Fédération galactique des Alliances libres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fédération galactique des Alliances libres ou plus communément appelée l'Alliance galactique est le régime fictif de l'Univers étendu de Star Wars qui a directement succédé à la Nouvelle République.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom a été inventé par le premier chef d'état, Cal Omas, après la victoire décisive de la Nouvelle République à la Bataille d’Ebaq 9 durant la guerre contre les Yuuzhan Vong. En effet, durant l’invasion de la Galaxie par ces aliens, les luttes politiques, le manque de leadership de la Nouvelle République alliés à un grand nombre de défaites au cours de la guerre n’aurait pas permis au gouvernement de survivre à la Chute de Coruscant. Cal Omas estimant que l'organisation encombrante de la Nouvelle République ne pourrait pas résister aux pressions de la guerre galactique a institué en réponse une réorganisation massive et améliorée du gouvernement. Le nouveau système fédéral démontra une meilleure adaptation que le système confédéral de la Nouvelle République

« Alliance galactique » fut aussi la dénomination utilisée en références aux différents gouvernements qui se sont unies pour se battre contre les Yuuzhan Vong tels que la Fédération galactique des Alliances libres, le Nouvel Ordre Jedi, les Vestiges de l’Empire, le Consortium Hapès, les Chiss, etc.

La République galactique se différenciait de l’Alliance galactique par une nouvelle constitution, un pouvoir judiciaire plus fort et un meilleur système de contrepouvoir, ce qui permettait de limiter le pouvoir du Sénat qui le détenait jusqu'alors presque exclusivement entre ses mains. Le nouveau fédéralisme a correctement défini les rôles entre le gouvernement et les mondes membres.

La première capitale de l’Alliance fut Dac, depuis longtemps supporter de l’Alliance Rebelle et de la Nouvelle République. Elle était localisée dans la bordure extérieure, de plus une importante présence de la flotte de la Nouvelle République permettait de sécuriser la nouvelle capitale.

Cependant après la défaite des Yuuzhan Vong, le besoin d’une nouvelle capitale plus proche des mondes du noyau se fit ressentir. Avec Coruscant dévastée et «Vong-formée » au-delà de ce qui était concevable, le gouvernement de l’Alliance galactique décida de se déplacer sur Denon, un monde situé dans le noyau qui avait échappé au bombardement et à l’occupation des Yuuzhan Vong.

L’Alliance commença en outre une reconstruction massive de l’ancienne planète capitale sous la surveillance de l’Autorité de la Reconstruction, pour finalement en 35 Ap.BY transférer son gouvernement sur Coruscant bien que ceci semble avoir été une pure opération de relations publiques, car il restait encore beaucoup de travail à faire. Ainsi, il y avait quelques tâches lumineuses, comme la construction du nouveau temple Jedi et les nouveaux bâtiments du sénat et de l’exécutif encore inachevés lors du transfert. Un autre grand projet de construction était un quartier général de la Defense Force Command Compound.

L’Alliance galactique était dirigée par le chef d'État Cal Omas et un Haut Conseil comprenant des Jedi ainsi que des militaires et des leaders gouvernementaux. Cependant, il y eut un changement après la Guerre de l’essaim (Swarm War) quand le grand maître Jedi Luke Skywalker décida de faire quitter les Jedi du conseil sentant que cela renvoyait le faux message que les Jedi étaient de parti pris dans la politique du gouvernement.

Mais, après cent ans d'existence, une guerre fratricide, la guerre Imperialo-Sith, éclata entre l'Alliance galactique et le Nouvel Empire galactique mené par Roan Fel. Une alliance avec les sith permis aux néo impériaux de conquérir Coruscant et de régner sur la galaxie. Mais après cette désillusion, la démocratie et la liberté des peuples parvinrent à survivre sur quelques mondes isolés, grâce à quelques sénateurs et de nombreux militaires, tant décriés durant l'insurrection corellienne pour leur tendance à abuser de leurs pouvoirs, qui créerent un mouvement de résistance à la dictature nouvellement proclamée de Dark Krayt pour maintenir les idéaux de l'Ancienne République puis plus récemment de l'Alliance Rebelle à flot

Force militaire[modifier | modifier le code]

La branche militaire du gouvernement s’appelait la Force de Défense de l’Alliance galactique. Elle était dirigée par le Commandeur suprême et était constituée de la Marine de l’Alliance galactique et de l’armée. Durant les dernières étapes de la guerre contre les Yuuzhan Vong, le gouvernement a maintenu quatre flottes stratégiques. Pendant l'invasion des aliens, leur tactique était souvent celle de la guérilla popularisée par l'Alliance rebelle durant la Guerre Civile galactique.

Cinq ans après la fin de la guerre, la Flotte de Défense semblait être le support à la force d'avant-guerre, avec au moins cinq flottes stratégiques sous la commande du gouvernement. La cinquième Flotte d'alliance, sous amiral Bothan Nek Bwua'tu, a été assignée pour patrouiller dans la voie Hydienne avant d’être redéployée pendant la crise Killik.


Quelques années après la fin de la guerre contre Yuuzhan Vong, l’Alliance commença à contrôler de plus en plus de gouvernements locaux, à tel point que certains mondes indépendants virent en elle la résurrection de l’Empire galactique. En 40 Ap.BY, les relations entre l’Alliance et ces mondes se détériora tellement que l’Alliance et certains gouvernements décidèrent de lancer une attaque préventive sur Corellia afin de montrer la capacité de réaction des militaires.

Sources[modifier | modifier le code]