Musique de Star Wars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La musique des six films Star Wars est écrite par le compositeur John Williams. La musique de John Williams pour la saga compte parmi les plus importantes contributions à la musique de film moderne. En effet Star Wars est souvent considéré comme annonçant le début de la renaissance des grands thèmes orchestraux symphoniques, à la fin des années 1970, au cinéma.

George Lucas a toujours affirmé qu'une grande partie du succès de la trilogie ne repose pas seulement sur des effets visuels avancés, mais simplement sur l'attrait émotionnel de son intrigue, des personnages et, surtout, de la musique. Les partitions de la saga sont de styles musicaux variés : plusieurs reflètent ainsi le romantisme de Richard Strauss. Alors que plusieurs emprunts évidents à Gustav Holst, William Walton et Igor Stravinski existent dans la partition de l'épisode IV, John Williams s'appuie de moins en moins sur les références classiques pour les cinq autres films. L'écriture orchestrale se modernisant de plus en plus à chaque film. Une technique de composition particulière est cependant utilisée pour toute la saga : le leitmotiv. Williams réutilise ainsi ce procédé musical d'association d'entités (lieux, personnages...) et de musiques, tirée des opéras de Richard Wagner et, pour ce qui est des musiques de films, des partitions de Max Steiner.

Listes des pistes[modifier | modifier le code]

  • Main title alias Star Wars Theme : générique de début et de fin de la saga, dont la mélodie est la plus facilement reconnaissable. Elle est généralement associée à Luke Skywalker, à l'héroïsme et à l'aventure. Ce thème est entendu dans son intégralité au début de tous les films, et constitue la base du générique de fin. C'est le thème le plus répandu de l'épisode IV. Il est utilisé comme une sorte de fanfare pour Luke. Tout au long des films suivants il apparait de moins en moins souvent, mais cette retenue lui donne un plus grand impact. En dehors de la scène finale de l'épisode III, l'usage du thème principal est essentiellement limité au titre dans la prélogie. Il est court, déguisé, parfois en fragments.

Star Wars, épisode I : La Menace fantôme[modifier | modifier le code]

  • 01 - Star Wars main title and The arrival at Naboo
  • 02 - Duel of the fates : surnommé Dark Maul theme par les fans, il est joué au cours de la bataille au sabre laser. Le thème a été développé mais cette version n'apparait pas dans le montage final du film. Ce thème est composé de deux modes mineurs ostinati et d'interjections de chœur. Il est utilisé pour représenter l'affrontement entre la lumière et le côté obscur. Le texte est tiré d'un poème celte "archaïque" Cad Goddeu (Battle of the Trees) traduit en sanskrit. En français, le texte se traduit ainsi : "Sous la langue racine une lutte plus effrayante, et une autre qui fait rage derrière, dans la tête". Dans l'épisode II, il est joué lorsqu'Anakin Skywalker part à la recherche de sa mère, évènement déterminant dans sa lutte intérieure entre le bien et le mal. Dans l'épisode III, il sert d'accompagnement au duel entre Yoda et l'Empereur Palpatine.
  • 03 - Anakin's theme : un thème apparemment innocent qui contient des bribes de The Imperial March. Son apparence chaude, mélodique et harmonique contraste avec l'instabilité d'un certain nombre de passages. L'arrangement orchestral rend le message de ce leitmotiv plus explicite, se terminant ainsi par un certain nombre de subtiles expressions du thème de Vador, qu'il préfigure. Le développement est limité presque exclusivement à l'épisode I, avec une petite poignée de reprises dans l'épisode II.
  • 04 - Jar Jar'S introduction and The swim to Otoh Gunga
  • 05 - The Sith spacecraft and The droid battle
  • 06 - The trip to the Naboo temple and The audience with Boss Nass
  • 07 - The arrival at Tatooine and The flag parade
  • 08 - He is the chosen one
  • 09 - Anakin defeats Sebulba
  • 10 - Passage through the planet core
  • 11 - Watto's deal and kids at play
  • 12 - Panaka and the queen's protectors
  • 13 - Queen Amidala and The Naboo palace
  • 14 - The droid invasion and The apearence of Darth Maul : aussi appelé la Marche de la Fédération du commerce, il est joué plusieurs fois quand l'armée droïde de la Fédération du Commerce attaque Naboo. Dans l'épisode II, il est utilisé pour représenter les clones. Il est également joué dans l'épisode III durant la bataille de Kashyyyk.
  • 15 - Qui-Gon's noble end
  • 16 - The high council meeting and Qui-Gon'S funeral : un autre exemple d'une poésie en sanskrit, entendu brièvement au cours de l'enterrement de Qui-Gon Jinn et développé dans l'épisode III. Dans ce dernier, il accompagne la mort de Padmé Amidala et la "renaissance" de Dark Vador. Il est chanté par un chœur lors de la procession de l'enterrement de Padmé et pendant la vue du squelette de L'étoile de la mort, où il est recouvert par The Imperial March, sans disparaître. Une petite partie du Force theme est également intégrée au Funeral theme, peut-être pour symboliser que la personne décédée ne fait plus qu'une avec la Force.
  • 17 - Augie's great municipal band and End credits

Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones[modifier | modifier le code]

  • 01 - Main title and Ambush on Coruscant
  • 02 - Across the stars : le thème romantique est largement associé à l'amour interdit et tragique entre Anakin Skywalker et Padmé Amidala. Le titre est probablement une référence à Roméo et Juliette. Il est doux, mais sous-entend le trouble et l'incertitude. Sa tonalité est ré mineur, mais il comporte quelques modulations. Il semblerait que dans la mélodie et dans la structure rythmique, le thème présente une ressemblance avec le Luke and Leia's theme de la trilogie originale.
  • 03 - Zam the assassin and The chase trough Coruscant
  • 04 - Yoda and the younglings
  • 05 - Departing Coruscant
  • 06 - Anakin and Padmé
  • 07 - Jango's escape
  • 08 - The meadow picnic
  • 09 - Bounty hunter's pursuit
  • 10 - Return to Tatooine
  • 11 - The Tusken camp and The homestead
  • 12 - Love pledge and The arena : ce morceau est joué lors de l'exécution dans l'arène et lors de la bataille qui s'ensuit. On peut également retrouver un passage de ce morceau lors de l'assaut du temple Jedi.
  • 13 - Confrontation with count Dooku and Finale
  • On the conveyor belt (Bonus track)

Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith[modifier | modifier le code]

  • 01 - Star Wars and The revenge of the Sith
  • 02 - Anakin's dream
  • 03 - Battle of the heroes : le thème donne le ton du duel entre Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi. Antithèse du Duel of the Fates, cette pièce est beaucoup plus épique, met l'accent sur l'action et le danger et laisse un sentiment nettement plus tragique.
  • 04 - Anakin's betrayal : longue lamentation, ce thème est celui de l'Ordre 66, qui provoque la purge de l'Ordre Jedi par les soldats clones. Tragique, ce thème à cordes monte a crescendo et est rejoint par un chœur, avant de redescendre, faisant ressentir toute la tristesse face à la mort des Jedi.
  • 05 - General Grievous : le thème est présent à trois moments. D'abord avec l'apparition du Général Grievous, puis il reçoit un traitement plus étendu au cours de son arrivée sur Utapau, et est enfin entendu au début du combat au sabre laser avec Obi-Wan Kenobi. Une première partie du thème est jouée par des cuivres révélant la personnalité pataude du général, puis monte en puissance dans un second temps afin de mieux symboliser son statut de général en chef des armées droïdes.
  • 06 - Palpatine's teachings
  • 07 - Grievous and the droids
  • 08 - Padmé's ruminations : morceau atypique de cette bande originale, il marque par son côté pesant avec une voix de femme en fond, censée faire ressentir les inquiétudes que Padmé porte sur Anakin. Parallèlement, il marque le basculement proche de celui-ci vers le Côté obscur : déchiré entre laisser les Jedi arrêter et tuer Palpatine alias Dark Sidious qui lui a demandé de le rejoindre, et le défendre afin qu'il puisse sauver Padmé qu'il croit condamnée à mort, les deux amants se regardent chacun par la fenêtre sans se voir, vers le bâtiment où l'autre se trouve.
  • 09 - Anakin vs. Obi-Wan
  • 10 - Anakin's dark deeds : thème des méfaits d'Anakin, il symbolise ses exactions désormais guidées par le Côté obscur, sans pour autant évoquer le thème de Vador. Dans une première partie, des chœurs célèbrent la prise de pouvoir des Sith, Dark Vador assassinant les derniers membres de la CSI tandis que Palpatine/Dark Sidious se proclame Empereur au Sénat. Dans une deuxième partie, des cuivres montant lentement a crescendo traduisent la tragédie quand Padmé apprend d'Obi-Wan qu'Anakin est passé du Côté obscur.
  • 11 - Enter Lord Vader : introduit notamment le thème des séparatistes avant leur exécution par Anakin sur Mustafar.
  • 12 - The immolation scene : apparaît à la fin du duel entre Obi-Wan et Anakin, lorsque ce dernier ayant ses jambes et bras sectionnés, prend feu. Très comparable avec Anakin's betrayal (les deux morceaux sont d'ailleurs souvent confondus), ce thème lent et dépressif accentue la force des paroles d'Obi-Wan lorsqu'il exprime sa déception à Anakin quant à son passage vers le côté obscur.
  • 13 - Grievous speaks to lord Sidious
  • 14 - The birth of the twins and Padme's destiny
  • 15 - A new hope and End credits
  • I am the Senate (Bonus track)

Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir[modifier | modifier le code]

  • 01 - Main title / Rebel blockade runner :
  • 02 - Imperial attack : ce motif représente l'Empire et Dark Vador uniquement dans l'épisode IV, avant d'être remplacé par The Imperial March, écrit par la suite. Il ne serait pas déraisonnable de penser qu'il représente le Grand Moff Tarkin. En effet, il semble n'apparaître que dans l'Episode IV dans lequel Vador et le reste des troupes impériales sont sous les ordres de Tarkin. Presque militariste, il est généralement joué au basson ou au trombone et, du fait de sa brièveté et de sa portée mélodique limitée, ne réussit pas à évoquer la crainte comme The Imperial March. Certains rythmes et aspects harmoniques semblent cependant anticiper cette dernière.
  • 03 - The dune sea of Tatooine / Jawa sandcrawler : un thème enjoué et ludique, utilisé dans beaucoup de scènes de Tatooine.
  • 04 - The moisture farm :
  • 05 - The hologram / Binary sunset : ou Force theme apparait dans tous les épisodes. De tous les leitmotivs de la série c'est toujours le plus développé et, par conséquent, il est plus difficile de lui attribuer une signification précise. Ce thème est successivement associé à Obi-Wan Kenobi, aux Jedi et à la Force d'où ils tirent leur pouvoir, mais surtout aux Skywalker ainsi qu'à des idées plus abstraites telles que le destin. En général ses apparitions marquent des moments importants dans les films, symbolisés par un début en mode mineur et par un crescendo progressif.
  • 06 - Landspeeder search / Attack of the sand people :
  • 07 - Tales of a Jedi knight / Learn about the Force :
  • 08 - Burning homestead :
  • 09 - Mos Eisley spaceport :
  • 10 - Cantina Band : ou Mad About Me joué dans la cantina sur Tatooine. Il est écrit pour trompette solo, saxophone, clarinette, piano Rhodes, steel drum, synthétiseur et percussions diverses. Le livret de la BO décrit le concept derrière cette œuvre : "plusieurs créatures trouvant, dans le futur, de la musique swing des années 1930 de Benny Goodman... et comment ils pourraient essayer de l'interpréter".
  • 11 - Cantina Band # 2 :
  • 12 - Princess Leia's theme : un thème associée à Leia Organa, un des principaux protagonistes de Star Wars. Il donne un romantisme, voire de la naïveté, à la princesse, et par conséquent est le plus souvent entendu dans l'épisode IV. Il est néanmoins utilisé dans les deux films suivants : lorsqu'elle agit en reconnaissance, quand elle est particulièrement vulnérable ou qu'elle est mentionnée. John Williams a composé une version de concert de ce thème, qui a été intégrée à la fin du générique de l'épisode III.
  • 13 - The Millennium Falcon / Imperial cruiser poursuit :
  • 14 - Destruction of Alderaan :
  • 15 - The Death Star / The stormtroopers : présent six fois au cours de l'épisode IV, ce thème aux trompettes annonce un tir de l'Étoile de la mort, ou simplement sa présence. Il est également présent dans l'épisode VI lorsque le Super Destroyer Stellaire Executor s'écrase sur cette dernière.
  • 16 - Wookiee prisoner / Detention block ambush :
  • 17 - Shootout in the cell bay / Dianoga :
  • 18 - The trash compactor :
  • 19 - The tractor beam / Chasm crossfire :
  • 20 - Ben Kenobi's death/ TIE Fighter attack :
  • 21 - The battle of Yavin : est entendu avant et pendant l'attaque de l'étoile noire par les vaisseaux de l'Alliance Rebelle. C'est un thème nerveux, accompagnant le suspens de la bataille spatiale finale.
  • 22 - The throne room / End title : apparait dans tous les épisodes. Ce petit motif représentant l'Alliance rebelle est largement utilisé dans l'épisode IV, et moins fréquemment dans l'épisode VI. Il est parfois joué dans l'épisode III, l'épisode V et une partie de la fin du générique final. Le thème lui-même est construit par un succession d'accords aux cuivres progressant parallèlement par tierces, ce qui lui donne une couleur non-diatonique. Écrit en mineur, il est souvent interprété comme un thème de l'Empire, la dramatisation radiophonique de Star Wars ayant souvent ouvert ou conclu des scènes impériales par ce qui est en fait The Rebel Fanfare.
  • Binary sunset (alternate) (Bonus track)

Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque[modifier | modifier le code]

  • 01 - Main title / The ice planet Hoth :
  • 02 - The Wampa's lair / Vision of Obi-Wan / Snowspeeders take flight :
  • 03 - The Imperial probe / Aboard the Executor :
  • 04 - The battle of Hoth :
  • 05 - The asteroid field :
  • 06 - Arrival on Dagobah :
  • 07 - Luke's nocturnal visitor :
  • 08 - Han Solo and the princess : un thème doux pour symboliser l'amour entre Han Solo et la Princesse Leia. Entendu dans les épisodes V et VI, il est souvent utilisé non seulement dans les scènes de romance mais aussi pour les scènes de sacrifice des deux personnages, y compris la clôture de l'épisode V.
  • 09 - Jedi master revealed / Mynock cave :
  • 10 - The training of a Jedi knight / The magic tree :
  • 11 - The Imperial March : ou Darth Vader's theme représente le système totalitaire de l'Empire galactique dans son ensemble, et Dark Vador en particulier. Plus que les autres thèmes de Star Wars, la Marche a atteint un statut d'icône dans l'inconscient collectif, devenant « le thème du Mal ». Ses caractéristiques musicales comprennent des rythmes martiaux implacables et sombres, et une harmonie non-diatonique. Dans la trilogie originale, The Imperial march représente également tout ce qui fait l'Empire et, par conséquent, est presque équivalente à un hymne galactique. John Williams rétablit ce thème dans la prélogie, en l'intègrant subtilement dans Anakin's innocent theme. Il est entendu avec une importance progressive durant les épisodes II et III, signalant les points critiques de la chute d'Anakin vers le côté obscur. Dans l'interprétation finale de la Marche accompagnant la mort de Vador dans l'épisode VI, John Williams inverse habilement l'effet de ce thème par le biais d'une réduction de la masse orchestrale et du volume. Il se termine par une séries de solos (de flûtes, de clarinettes et enfin de harpes) à mesure que Vador « redevient » Anakin, puis expire.
  • 12 - Yoda's theme : un thème sympathique pour le Maître Jedi Yoda, qui apparaît dans cinq des six films avec cette musique. En étroite relation avec ses enseignements et ses capacités, mais pouvant être lié à Luke Skywalker, il est utilisé avec parcimonie dans la nouvelle trilogie. Il est cependant particulièrement présent pour le départ de Yoda de Kashyyyk.
  • 13 - Attacking a Star Destroyer :
  • 14 - Yoda and the Force :
  • 15 - Imperial starfleet deployed / City in the clouds :
  • 16 - Lando's palace : ou The Cloud City march une marche en mode majeur, entendu un certain nombre de fois dans le palais de Lando Calrissian et lors des séquences sur Bespin.
  • 17 - Betrayal at Bespin :
  • 18 - Deal with the dark lord :
  • 19 - Carbon freeze / Darth Vader's trap / Departure of Boba Fett :
  • 20 - The clash of lightsabers :
  • 21 - Rescue from cloud city / Hyperspace :
  • 22 - The Rebel fleet / End title :

Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi[modifier | modifier le code]

