Novembre 1938

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Novembre 1938
Nombre de jours 30
Premier jour Mardi 1er novembre 1938
2e jour de la semaine 44
Dernier jour Mercredi 30 novembre 1938
3e jour de la semaine 48

Calendrier
novembre 1938
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
44   1er 2 3 4 5 6
45 7 8 9 10 11 12 13
46 14 15 16 17 18 19 20
47 21 22 23 24 25 26 27 
48 28 29 30        
1938Années 1930XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Octobre 1938 Décembre 1938 Suivant
Novembre précédent et suivant
Précédent Novembre 1937 Novembre 1939 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]


  • Du 2 au 13 novembre :
    • les Décrets-lois de Paul Reynaud, ministre des finances, au motif du redressement économique et financier de la France, remettent en cause les acquis de 1936 : abolition de la semaine de 40 heures (durée hebdomadaire de travail portée à 48 heures), rétablissement du rendement, réduction du taux de paiement des heures supplémentaires, augmentation des impôts sur les salaires et la consommation.
  • 3 novembre : le gouvernement japonais précise sa « doctrine du nouvel ordre en Asie orientale ».
  • 9 novembre : Nuit de Cristal. 191 synagogues ont été incendiées, 76 ont été démolies et 7500 commerces juifs ont été détruits en Allemagne.
  • 12 novembre :
    • Décret-loi sur les étrangers : création d'une carte de travail pour les étrangers, autorisation de l'assignation à résidence et de l'internement des étrangers susceptibles de porter atteinte à la sécurité, et ouverture de « centres spéciaux » pour permettre « une surveillance permanente ».
    • Les Juifs allemands sont contraints de payer un milliard de Reichmarks à titre de dédommagement pour l’assassinat de von Rath, à supporter la réparation des dégâts et sont exclus de toute activité commerciale, des professions libérales, des directions administratives et industrielles et sont expropriés.
  • 15 novembre :
    • Retraite des républicains espagnols sur l'Ebre.
    • Départ des brigades internationales (35 000 hommes). Suspension de l’aide militaire soviétique aux Républicains.
  • 17 novembre : première législation italienne contre les Juifs.
  • 30 novembre :
    • Pour protester contre les mesures économiques d’assouplissement de la législation sociale, la CGT appelle à la grève générale. La répression est brutale : 500 condamnations a des peines de prisons (jusqu'à 18 ans), sanction de fonctionnaires et d'agents de services publics, fermetures d'entreprises par le patronat, avec le « lock-out » pour près de 400 000 salariés. Éclatement définitif du Front populaire.
    • Roumanie : Le chef de la Garde de fer, Corneliu Zelea Codreanu, est emprisonné et exécuté. Le parti continu son action terroriste.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]