Mass Effect

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Mass Effect (série)
Mass Effect
image

Éditeur Electronic Arts (Windows, PS3), Microsoft Game Studios (Xbox 360)
Développeur BioWare
Concepteur Casey Hudson (concepteur)[1]
Drew Karpyshyn (scénariste)[1]
Preston Watamaniuk (directeur artistique)[1]
Mike Spalding (character designer)[1]
Musique Jack Wall
Sam Hulick
Richard Jacques (musiques additionnelles)
David Kates (musiques additionnelles)

Date de sortie Xbox 360
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 20 novembre 2007
Icons-flag-eu.png 23 novembre 2007
Icons-flag-jp.png 21 mai 2009

Windows
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 28 mai 2008
Icons-flag-eu.png 5 juin 2008

PS3
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 4 décembre 2012
Icons-flag-eu.png 7 décembre 2012
Licence Mass Effect
Genre Action-RPG
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Xbox 360, Windows, PlayStation 3
Média Disque optique
Distribution numérique
Langue Français
Contrôle Clavier / souris
Manette de jeu

Évaluation PEGI : 18+
ESRB : M (Mature)
Moteur Unreal Engine 3

Mass Effect est un jeu vidéo de science-fiction de type action-RPG, réalisé par l'équipe de développement canadienne BioWare et écrit par l'auteur canadien Drew Karpyshyn[2], qui est déjà à l'origine de nombreux jeux estampillés Bioware dont Jade Empire et Star Wars: Knights of the Old Republic. Le jeu est disponible depuis novembre 2007 sur Xbox 360 et depuis juin 2008 sur Windows.

Le jeu se déroule en 2183, dans un univers où l'humanité est désormais capable de se déplacer dans la galaxie grâce à l'effet cosmodésique, connu des autres espèces sous le nom de « Mass Effect », suite à des découvertes technologiques d'origine extra-terrestre sur la planète Mars.

Mass Effect est le premier épisode d'une trilogie et le dernier jeu avant la fusion avec Electronic Arts.

Trame[modifier | modifier le code]

Univers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Univers de Mass Effect.

En 2148, l'humanité découvre sur la planète Mars les vestiges d'une civilisation disparue, les Prothéens, permettant un bond technologique qui lui permet de voyager à travers l'espace en atteignant une vitesse supraluminique. Suite à cette découverte, il s'avère que Charon, le satellite de Pluton n'est pas d'origine naturelle mais en fait un « relais cosmodésique », une technologie prothéenne permettant de se déplacer instantanément d'un relais à un autre, pouvant se trouver à l'autre bout de la Voie Lactée. Commence alors une phase d'exploration spatiale et la constitution de l'Alliance, une sorte de super-état regroupant toutes les nations de la Terre en vue de l'exploration et de la défense des intérêts de l'Humanité. Peu après cette phase d'expansion, un premier contact est fait avec une civilisation extraterrestre évoluée, les Turiens. C'est ainsi que l'Alliance est progressivement intégrée au sein d'une communauté galactique vivant autour des relais et ayant pour capitale une immense station spatiale nommée Citadelle, située au point de convergence d'un très grand nombre de relais.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeu se déroule quelques décennies après la découverte martienne, en 2183. L'Alliance dispose alors d'une ambassade sur la Citadelle et a entamé de longue date des tractations pour qu'un humain intègre enfin le cercle prestigieux des Spectres, un corps d'agents d'élites au-dessus des lois et n'obéissant qu'au Conseil, l'instance dirigeante suprême de la Citadelle. Un vaisseau spatial expérimental, le Normandy vient d'être construit pour l'Alliance en coopération avec les Turiens pour tester des nouvelles techniques de camouflage et de furtivité. Le joueur incarne le Commandant Shepard alors que le Normandy se dirige vers Eden Prime, une colonie humaine ayant découvert un nouvel artefact Prothéen.

Personnages[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne le commandant Shepard, officier des forces armées spéciales (N7) de l'Alliance interstellaire. De ses actions et décisions à bord de la frégate Normandy dépendra le sort de l'espèce humaine et de toute la galaxie. En dehors du Normandy, Shepard est toujours accompagné de deux membres de son équipage, à choisir en fonction des personnes embauchées au cours de l'aventure ou déjà présentes sur le vaisseau au début du jeu. Chacun a une personnalité et une classe différente. Il est possible d'entretenir des relations approfondies avec ces membres de l'équipage y compris une relation amoureuse si le joueur pousse dans la bonne direction le bon personnage.

