Lotus 95T

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lotus 95T

Lotus 95T

Nigel Mansell sur Lotus 95T au GP des États-Unis 1984

Présentation
Équipe John Player Team Lotus
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Lotus Cars
Année du modèle 1984
Concepteurs Gérard Ducarouge, Martin Ogilvie
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone et Kevlar
Suspension avant Ressort/Triangle/Fourche, amortisseurs Koni
Suspension arrière Ressort/Triangle/Fourche, amortisseurs Koni
Nom du moteur Renault EF4B V6
Cylindrée 1 492 cm³
Configuration 6 cylindres en V turbocompressé
Position du moteur arrière
Boîte de vitesses Lotus-Hewland
Nombre de rapports 5 rapports
Système de carburant 220 litres
Système de freinage Freins à disque carbone Brembo/SEP
Dimensions et Poids Empattement : 2720 mm
Voie avant :1800 mm
Voie arrière :1700 mm
Poids : 540 kg
Carburant Elf
Pneumatiques Goodyear
Partenaires John Player Special
Histoire en compétition
Pilotes 11. Drapeau de l'Italie Elio De Angelis
12. Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell
Début Le 25 mars 1984 au GP du Brésil
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 0 2 0
Championnat constructeur 3e avec 47 points
Championnat pilote 0

Chronologie des modèles (1985)

La Lotus 95T est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Lotus, confiée à Elio De Angelis et Nigel Mansell au cours de la saison 1984.

Historique[modifier | modifier le code]

1984 est placée sous le signe d'un changement de réglementation technique qui limite la capacité d'essence embarquée à 220 litres. Gérard Ducarouge conçoit donc une voiture plus petite que la Lotus 94T, mais équipée du même moteur Renault turbocompressé. Cette monoplace marque pour Lotus le début de la « surcharge esthétique » à grand renfort d'ailerons. La 95T est désormais équipée de pneumatiques Goodyear, en remplacement des Pirelli qui n'avaient pas donné satisfaction.

Ces changements sont payants, puisque Mansell et De Angelis se placent régulièrement aux avant-postes, notamment aux essais (une pole position chacun, quatre deuxièmes places et six troisièmes places). Mais la fiabilité n'est pas au rendez-vous et si les Goodyear surclassent sans peine les Pirelli, Michelin fournit le meilleur matériel, ce qui sape le moral de l'équipe. Des discordes apparaissent entre les dirigeants de l'écurie et Nigel Mansell, dont la disgrâce atteint un sommet au Grand Prix de Monaco, lorsqu'il tape le rail alors qu'il était en tête.

Niki Lauda et sa McLaren remportent les deux championnats, la 95T ne parvenant pas à remporter la moindre victoire, ce qui provoquera le départ de Mansell et son remplacement par l'étoile montante Ayrton Senna.

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Moteur Pneus Pilote 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Points inscrits Classement
1984 John Player Team Lotus Renault EF1 T V6 Goodyear BRA AFS BEL SMR FRA MON* CAN DET DAl GBR ALL AUT NLD ITA EUR POR 47 3e
Drapeau de l'Italie Elio De Angelis 3 7 5 3 5 5 4 2 3 4 Abd. Abd. 4 Abd. Abd. 5
Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Abd. Abd. Abd. Abd. 3 Abd. 6 Abd. 6 Abd. 4 Abd. 3 Abd. Abd. Abd.

Légende : ici
* En raison des conditions météorologiques, le Grand Prix de Monaco a été interrompu après 31 tours sur les 77 prévus, ainsi seul la moitié des points a été attribué.