Cette page est en semi-protection longue.

Jean-Jacques Lefrère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Jacques Lefrère, né en 1954, mort le [1] à Paris, est un hématologue et écrivain français. Il est connu du grand public pour ses recherches sur Rimbaud et Lautréamont[2].

Biographie

Jean-Jacques Lefrère a passé sa jeunesse dans les Hautes Pyrénées, puis a fait ses études de médecine à l'université Paris Descartes. Après un service militaire effectué à la présidence de la République (Palais de l'Elysée), il s’est spécialisé en hématologie. Il est professeur à Paris Descartes et directeur de l'Institut national de transfusion sanguine (INTS). Ses recherches portent sur les agents pathogènes transmissibles par le sang et donc sur la sécurité des transfusions. Il est rédacteur-associé aux revues scientifiques Transfusion clinique et biologique et Hematologie. Il a signé plus de 300 publications scientifiques dans des revues à comité de lecture et publié une dizaine d’ouvrages dans sa discipline[3].

Parallèlement à cette carrière de chercheur et d’universitaire, il a consacré de nombreux travaux à différents auteurs de la fin du XIXe siècle français. Parmi les plus connus, Arthur Rimbaud, Lautréamont, Jules Laforgue, sur lesquels il a écrit des biographies sans concession, minutieusement documentées[4]. Ses enquêtes de terrain (jusqu'à Aden et Harar sur les traces de Rimbaud[5], jusqu’à Montevideo sur celles de Lautréamont) lui permettent d'exhumer de nombreux documents inédits. Il a ainsi retrouvé l’ultime pellicule de photographies restée dans la gibecière de Che Guevara le jour de sa mort.

Déjà docteur en médecine et docteur en biologie, il a également soutenu une thèse de doctorat ès lettres. Son approche de l’histoire littéraire est essentiellement historique, parfois irrévérencieuse, et certains de ses écrits ont fait quelques vagues, comme ses comptes rendus critiques des éditions de Rimbaud et de Lautréamont dans la prestigieuse Bibliothèque de la Pléiade. Il est également cofondateur, avec Michel Pierssens, d’une revue littéraire intitulée Histoires littéraires[6] et du « Colloque des Invalides », qui accorde à ses participants des interventions strictement limitées à cinq minutes. Il a aussi cofondé, avec Sylvain-Christian David, les Cahiers Lautréamont, parus de 1987 à 2010 (cahiers imprimés), puis 2012- (cahiers numériques).

En 2012, Jean-Jacques Lefrère a été acteur dans le film de Pascal Thomas, Associés contre le crime, avec Catherine Frot et André Dussollier.

En 2013, il collabore, avec le dessinateur Bertrand David, à un ouvrage présentant une nouvelle théorie sur l'art pariétal, appelée théorie des ombres (les hommes préhistoriques auraient inventé le dessin en traçant le contour d'ombres projetées à partir de figurines animalières)[7]. Cependant cette hypothèse est très controversée dans le monde scientifique[8],[9]. La théorie des ombres comprend une deuxième hypothèse portant sur l'interprétation de ces peintures, dans la lignée de la théorie totémique de Henri Breuil, mais proposant de voir dans ces grottes d'accès difficile des nécropoles symboliques. L'art préhistorique aurait servi de « monument aux morts » avant l'apparition des premières nécropoles, associées à la sédentarisation : de fait, il disparaît à cette date.

Œuvres

Principales publications dans le domaine médical (ouvrages)
  • Le Book de l’Internat, dir., avec Marie-Christophe Boissier, éditions J.B. Baillère, 1991.
  • Transfusion sanguine et Sida, avec Anne-Marie Couroucé et Jean-Yves Muller, éditions Frison-Roche, 1991, 78 p.
  • Les Virus transmissibles par le sang, dir., John Libbey Eurotext, 1997.
  • Guide pratique des hépatites virales, dir., avec Françoise Lunel-Fabiani et Patrick Marcellin, MMI éditions, 1998.
  • Transfusion sanguine, une approche sécuritaire, dir., avec Philippe Rouger, John Libbey Eurotext, 2000.
  • Pratique nouvelle de la transfusion sanguine, avec Ph. Rouger, Masson, 2003 (manuel, 1re édition).
  • De vous à moi, donnez votre sang - Le don du sang, le sang du don, avec Bruno Danic, Medi-Text éditions, 2008.
  • Transfusions en hématologie, avec Jean-François Schved, John Libbey Eurotext, 2010.
  • Transfusion sanguine, avec Philippe Rouger, Masson, 2011.
  • Gloire et impostures de la médecine, avec Patrick Berche, Perrin, 2011.
  • Quand la médecine gagne, avec Patrick Berche, Flammarion, 2012 (ISBN 978-2081279148).
  • Utilisation des produits sanguins, avec Jean-Yves Muller, Médecine Sciences Publications, 2012.