Les différentes personnes pouvant accompagner Shepard sont :

  • Ashley Williams, un soldat de l'Alliance ayant le grade d'artilleur recrutée sur Eden Prime. Elle devient l'armurière sur le Normandy, malgré ses quelques réticences à côtoyer des non-humains à bord.
  • Kaidan Alenko, un humain ayant des implants biotiques L2 de l'Alliance. Il fait office de réparateur de bord sur le vaisseau. Son vieux modèle d'implant L2 a été fatal à plus d'un de ses camarades de formation, mais lui ne souffre que de migraines.
  • Garrus Vakarian, un Turien, ancien membre des forces de sécurité de la Citadelle. Il quitte ces dernières car il ne supporte plus l'abondante paperasse, et veut être « plus efficace ».
  • Liara T'Soni, une scientifique et archéologue Asari. Elle étudie les artefacts prothéens, et n'a eu que peu de contacts avec les autres races du fait de son jeune âge pour un membre de son espèce (elle a 106 ans dans ce volet). Elle prête ses talents biotiques à l'équipage.
  • Tali'Zorah « Tali » nar Rayya, une ingénieure Quarienne. Elle rejoint les machinistes du Normandy, et suspend son pèlerinage le temps d'aider Shepard dans sa mission.
  • Urdnot Wrex, un mercenaire Krogan. Il a un compte personnel à régler avec Saren. Il avait autrefois une grande influence sur Tuchanka, qu'il a quitté, laissant les autres Krogans à leur sort.

Autres personnages d'importance :

  • David Anderson, ancien Commandant du Normandy, il prend la responsabilité de l'incident d'Eden Prime au début du jeu pour laisser le champ libre à Shepard en qui il croit.
  • Joker, c'est un timonier (pilote) très doué, avec un franc-parler plein d'humour. Il souffre d'ostéogenèse imparfaite, et accuse donc une faiblesse physique, même si cela n'entame pas ses excellentes qualités de timonier.
  • Saren Arterius, Turien et ancien Spectre, il est poursuivi à travers la galaxie par Shepard pour répondre de ses actes sur Eden Prime.
  • Benezia, Matriarche Asari très influente, elle est la mère de Liara et dispose de puissants pouvoirs biotiques. Elle s'est ralliée à Saren dans sa fuite.

Distribution pour la version française[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

La jouabilité de Mass Effect est centrée principalement autour de phases de combats, d'exploration et de dialogues. Le jeu se déroule à la troisième personne (la caméra étant donc située derrière le personnage principal) et se contrôle d'une façon générale comme un jeu de tir objectif.

Système de combat[modifier | modifier le code]

Les combats, comme les autres phases de jeu, se déroulent en temps réel et sont joués du point de vue du héros, Shepard. Science-fiction oblige, les affrontements consistent en des fusillades agrémentées de l'utilisation de capacités spéciales dont le bon emploi fait basculer le combat du côté du joueur. Il est en général impératif de mettre ses personnages à couvert pour ne pas trop prendre de dégâts et de bien employer les capacités mises à disposition des trois personnages contrôlés par le joueur. Ceux-ci consistent en des améliorations des dégâts des armes, des résistances des armures aux dégâts, à du sabotage comme la destruction des boucliers des ennemis, la surchauffe des armes les rendant inutilisables. Il y a également des pouvoirs biotiques permettant de modifier les lois de la physique naturelle et de soulever en l'air des ennemis impuissants, les pousser brusquement et douloureusement à plusieurs dizaines de mètres ou la création de vortex mortels.

Le bon usage des armes dépend en partie des capacités du joueur à viser correctement et de la compétence du personnage dans l'arme employée qui pourra au choix améliorer les dégâts causés ou la précision des armes utilisées. Il en est de même pour les capacités spéciales dont l'efficacité dépendra du niveau de la compétences y donnant accès.

Classes et talents[modifier | modifier le code]

Il existe six classes de base accessibles au joueur et à deux coéquipiers, couvrant jusqu'à trois domaines de compétence. Certaines classes concentrent toutes leurs capacités dans un seul domaine, d'autres les répartissent pour une plus grande polyvalence. Les trois grandes orientations sont les soldats qui peuvent utiliser toutes les armes, les ingénieurs qui sont spécialisés en piratage, sabotage... et les biotiques qui utilisent leur pouvoirs pour frapper les ennemis.

