Fuite en Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Fuite en Égypte et Fuite.
Francisco de Zurbarán, Fuite en Égypte, 1630 Seattle Art Museum
par Vittore Carpaccio (1500).

La Fuite en Égypte et le Massacre des Innocents sont racontés dans un passage de l'Évangile selon saint Matthieu (Mt 2, 13-23) qui forme une unité rédactionnelle.

Le roi Hérode Ier, qui tenait le pouvoir en Palestine, ayant appris des mages venus d'Orient la naissance à Bethléem du roi des Juifs, envoya tuer tous les enfants de moins de deux ans qui se trouvaient dans la ville. Joseph, prévenu par un songe, s'enfuit avec l'enfant Jésus et sa mère en Égypte où ils resteront jusqu'à la mort d'Hérode. Cependant, comme le fils d'Hérode, Archélaüs, régnait sur la Judée à la suite de son père, Joseph s'installa avec sa famille à Nazareth en Galilée.

Cette histoire montre qu'avec la naissance de Jésus se réalisent les prophéties de Michée (Mic 5,1) et Jérémie (Jr 31, 15), et explique qu'il a grandi à Nazareth, ville insignifiante (cf. Isaïe 49, 7). Elle n'est cependant pas forcément dépourvue de tout fondement historique compte tenu de ce que nous savons de la dureté d'Hérode et de l'Égypte comme terre d'asile traditionnelle des réfugiés palestiniens.

Le texte[modifier | modifier le code]

Mt 2,13-15

Après le départ des mages, l'ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l'enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu'à ce que je t'avertisse, car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. » Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l'enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu'à la mort d'Hérode. Ainsi s'accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète : D'Égypte, j'ai appelé mon fils."

(traduction pour la Liturgie catholique en langue française)

Ce thème dans les arts[modifier | modifier le code]


Plusieurs œuvres rajoutent à cette Sainte Famille restreinte d'autres membres de la famille :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Fiche de Huida a Egipto », sur fundaciongoyaenaragon.es,‎ 2012 (consulté le 17 mai 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]