Hélène Jourdan-Morhange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jourdan et Morhange.
De gauche à droite : Hélène Jourdan-Morhange, Madeleine Grey, Germaine Malançon et Maurice Ravel en 1925

Hélène Jourdan-Morhange, née le 30 janvier 1888 et morte le 15 mai 1961, est une violoniste classique française.

Interprète inspirée des œuvres de ses contemporains, elle est remarquée dès 1917 par Maurice Ravel dont elle devient l'amie et l'interprète favorite. Ravel lui dédie en 1927 sa Sonate pour violon et elle assure la création de la Sonate pour violon et violoncelle en 1922. Atteinte d'arthrite des mains, elle doit mettre un terme précoce à sa carrière.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Ravel et nous, Éditions du Milieu du monde, Genève, 1945
Biographie de Maurice Ravel, préfacée par Colette et illustrée par Luc-Albert Moreau.
  • Ravel d'après Ravel, Éditions du Cervin, Lausanne, 1953 ; ouvrage réédité par Jean Roy, Ravel d'après Ravel suivi de Rencontres avec Vlado Perlemuter, éditions Alinéa, 1989, 159 p.
Publication à partir d'entretiens radiodiffusés avec Vlado Perlemuter autour de leur maître et ami commun Maurice Ravel.