Chaque classe dispose de différents talents qui progressent avec l'expérience acquise en cours de partie. Ainsi le soldat est expert en compétences militaires. L'ingénieur maîtrise les compétences technologiques qui peuvent par exemple permettre de pirater les systèmes de sécurité ou d'affaiblir l'arsenal ennemi. Les biotiques quant à eux peuvent contrôler et manipuler l'Élément Zéro ce qui leur permet par exemple de faire léviter ou paralyser les ennemis à distance, ce sont en quelque sorte les Jedi ou les magiciens du jeu.

Système de dialogue[modifier | modifier le code]

Mass Effect utilise un système de dialogue original. Contrairement aux réponses « mot-pour-mot » aux commentaires des personnages non-joueurs habituellement affichées dans les jeux vidéo de rôle, c'est plutôt ici le ton général des réponses qui est affiché.

Le menu radial des choix de dialogue est affiché en bas de l'écran quand on commence une conversation. Le menu est divisé en six sections et chaque section affiche un résumé bref, par exemple « allons-y ». On choisit le dialogue souhaité en déplaçant le curseur dans la direction de la commande souhaitée pour ensuite appuyer sur un bouton afin de valider ce choix. En général, le joueur a la possibilité entre trois types de réponses : une réponse neutre, une agressive et une pacifique. Selon le choix opéré, la discussion prendra une tournure amicale, neutre ou belliqueuse. Enfin, certaines réponses ne sont accessibles que si le personnage a atteint un certain niveau dans son orientation morale. Cette orientation morale est définie selon deux traits de caractères indépendants, l'un représentant plutôt un certain altruisme (Conciliation) et l'autre un individualisme (Pragmatisme). Selon les choix faits dans certains dialogues ou les actions entreprises par le joueur, le héros gagne des points dans l'un ou l'autre de ces traits de caractères, voire des deux à la fois. En général, les choix sont exclusifs, mais le système conserve une souplesse qui permet d'orienter son personnage dans une direction générale sans pour autant s'interdire de temps en temps de faire un choix y contrevenant largement.

Autre nouveauté, le menu radial de choix des dialogues apparait en général quelques secondes avant la fin de la réplique de l'interlocuteur, ce qui permet de choisir une nouvelle réponse rapidement et d'obtenir une conversation fluide et naturelle.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Dans Mass Effect, le système de succès mis en place dans les jeux Xbox 360 est exploité différemment de la plupart des autres titres de la console. Non seulement chaque succès donne droit à des points de Gamertag, mais donne également un bonus directement applicable au cours de la partie, comme un pourcentage supplémentaire de santé ou de bouclier. Les succès existent aussi sur la version PC du jeu et apportent aussi les mêmes petits avantages pour les parties suivantes que la version console.

Développement et réalisation[modifier | modifier le code]

Scénario et script[modifier | modifier le code]

Le scénario et le script de Mass Effect est l'œuvre de l'auteur canadien Drew Karpyshyn qui est déjà à l'origine de nombreux jeux estampillés Bioware dont Star Wars: Knights of the Old Republic pour lequel il fut également l'auteur principal[2]. L'objectif de l'équipe travaillant sur le script était, d'après Karpyshyn, de poursuivre la tradition des jeux Bioware dans lesquels les personnages secondaires accompagnant le héros ont une histoire personnelle approfondie, des motivations et des opinions qui leur sont propres, et avec lesquels on peut réellement interagir, s'en faire des alliés incontournables, ou des ennemis, avoir une romance avec certains d'entre eux, etc.

Une autre ligne directrice du travail de rédaction a été de pouvoir retranscrire dans Mass Effect l'ambiance, le ton et la profondeur des grands classiques cinématographiques des années 1980 tels que Alien, Blade Runner, Terminator, en apportant au jeu l'originalité suffisante pour élever Mass Effect au rang de classique de science-fiction du jeu vidéo[2]. Dans cet objectif, les situations auxquelles se retrouve confronté le héros ont été voulues assez extrêmes et dramatiques afin de plonger le joueur au cœur de l'intrigue et de l'action[3], en n'oubliant pas une pointe d'humour, de sarcasme et de malice.

La localisation francophone du jeu a été assuré par la société Exequo[4].

Musique[modifier | modifier le code]

La bande originale de Mass Effect a été composée et produite par Jack Wall et Sam Hulick, incluant des musiques additionnelles de Richard Jacques et David Kates. Elle a été distribuée le 20 novembre 2007 par Sumthing Distribution, le même jour que la sortie nord-américaine du jeu, et comporte 37 pistes. La dernière piste, intitulée M4 Part 2, est jouée par le groupe de rock indépendant canadien Faunts et diffusée durant le générique de fin[5].