Articles de recherche : voir le site de l'INTS

Travaux consacrés à Arthur Rimbaud ou liés à celui-ci
  • Les Saisons littéraires de Rodolphe Darzens, Paris, éditions Fayard, 1998, 779 p. + 64 p. de planches illustrées (ISBN 2-213-60134-8) (notice BnF no FRBNF36709120g).
  • Le Dossier Rimbaud de Rodolphe Darzens, Jean-Jacques Lefrère et Jean-Paul Goujon, imprimerie J.P. Louis, Tusson, 1998, 29 p. [pas d'ISBN] (notice BnF no FRBNF371025638).
  • Arthur Rimbaud, Paris, éditions Fayard, 2001, 1242 p. + 96 p. de planches illustrées (ISBN 2-213-60691-9) (notice BnF no FRBNF37682911n).
  • Journal d’Aden, éditions de la Tour du silence, 2001, 36 p. (notice BnF no FRBNF37679189v).
  • Journal d’Abyssinie : 15-22 décembre 2001, 2002, 100 p. (notice BnF no FRBNF377167395).
  • Rimbaud le disparu, Paris, éditions Buchet-Chastel, 2004, 193 p. + 30 p. de planches illustrées (ISBN 2-283-02052-2) (notice BnF no FRBNF39243299z).
  • Arthur Rimbaud en verve (présentation et choix, Jean-Jacques Lefrère), Paris, éditions Horay, coll. « En verve : mots, propos, aphorismes », 2004, 92 p. (ISBN 978-2705803681) (notice BnF no FRBNF39176901h).
  • Face à Rimbaud, éditions Phébus, Paris, 2006, 184 p. (ISBN 978-2-7529-0217-7) (notice BnF no FRBNF40933894r).
  • Les Dessins d'Arthur Rimbaud, Paris, éditions Flammarion, 2009, 159 p. (ISBN 978-2-08-122463-6) (notice BnF no FRBNF42088696v).
  • Arthur Rimbaud. Correspondance 1868-1891 (présentation et notes de Jean-Jacques Lefrère), Paris, éditions Fayard, 2007, 1425 p.
  • Sur Arthur Rimbaud. Correspondance posthume 1891-1900 (présentation et notes de Jean-Jacques Lefrère), Paris, éditions Fayard, 2010, 1220 p.
  • Sur Arthur Rimbaud. Correspondance posthume 1901-1911 (présentation et notes de Jean-Jacques Lefrère), Paris, éditions Fayard, 2011, 1260 p.
  • Sur Arthur Rimbaud. Correspondance posthume 1912-1920 (présentation et notes de Jean-Jacques Lefrère), Paris, éditions Fayard, 2014, 1328 p.
Œuvres consacrées à Lautréamont
Œuvres consacrées à Jules Laforgue
  • Jules Laforgue. Biographie, Paris, éditions Fayard, 2005, 658 p.-[48] p. de pl.).
  • Jules Laforgue. Papiers retrouvés (édition préparée et annotée par Jean-Louis Debauve, Mireille Dottin-Orsini, Jacques-André Duprey et Jean-Jacques Lefrère), éditions du Lérot, 2005, 402 p.-[24] p. de pl.).
Œuvres de collaboration
  • Cabaner au piano, Jean-Jacques Lefrère et Michael Pakenham, Paris, éditions L'Échoppe, 1994, 119 p. + 8 p. de planches illustrées (ISBN 2-84068-037-8) (notice BnF no FRBNF357453213).
  • Deux malchanceux de la littérature fin de siècle : Jean Larocque et Léon Genonceaux, Jean-Jacques Lefrère et Jean-Paul Goujon, Tusson, éditions Du Lérot, coll. « D'après nature », 1994, 115 p. + 8 p. de planches illustrées, [pas d'ISBN] (notice BnF no FRBNF35745341q).
  • Zo d'Axa : un patricien de l'anarchie, Jean-Jacques Lefrère et Philippe Oriol, [auto-édition], [sans lieu d'édition], 2002, 171 folii, [pas d'ISBN] (notice BnF no FRBNF39125517h).
  • Rimbaud à Aden, Jean-Hugues Berrou (photographies et réalisation), Jean-Jacques Lefrère et Pierre Leroy (textes), Paris, éditions Fayard, 2001.
  • Rimbaud au Harar, Jean-Hugues Berrou (photographies et réalisation), Jean-Jacques Lefrère et Pierre Leroy (textes, avec la collaboration d'Éric Walbecq), Paris, éditions Fayard, 2002, 320 p. (ISBN 2-213-61181-5) (notice BnF no FRBNF38824671d).
  • Rimbaud ailleurs, Jean-Hugues Berrou (photographies contemporaines et entretiens), Jean-Jacques Lefrère et Pierre Leroy (textes et documents anciens, avec la collaboration de Maurice Culot), Paris, éditions Fayard, 2004, 303 p. (ISBN 2-213-61182-3) (notice BnF no FRBNF392114502).
  • Che Guevara : images, Jean-Hugues Berrou (photographies) et Jean-Jacques Lefrère (textes), Paris, éditions Fayard, 2003, 368 p. (ISBN 2-213-61342-7) (notice BnF no FRBNF39074150v).
  • Ôte-moi d'un doute. L'énigme Corneille-Molière, Jean-Jacques Lefrère et Jean-Paul Goujon, Paris, éditions Fayard, 2006, 495 p. (ISBN 2213630801).
  • Mystifications au XIXe siècle. Paul Masson, un homme de lettres non recommandées, Jean-Jacques Lefrère et Jean-Paul Goujon, Tusson, éditions du Lérot, 2012, 515 p. (ISBN 978-2-35548-068-3).
  • La Feuille qui ne tremblait pas. Biographie de Zo d’Axa, Jean-Jacques Lefrère et Philippe Oriol, Paris, éditions Flammarion, 2013.
  • La Plus vieille énigme de l'humanité, Jean-Jacques Lefrère et Bertrand David, Paris, éditions Fayard, 2013[10]
  • L'Immortalité. Un sujet d'avenir, Jean-Daniel Tissot, Olivier Garraud, Jean-Jacques Lefrère, Philippe Schneider, Genève, Éditions Favre, 2014, 440 p. (ISBN 978-2-8289-1444-8).

