Lotus 92

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lotus 92

Lotus 92

La Lotus 92 exposée au musée de Donington Park

Présentation
Équipe John Player Team Lotus
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus Cars
Année du modèle 1983
Concepteurs Colin Chapman, Martin Ogilvie
Spécifications techniques
Châssis Châssis monocoque en kevlar et fibre de carbone
Suspension avant Suspension active hydraulique à fourche et cables, amortisseurs Koni
Suspension arrière Suspension active hydraulique à fourche et cables, amortisseurs Koni
Nom du moteur Ford-Cosworth DFV V8
Cylindrée 2 993 cm³
Configuration 8 cylindres en V à 90°
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses Lotus-Hewland
Nombre de rapports 5 rapports
Système de carburant 172 litres
Système de freinage Freins à disque
Dimensions et Poids Empattement : 2799 mm
Voie avant :1786 mm
Voie arrière :1672 mm
Poids : 580 kg
Carburant Elf
Pneumatiques Pirelli
Histoire en compétition
Pilotes 12. Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell
Début Le 13 mars 1983 au GP du Brésil
Courses Victoires Pole Meilleur tour
8 0 0 0
Championnat constructeur 12e avec 1 point

Chronologie des modèles (1983)

La Lotus 92 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Team Lotus engagée au cours de la saison 1983 pour huit courses seulement et aux mains du seul Nigel Mansell.

Historique[modifier | modifier le code]

Etroitement dérivée de la Lotus 91, la 92 est la dernière Lotus de Formule 1 équipée d'un moteur Ford-Cosworth, clôturant dix-sept années de collaboration. Conforme à l'esprit du fondateur de la marque Colin Chapman, la 92 apparaît comme une innovation avec son inédite suspension hydraulique active censée compenser le manque de puissance du moteur Cosworth face aux blocs turbocompressés des équipes adverses. Le concept de suspension active n'est pas une nouveauté pour les ingénieurs de Lotus qui en ont doté certains prototypes de Lotus Esprit et Lotus Excel.

Sur la monoplace de Nigel Mansell le système n'apporte pas les performances escomptées : lourde et imprévisible, la voiture ne lui permet de ne marquer qu'un seul point en huit courses et quatre abandons. Comme la Lotus 93T utilisée par son équipier Elio De Angelis et que Mansell pilotera lors d'une course hors championnat, n'apporte pas non plus satisfaction, l'équipe Lotus changera une troisième fois de voiture en cours de saison.

Si la Lotus 92 se révèlera être un échec, le concept de suspension active sera repris en 1987 sur la Lotus 99T qui permettra à Ayrton Senna de signer la dernière victoire de Lotus en Formule 1.

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Moteur Pneus Pilote 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Points inscrits Classement
1983 John Player Team Lotus Ford-Cosworth DFV V8 Pirelli BRA USW FRA SMR MON BEL USE CAN GBR ALL AUT NLD ITA EUR AFS 1 12e
Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell 12 12 Abd. 12 Abd. Abd. 6

Légende : ici