L'ambiance générale emprunte aux thèmes classiques de la science-fiction et du space-opera. Selon la revue de presse, la musique du jeu fut inspirée par les classiques de la science-fiction tels que Blade Runner et Dune[6]. Certains morceaux de la bande originale du jeu ont été jouées lors du Video Games Live[7].

Plusieurs morceaux sont manquants dans la bande originale, dont la musique initiale à bord du Normandy avant Eden Prime, la musique de l'assaut sur Virmire/le sauvetage de Tali, la "musique de réussite" à la fin de la mission "Scan the Keepers" et la musique de fond sur Ilos[8].

Mass Effect dans la trilogie[modifier | modifier le code]

Mass Effect est le premier jeu d'une trilogie. Les deux suites continuent de suivre l'histoire de Shepard. Mass Effect 2 est sorti en janvier 2010 et le troisième volet est sorti le 8 mars 2012. Il est intéressant de savoir que Mass Effect 2 tient compte des choix qui ont été faits par les joueurs ayant joué au premier opus, de même que Mass Effect 3 met en valeur les décisions prises dans le précédent volet.

Deux suppléments téléchargeables payants sur Xbox Live et PC ont été réalisés pour le premier épisode : « Turbulences à 900.000 pieds », ou « Bring Down the Sky » en version originale, disponible le 29 juillet 2008, et Pinnacle Station, réalisé le 26 août 2009. Le prix était de 4,76 € pour les deux (ou 400 points Microsoft Sur Xbox live).
Turbulences à 900.000 pieds était offert gratuitement aux acheteurs de la version PC du jeu sortie un an après la version Xbox. Cette extension est également gratuit aux possesseurs de l'édition Classics sur 360 - par le moyen d'un disque bonus regroupant des vidéos.

Parallèlement à cette trilogie, d'autres jeux explorent l'univers de Mass Effect, comme Mass Effect Galaxy disponible sur iOS.

Accueil[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Mass Effect a connu un franc succès et a été largement acclamé par les critiques. Le jeu s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires à travers le monde sur Xbox 360, ce qui en fait l'une des meilleures ventes de la console de salon de Microsoft.

En vue des excellentes ventes du jeu, Microsoft a pris la décision de vendre le jeu dans sa gamme Classics en mars 2009.

Le studio BioWare ayant été racheté par la société Electronic Arts, c'est cette dernière qui édite la version Windows sortie le 28 mai 2008 aux États-Unis (le 5 juin en France).

Critiques de la presse[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 8 sur 10[9]
Gamekult (FR) 8 sur 10[10]
GameSpot (US) 8,5 sur 10[11]
IGN (US) 9,4 sur 10[12]
Jeuxvideo.com (FR) 18 sur 20[13]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 91.15 % (Xbox 360)[14], 89.69 % (PC)[15]
Metacritic 91 %[16]

Le jeu (et ses suites) est classé à la 6e place des « meilleurs jeux de tous les temps » par Jeuxvideo.com[17].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le bon accueil critique de Mass Effect s'est traduit par sa nomination dans plusieurs catégories lors de salons et événementiels vidéoludiques lors de la sortie, dont il a remporté plusieurs prix.

Festivals de jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Autour de sa sortie, lors des salons E3 2006 et 2007 à Los Angeles, Mass Effect a obtenu des récompenses prestigieuses. Nommé en 2006 pour le prix du meilleur jeu console[18], la récompense est attribuée cette année à Gears of War. Il n'obtiendra le prix que l'année suivante lors du salon 2007[19], face à BioShock, Call of Duty 4, Rock Band et Super Mario Galaxy. Cette même année, le prix du meilleur jeu du salon, pour lequel Mass Effect est en lice, est finalement attribué à Rock Band.

Le jeu obtient également en 2006 et 2007 le prix du meilleur jeu de rôle[20],[19], la première année au détriment de Final Fantasy XII, Neverwinter Nights 2 et World of Warcraft: The Burning Crusade et en 2007 face à Eternal Sonata, Fable 2, Fallout 3 et Hellgate: London.

Autres récompenses[modifier | modifier le code]

Mass Effect a également été nommé aux Game Developers Choice Awards 2008, récompenses attribuées chaque année par l'International Game Developers Association aux développeurs de jeu vidéo qui se sont distingués par des productions innovantes. Le jeu était en lice pour trois récompenses[21] :

Lors de la cérémonie 2008 des BAFTA Games Awards, Mass Effect a également été nommé pour le prix de la meilleure histoire et des meilleurs personnages[22]. Le prix a été attribué finalement à Call of Duty 4: Modern Warfare.