Œuvres sous pseudonyme

  • 1914, un centenaire. Le dernier éclat de rire avant la Grande Guerre, Jean-Louis François, éditions Mille et une Nuits, 2014.
  • À l’écoute du disque de Phaistos, Alfred Videer (en collaboration), Tusson, éditions du Lérot, 2014.
Éditions scientifiques de textes littéraires
  • Georges Cavalier, Les Mémoires de Pipe-en-bois (introduction et notes de Jean-Jacques Lefrère), éditions Champ Vallon, 1992.
  • J.-A. Rimbaud, Petit Questionnaire alphabétique (notes de Jean-Jacques Lefrère), éditions du Fourneau, 1992.
  • Villiers de l’Isle-Adam, En vacances, un récit inachevé et inédit (présenté par Jean-Jacques Lefrère), Dragée Haute, 1996.
  • Le Journal inédit de Louis-Pilate de Brinn’Gaubast. Témoignage sur Alphonse Daudet. Document sur l’affaire du vol du manuscrits des « Lettres de mon moulin » (préface et notes de Jean-Jacques Lefrère), éditions Horay, 1997.
  • Catulle Mendès, La Maison de la vieille, roman contemporain (préface et notes de Jean-Jacques Lefrère, Michaël Pakenham, Jean-Didier Wagneur), éditions Champ Vallon, 2000.
  • Ernesto Che Guevara, Che Guevara en verve (présentation et choix, Jean-Jacques Lefrère), éditions Horay, coll. « En verve : mots, propos,aphorismes », Paris, 2003, 71 p. (ISBN 2-7058-0339-4) (notice BnF no FRBNF390116790).
  • Paul Verlaine, Romances sans paroles (édition critique de Steve Murphy, avec la collaboration de Jean Bonna et Jean-Jacques Lefrère), éditions Champion, 2003.
  • Jean Ajalbert, Mémoires en vrac. Au temps du symbolisme 1880-1890 (édition établie et annotée par Jean-Jacques Lefrère), Tusson, éditions du Lérot, 2005.
  • Princesse Sapho, Le Tutu. Mœurs fin de siècle, avec une planche de musique céleste et une composition symbolique de Binet (postface de Jean-Jacques Lefrère), éditions Tristram, 2008.
  • Lautréamont, Les Chants de Maldoror (postface de Jean-Jacques Lefrère), éditions de La Baconnière, 2011.
  • Aventures littéraires, entretiens réunis par Jean-Jacques Lefrère et Michel Pierssens, éditions Buchet-Chastel, 2012, 824 p.
Préfaces et avant-propos, postfaces
  • Maurice Saillet, Les Inventeurs de Maldoror (préface de Jean-Jacques Lefrère), éditions Le Temps qu’il fait, 1992.
  • Rodolphe Darzens, Les Nuits à Paris ; suivies de La Critique des Nuits à Paris (présentation de Jean-Jacques Lefrère), éditions Viviane Hamy, 1994.
  • Bernard Teyssèdre, Arthur Rimbaud et le foutoir zutique (avant-propos de Jean-Jacques Lefrère), Paris, éditions Léo Scheer, 2011, 775 p. (ISBN 978-2-7561-0289-4).
  • Louis Dumur, Un coco de génie (postface de Jean-Jacques Lefrère), Auch, éditions Tristram, 2010, 243 p. (ISBN 978-2-907681-82-7) (notice BnF no FRBNF421730421).
  • Pascal Pia, Chroniques littéraires 1954-1977 (avant-propos de Jean-Jacques Lefrère), éditions du Lérot, Tusso, 2012, 538 p.
  • Les Chants de Maldoror illustrés par Tagliamani (postface de Jean-Jacques Lefrère), Genève, éditions La Baconnière, 2012.
  • Arthur Rimbaud, La Chasse spirituelle (postface de Jean-Jacques Lefrère), éditions Léo Scheer, 2012, 444 p.
  • Manuel pratique d’anthropologie médico-légale (postface de Jean-Jacques Lefrère), Tania Delabarde, Bertrand Ludes, éditions Eska, 2014.
Éditions d’Actes de colloques
