Lonza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lonza (homonymie).

Lonza

Description de l'image  Lonza logo.jpg.
Création 1897 / 1999
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de Suisse Bâle (Suisse)
Activité chimie, pharmacie
Effectif 11 001 en 2012 (5 984 en 2005)
Site web www.lonza.com
Chiffre d’affaires 2,93 milliards CHF (2008)
Résultat net 419 millions CHF (2008)
Le siège de l'entreprise à Bâle

Lonza group (SWX : LONN, SGX: O6Z) est une entreprise suisse active dans l'industrie chimique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1897 à Gampel en Valais, l'entreprises s'installe finalement à Viège en 1909. En 1973, Lonza est absorbée par Alusuisse ce qui aura pour conséquence la naissance en 1990 de la holding Alusuisse-Lonza Group qui deviendra Algroup en 1998. Suite à la proposition de fusion à trois entre Alcan Algroup et Pechiney (qui sera finalement refusée par la commission de la concurrence), le conseil d’administration d'Algroup propose le 11 août 1999, la séparation des activités chimie, savon et énergie (Lonza) de celle des activités aluminium et emballage (Alusuisse). Le 18 octobre 1999, l’assemblée générale extraordinaire d’Algroup approuve la séparation ce qui aboutit à la naissance de Lonza Group. La nouvelle société entrera en bourse la même année.

En 2011, l'entreprise suisse rachète Arch, société spécialisée dans les biocides, et qui dispose notamment d'une usine à Amboise dans le Val de Loire[1].

Pollution au mercure dans le Grossgrundkanal à Viège[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, est révélée une pollution au mercure de la part de Lonza sur des parcelles le long du Grossgrundkanal. L'entreprise a déversé plusieurs tonnes de mercure dans le Grossgrundkanal à Viège entre 1930 et le milieu des années 1970[2]. Le 11 octobre 1979, une émission de Temps présent intitulée "Le Léman : une agonie surveillée" s'interrogeait sur l'augmentation de la concentration mercurielle dans le canal de Turtig et dans le Rhône, où l'entreprise Lonza notamment, figurait parmi les responsables de la pollution au mercure dans les eaux[3].

Référence[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]