôles fonctionnels des différents pRNPn sont les suivants :

  • U1 sert à la reconnaissance de la séquence consensus, GUAAGU, à la jonction de l'exon amont et de l'intron
  • U2 reconnaît la boite de branchement, à l'intérieur de l'intron
  • U4 sert de chaperon à U6, qui vient se fixer au niveau des jonctions introns exons
  • U5 maintient les deux exons à proximité immédiate l'un de l'autre, pour en permettre la suture
  • U6 porte probablement l'activité catalytique qui permet les deux étapes catalytique (coupure de la jonction amont, suture avec la jonction aval)

Articles connexes[modifier | modifier le code]