  • 01 - Main title / Approching the Death Star / Tatooine rendezvous :
  • 02 - The droids are captured :
  • 03 - Bounty for a Wookiee : un thème au tuba symbolisant Jabba le Hutt, une sorte de limace. Il est joué au cours de la première partie, au palace de Jabba. Il est également présent au cours de la scène ajoutée en 1997 dans l'édition spéciale de l'épisode IV, et sous forme déguisée dans l'épisode I avant la course de podracers.
  • 04 - Han Solo returns :
  • 05 - Luke confronts Jabba / Den of the Rancor / Sarlacc sentence :
  • 06 - The pit of Carkoon / Sail barge assault :
  • 07 - The Emperor arrives / The death of Yoda / Obi-Wan's revelation : le thème de l'empereur Palpatine est joué à chaque fois qu'il apparait à l'écran. Il dépeint plus généralement le côté obscur lui-même. Il consiste en une mélodie sinistre construite sur une alternance chromatique et des accords liés, souvent chantés par un chœur masculin. Dans les épisodes I et II il est utilisé pour représenter la montée en puissance du mystérieux Dark Sidious, et dans l'épisode III, il est joué lors des apparitions de Palpatine après avoir été démasqué comme étant Sidious. Ses grandes lignes mélodiques sont également utilisées ironiquement au cours des célébrations à la fin de La Menace Fantôme, en accéléré, dans un mode majeur, et chanté par des enfants.
  • 08 - Alliance assembly :
  • 09 - Shuttle Tydirium approaches Endor :
  • 10 - Speeder bike chase / Land of the Ewoks :
  • 11 - The levitation / Threepio's bedtime story :
  • 12 - Jabba's baroque recital :
  • 13 - Jedi rocks : Chanson composée spécialement pour l'édition spéciale de 1997 par Jerry Hey pour remplacer Lapti Nek. Cette dernière, présente dans la version originale, possède des paroles écrites par Joseph Williams et traduit en Huttese. Elle est jouée par le Max Rebo Band dans le palais de Jabba le Hutt.
  • 14 - Parade of the Ewoks : le thème des Ewoks. Il est joué au Village Ewok, dans la forêt, au cours de la bataille d'Endor et dans le générique.
  • 15 - Luke and Leia : le thème sert de lien entre Leia Organa et son frère Luke Skywalker. Il n'est entendu que deux fois dans le film mais ce morceau est clairement plus important que cette utilisation ne pourrait laisser croire. D'une certaine façon, il traduit une plus grande maturité que le thème romantique marquant l'amour entre Leia et Han Solo.
  • 16 - Brother and sister / Father and son / The fleet enters hyperspace :
  • 17 - Emperor's throne room :
  • 18 - The battle of Endor :
  • 19 - The lightsaber / The Ewok battle :
  • 20 - The battle of Endor II :
  • 21 - The battle of Endor III :
  • 22 - Leia's news / Light of the Force :
  • 23 - Victory celebration / End title : remplace Ewok Celebration (paroles écrites par Joseph Williams) que l'on peut entendre à la fin de la version originale du film.
  • 24 - Ewok feast / Part of the tribe :
  • Sail barge assault (alternate) (Bonus track)
  • The forest battle (concert suite) (Bonus track)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Les albums de Star Wars épisode IV et Star Wars épisode I ont été certifiés disques de platine (un million d'unités vendues), les albums de Star Wars épisode V et Star Wars épisode II ont quant à eux été certifiés disque d'or (500 000 unités).

Suites de concert[modifier | modifier le code]