  • Lautréamont et Laforgue dans leur siècle (Tarbes et Pau), textes réunis par Daniel Lefort et J.-J. Lefrère, éditions du Lérot, 1994.
  • Isidore Ducasse à Paris (Paris), textes réunis par J.-J. Lefrère et François Caradec, éditions du Lérot, 1996.
  • Les Lecteurs de Lautréamont (Montréal), textes réunis par J.-J. Lefrère et Michel Pierssens, éditions du Lérot, 1998.
  • Les Poésies d’Isidore Ducasse (Marseille), textes réunis par J.-J. Lefrère et M.Pierssens, éditions du Lérot, 2000.
  • Colloque des Invalides. Les À-Côtés du siècle, textes réunis par J.-J.Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 1997.
  • Les Ratés de la littérature, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 1998.
  • Les Romans à clés, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 1999.
  • Les Mystifications littéraires, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2000.
  • Ce que je ne sais pas, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2001.
  • Les Fous littéraires, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2002.
  • Les Têtes de Turc, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2003.
  • Paris, sa vie, son œuvre, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2004.
  • La Censure, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2005.
  • Querelles et invectives, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens,éditions du Lérot, 2006.
  • Curieux curiosa textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2007.
  • Des prix, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2008.
  • La Réclame, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2009.
  • Films et plumes, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2010.
  • Crimes et délits, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2011.
  • Alcools, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2012.
  • Secrets, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2013.
  • … Et les femmes, textes réunis par J.-J. Lefrère et M. Pierssens, éditions du Lérot, 2014.


Notes et références

  1. Mohammed Aïssaoui, « Jean-Jacques Lefrère, le spécialiste de Rimbaud, est mort », sur lefigaro.fr, Le Figaro,‎ (consulté le 17 avril 2015).
  2. Jérôme Dupuis, « Jean-Jacques Lefrère, chercheur d'or », sur lexpress.fr, L'Express,‎ (consulté le 17 avril 2015).
  3. « Karl Landsteiner, l'homme des groupes sanguins », sur franceculture.fr, France Culture,‎ (consulté le 17 avril 2015).
  4. Propos recueillis par Nathalie Jungerman, « Entretien avec Jean-Jacques Lefrère », sur fondationlaposte.org, Fondation La Poste,‎ (consulté le 17 avril 2015).
  5. Jean-Jacques Lefrère, Jacques Desse et Alban Caussé, « Rimbaud, le mythe et le visage », sur philippesollers.net, Le Monde,‎ (consulté le 17 avril 2015).
  6. Histoires littéraires
  7. Présentation vidéo de la théorie du dessin par ombre projetée [vidéo] Disponible sur YouTube].
  8. Stéphane Loignon (dont interview de Dominique Baffier), « Le Secret de l'art préhistorique », Le Parisien,‎ (lire en ligne).
  9. Romain Pigeaud, « Préhistoire, ombres chinoises dans les grottes ornées : un stupéfiant retour en arrière », Archéologia no 508, mars 2013, p. 6-9.
  10. Bertrand David, « La plus vieille énigme de l'Humanité (Fayard) », Youtube,‎ (consulté le 21 février 2013).

Liens externes