Controverse sur la protection SecuROM[modifier | modifier le code]

Lors de sa commercialisation sur les systèmes Windows, Electronic Arts a mis en place un système de protection contre la copie des CD/DVD très controversé : SecuROM. Initialement, ce système autorisait l'installation d'une même copie du jeu, achetée légalement, sur seulement trois machines différentes (au-delà, il faut contacter la hotline Electronic Arts). Au lancement du jeu, il accède également à un serveur Electronic Arts, via Internet, pour vérifier l'authenticité de la clé d'activation spécifiée lors de l'installation, ce qui oblige le joueur à avoir une connexion Internet, même pour jouer à la partie solo, et ce contrôle est réeffectué tous les dix jours.

Face aux multiples critiques des joueurs sur internet, Electronic Arts a allégé le DRM[23] et les versions boites ne requièrent désormais qu'une unique activation lors du premier démarrage après l'installation du jeu, d'un patch ou d'un contenu téléchargeable pour le jeu. De plus, la limite d'installations concurrentes est portée à 5 machines et depuis début 2009, EA fournit gratuitement un utilitaire[24] permettant de désactiver une installation et donc de récupérer une des installations pour une autre machine. Enfin, les copies achetées et téléchargées via Steam n'utilisent que le système de DRM intégré à Steam[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Mass Effect credits », sur http://www.allgame.com/ (consulté le 11 novembre 2010)
  2. a, b et c (en) Interview de l'auteur Drew Karpyshyn
  3. « we wanted to have it be a little bit of an edge, allow people to be in your face — kind of put you into situations that are very intense and they kind of demand you to react to them with that same kind of intensity. » — (en) Interview de l'auteur Drew Karpyshyn sur Teamxbox.com
  4. Exequo.com
  5. (en) Mass Effect Original Soundtrack Product Page, Sumthing.com
  6. (en) http://news.teamxbox.com/xbox/15131/Mass-Effect-Soundtrack-Arrives-Tomorrow/
  7. (en) Site officiel du Video Games Live, section des franchises faisant partie de la programmation.
  8. (en)http://masseffect.wikia.com/wiki/Mass_Effect_Original_Soundtrack
  9. (fr) Kristan Reed, « Test Eurogamer de Mass Effect », sur http://www.eurogamer.fr/,‎ 22 novembre 2007 (consulté le 12 novembre 2010)
  10. (fr) hosteel, « Test Gamekult de Mass Effect », sur http://www.gamekult.com,‎ 22 novembre 2007 (consulté le 12 octobre 2009)
  11. (en) Kevin VanOrd, « Test Gamespot de Mass Effect », sur http://www.gamespot.com/,‎ 19 novembre 2007 (consulté le 12 octobre 2009)
  12. (en) Erik Brudvig, « Test IGN de Mass Effect », sur http://xbox360.ign.com,‎ 19 novembre 2007 (consulté le 12 octobre 2009), p. 4
  13. (fr) Damien Pêche, « Test JeuxVideo.com de Mass Effect », sur http://www.jeuxvideo.com/,‎ 18 Juin 2011 (consulté le 12 octobre 2009)
  14. (en) « Agrégateur de notes Game Rankings : Mass Effect », sur http://www.gamerankings.com/ (consulté le 12 novembre 2010)
  15. (en) « Agrégateur de notes Game Rankings : Mass Effect », sur http://www.gamerankings.com/ (consulté le 12 novembre 2010)
  16. (en) « Agrégateur de notes Metacritic : Mass Effect », sur http://www.metacritic.com/ (consulté le 12 novembre 2010)
  17. Lien vers Jeuxvideo.com
  18. (en) « Games Critics Awards - 2006 Nominees », site officiel des Game Critics Awards.
  19. a et b (en) « Games Critics Awards - 2007 Winners », site officiel des Game Critics Awards.
  20. (en) « Games Critics Awards - 2006 Winners », site officiel des Game Critics Awards.
  21. (en) « Archive, 8th Annual Game Developers Choice Awards », sur http://www.gamechoiceawards.com/ (consulté le 14 novembre 2010)
  22. (en) « Games Nominations 2008, BAFTA Game Awards », sur http://www.bafta.org/ (consulté le 14 novembre 2010)
  23. (en) Official BioWare/EA response to DRM Discussion
  24. (en) EA Game Authorization Management Tool
  25. (en) EA games officially come to Steam, sans DRM

Lien externe[modifier | modifier le code]