La Fayette (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lafayette.
La Fayette
Image illustrative de l'article La Fayette (frégate)
La frégate La Fayette lors de sa remontée de la Seine (2 juillet 2003).

Histoire
A servi dans Pavillon de la marine française Marine nationale française
Quille posée 15 décembre 1990
Lancement 13 juin 1992
Armé 22 mars 1996
Statut en service
Caractéristiques techniques
Type Frégate de type La Fayette
Longueur 125 mètres
Maître-bau 15,40 mètres
Tirant d'eau 4,80 mètres
Tirant d'air 40 mètres
Déplacement 3 200 tonnes et 3 600 tonnes à pleine charge
Propulsion 4 diesels SEMT Pielstick 12PA6V280 STC2
Puissance 21 000 ch (15 400 kW)
Vitesse 25 nœuds (maxi)
Caractéristiques militaires
Blindage contre les impacts de petits calibres (acier composite HSS)
Armement 8 missiles MM 40 Exocet Block, Système Crotale naval CN2 (VIII x 1 + 16 missiles en soute), 1 canon de 100 mm Mle 68 TR, 2 canons de 20 mm F2
Aéronefs 1 hélicoptère Panther ou NH-90
Rayon d'action 7 000 nautiques (13 000 km) à 15 noeuds ou 9 000 nautiques (16 500 km) à 12 nœuds, 50 jours en vivres
Autres caractéristiques
Équipage 15 officiers, 85 officiers mariniers, 53 quartiers-maîtres et matelots
Port d'attache Toulon
Indicatif F 710

La frégate La Fayette est le premier bâtiment de type La Fayette d'une série qui compte cinq unités de la Marine nationale française. Son indicatif visuel est F 710. Elle est parrainée par la ville de Saint-Dié-des-Vosges depuis le 21 octobre 1995. Il s'agit d'un navire furtif.

Mission[modifier | modifier le code]

Les frégates de type La Fayette ont été conçues principalement pour faire respecter les intérêts maritimes de l'État dans les espaces d'outre-mer, mais elles peuvent aussi assurer d'autres missions telle que l'intégration à une force d'intervention, la protection du trafic maritime, l'accompagnement d'un groupe aéronaval, réaliser des missions spéciales ou humanitaires.

Historique[modifier | modifier le code]

La FLF La Fayette F710 a été ainsi nommée pour perpétuer sur la mer la mémoire du général marquis de La Fayette. C'est le deuxième navire de la Marine nationale a porter ce nom après le porte-avions La Fayette, ex USS Langley américain qui servit sous pavillon français de 1951 à 1963

Étude[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

La frégate La Fayette comme les autres navires de sa classe a été construite avec une nouvelle méthode : les différents morceaux du navire ont été fabriqués séparément à Cherbourg puis ont été assemblés à Lorient. Cette méthode déjà utilisée pour la construction de bateaux civils a permis d'économiser sur le prix de fabrication et de gagner du temps pour sa construction. La frégate La Fayette a été construite en 18 mois.

Service actif[modifier | modifier le code]

En septembre 2002 la frégate La Fayette a rejoint la Task Force 473 (en) pour participer à l'opération Héraclès. Cette mission consistait à contrôler le trafic maritime au large de l'Afghanistan pour empêcher d'éventuelles fuites de Talibans par la mer.

En août 2006, pendant la guerre au Liban, la frégate La Fayette a participé aux côtés du BPC Mistral, du TCD Siroco, de la frégate anti-aérienne Jean Bart et la frégate anti-sous-marine Jean de Vienne à l'évacuation des ressortissants français présents dans le pays.

En 2007, la frégate La Fayette se rend aux États-Unis pour célébrer le 250e anniversaire de la naissance du marquis de La Fayette.

En 2011, elle opère au large de la Libye dans le cadre de l'opération Harmattan et a tiré 378 coups de 100 mm[1].

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 1995, la frégate La Fayette est apparue dans le film GoldenEye.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Jean Bart réhabilité », sur Le Mamouth,‎ 23 novembre 2011 (consulté le 24 novembre 2011)

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]