Molson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Molson (homonymie).
Molson
Image illustrative de l'article Molson

Molson Canada, fondée en 1786 à Montréal, est la plus vieille brasserie canadienne. Elle est aujourd'hui un partenaire de Molson Coors Brewing Company. Molson Canada emploie environ 3 000 personnes à travers le Canada, incluant des brasseries à Vancouver, Edmonton, Creemore (Ontario), Toronto, Montréal et Saint-Jean. Molson gère aussi deux microbrasseries, à la Place GM de Vancouver ainsi qu'au Centre Air Canada de Toronto. Molson a ouvert sa septième brasserie à Moncton (Nouveau Brunswick) le 12 octobre 2007[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

XVIIIe et XIXe siècles[modifier | modifier le code]

Wm. Notman & Son : Chariot à bière de la Brasserie Molson, Montréal, vers 1908.

Fondée par John Molson à Montréal, en 1786, la brasserie Molson est la deuxième plus ancienne entreprise du Canada, après la Compagnie de la Baie d'Hudson. La brasserie de Montréal est d'ailleurs la plus ancienne d'Amérique du Nord dont les opérations s'effectuent toujours sur les lieux de sa fondation. Bien que ses installations aient connu de nombreuses transformations aux cours des années, les caves qui servaient autrefois de cellier pour la bière sont toujours intactes sous le bâtiment actuel.

Lorsque John Molson débarque à Montréal en 1782, il remarque le potentiel du marché de la bière dans la colonie Britannique. Le prix du vin, du rhum et du porto ne cessent d'augmenter à la suite, notamment, de la demande des nouveaux immigrants Anglais et Irlandais. Lorsqu'il atteint sa majorité, Molson prend possession de l'héritage de ses parents et acquiert une petite brasserie en bois aux abords du fleuve Saint-Laurent située à l’extérieur, mais tout de même à proximité, des fortifications de la ville de Montréal.

John Molson mise sur le perfectionnement de sa bière. Il retourne en Angleterre pour se procurer des semences de qualité qu'il offre ensuite gratuitement à des agriculteurs voisins qui acceptent de les faire pousser pour répondre aux besoins de malt de la brasserie. John Molson livre son premier brassin de bière en 1786, six semaines après ses débuts. La bière coûte alors cinq cents la bouteille et se vend très bien.

Molson diversifie ses investissements. Il ouvre une cour à bois et commence à accorder divers prêts aux commerçants de Montréal. En 1816, l'entreprise familiale prend forme avec l'association de John Molson et de ses trois fils : John, Thomas et William.

Bien que l'activité brassicole soit le commerce le plus durable de la compagnie, d’autres entreprises se sont greffées à la brasserie tout au long de sa très longue histoire. Molson a été la première entreprise à posséder une flotte de bateaux à vapeur, qui servaient tant au transport de ses propres marchandises qu'à celui de passagers entre le Québec et l'Ontario. John Molson et ses fils ont aussi fondé la Banque Molson, qui fusionnera plus tard à la Banque de Montréal.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Brasserie Molson à l'est du Vieux-Montréal.

Au fil du temps, la famille Molson a été active dans plusieurs autres domaines, que ce soit dans la construction du luxueux hôtel Mansion House, de la raffinerie de sucre Molson ou encore avec la création du premier chemin de fer au pays. En 1903, le lancement de la bière Molson Export permet à Molson de se hisser parmi les meilleurs brasseurs au monde.

La brasserie Molson a considérablement élargi ses activités au cours du XXe siècle. En 1945, la famille décide de former une compagnie publique à responsabilité limitée. Il est donc désormais possible de devenir propriétaire de l'entreprise sans être un membre du clan Molson. Ceci permet à la compagnie de prendre de l'expansion et d'inaugurer une nouvelle brasserie, à Toronto, en 1955.

En 1957, les frères Tom et Hartland Molson, propriétaires de la Brasserie Molson, acquièrent le Forum de Montréal et le fameux Club de hockey Les Canadiens, débutant ainsi une longue et glorieuse association avec la populaire équipe. La compagnie poursuit son développement par l’acquisition du réseau de brasseries Sick's, en 1958, qui comprend cinq établissements dans l'Ouest canadien. Molson étend alors sa présence d'un océan à l'autre. En 1989, l’entreprise consolide ses parts de marché au Québec en fusionnant avec Carling O'Keefe. Molson devient ainsi la plus grande brasserie au Canada et la 5e en importance dans le monde.

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Molson poursuit son expansion au XXIe siècle en fusionnant avec Coors, en 2005, pour créer la Molson Coors Brewing Company et en ouvrant une nouvelle brasserie à Moncton, au Nouveau-Brunswick, en 2007. Plusieurs membres de la famille Molson sont toujours actifs dans l’entreprise, que ce soit au sein du conseil d’administration ou dans les activités quotidiennes de la compagnie[2].

Les bières[modifier | modifier le code]

Ancienne publicité de Molson.

Molson Golden

Bières brassées sous licence :

  • Rickard's Red
  • Rickard's White[4]
  • Rickard's Honey Brown
  • Rickard's Dark
  • Pilsener[5]
  • Creemore
  • Carling[6]
  • MGD[7]
  • Miller Chill
  • Corona[8]
  • Heineken
  • Foster's Lager
  • Tiger

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Molson Canada. Molson inaugure sa toute nouvelle brasserie à Moncton, communiqué de presse, 12 octobre 2007.
  2. Publications internes de Molson.
  3. Coors Light
  4. Richard's White
  5. Pilsner
  6. Carling
  7. MGD
  8. Corona

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sylvain Daignault, Histoire de la bière au Québec, Éditions Trait d'Union, 2004, 185 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]