  • Star Wars Main Theme (épisode IV) : Cette suite de concert allie "Main Title" avec la plupart des "End Title". C'est la suite de Star Wars la plus souvent jouée en concert.
  • Princess Leia's Theme (épisode IV) : Cette suite a été enregistrée pour l'album original. Une partie de celle-ci est utilisée dans la suite du générique de fin de l'Episode III.
  • La Salle du Trône (épisode IV) : Pour les concerts, Williams a créé une version étendue de la musique de cérémonie entendue à la fin du film original. Bien qu'enregistré de nombreuses fois, y compris par Williams lui-même, ce morceau ne figurait sur aucune bande originale avant celle de La Revanche des Siths, dans laquelle il est présent durant le générique de fin. Cependant, à cause de contraintes de durée, cela a été coupé au montage du film.
  • La Marche impériale (épisode V) : Créée lors d'un concert de Williams cinq semaines avant la sortie du film.
  • Yoda's Theme (épisode V) : Créé lors d'un concert de Williams cinq semaines avant la sortie du film.
  • Han Solo et la princesse : Cette suite de concert est basée sur le thème de l'amour de l'Episode V. Il contient une référence au thème de Leia. Curieusement cette pièce n'a jamais été enregistrée par Williams, et lors des interviews il semble n'avoir aucun souvenir de ce thème.
  • Jabba le Hutt (épisode VI) : Suite de concert basée sur le thème de Jabba le Hutt, qui dispose d'un solo prolongé pour tuba. L'enregistrement original de cette pièce a été perdu, mais un extrait de celui-ci est utilisé dans le film, en remplacement de À la cour de Jabba le Hutt. Cet enregistrement peut être entendu dans l'Anthologie de la Musique de Trilogie Star Wars (1993) (en).
  • Parade of the Ewoks (épisode VI) : Une suite de concert sur le thème des Ewoks, dont une grande partie a été utilisée pour le générique de fin. Une version révisée de cette suite de concert ajoute une introduction orchestrale.
  • Luke et Leia (épisode VI) : Une grande partie de cette suite de concert a été incorporée dans le générique de fin. Elle contient des références peut-être involontaires à la fois au thème de Yoda et au thème de Leia.
  • The Forest Battle (épisode VI) : Une suite de concert basée sur La Bataille Ewok. La section 2:33-2:49 emprunte des éléments de la version alternative de Sail Barge Assault.
  • Duel of the Fates (épisode I) : Cet arrangement de concert du thème a été écrit pour le générique de fin.
  • Anakin's Theme (épisode I) : Cet arrangement de concert du thème d'Anakin a été écrit pour succéder à Duel of the Fates dans le générique de fin.
  • The flag parade (épisode I) : Version élargie de la musique du même nom présente dans la bande sonore originale.
  • Les Aventures de Jar Jar (épisode I) : Cette suite de concert utilise le thème de Jar Jar et le morceau «Moving Forward» écrit pour la scène de retour des héros sur Naboo. Elle n'a pas été enregistrée pour la bande sonore originale.
  • Across the Stars (épisode II) : Débute par une ouverture lente et tranquille, en utilisant le hautbois et cordes lourdement. Des arpèges en triolet ponctuent la presque totalité du morceau. La fin de cette composition offre un envoutant solo de harpe, reprenant le thème d'ouverture avec des ornements colorés. La plupart de cette suite de concert a été incorporée dans le générique de fin.
  • Battle of the Heroes (épisode III) : Pour créer cette pièce, Williams a réécrit l'ouverture et la conclusion de La Revanche des Sith, entendu dans le film lors de la phase finale du duel entre Anakin et Obi-Wan.

Similitudes avec d'autres compositions[modifier | modifier le code]

Il est parfois avancé que le travail de Williams pour la saga Star Wars est similaire (ou même plagié) à d'autres œuvres d'autres compositeurs. Il faut noter néanmoins qu'il est courant lors de la postproduction de films d'utiliser des musiques temporaires (ou "temp track"), musiques préexistantes pouvant éventuellement servir de guide au compositeur. Lucas, en particulier pour l'épisode IV, utilise comme temp track une partie de sa musique classique préférée. Certains des exemples les plus notables sont :

  • Star Wars main theme et Crimes sans châtiment (musique d'Erich Korngold, 1942) : des similitudes ont été constatées entre les thèmes principaux des deux films, à la fois concernant les structures mélodiques et l'orchestration. Ainsi les huit premières notes sont les mêmes, bien que les trois dernières soient jouées plus lentement dans la pièce de Korngold, après quoi les deux mélodies vont dans des directions différentes. Dans une moindre mesure, Star Wars Main Theme ressemble à de nombreuses mélodies «héroïques», comme le "Siegfried Horn Call" de la Tétralogie de Wagner : de nombreuses conventions (instrumentation entièrement aux cuivres, utilisation des intervalles parfaits) existent pour composer de la musique pour les héros masculins et Williams les utilise clairement dans les films de la saga. Certains passages du premier motif peuvent être entendus dans la cinquième symphonie de Carl Nielsen. Curieusement, le London Symphony Orchestra, qui a enregistré les musiques originales des films, avait enregistré le premier cycle complet des symphonies de Nielsen (avec le chef d'orchestre danois Ole Schmidt) l'année précédent la sortie de l'épisode I. Le thème est aussi présent lors du logo de la Paramount qui contient les six premières notes dans une version plus rapide.
  • The Tatooine music et Le Sacre du printemps (par Igor Stravinsky) : cette similitude est presque certainement intentionnelle, la composition de 1913 ayant servi de musique temporaire. L'ouverture du second tableau du Sacre sert clairement d'inspiration à Williams pour l'arrivée des droïdes sur la planète désertique dans l'Episode IV.
  • Imperial Attack, The Battle of Yavin et Mars, The Bringer of War (pour The Planets, de Gustav Holst) : cela semble susceptible d'être une coïncidence, puisque la partition de Mars contient un grand nombre d'idées musicales associées à la guerre (cuivres et percussions dures, martelant les rythmes, un contenu thématique fort). Ainsi presque n'importe quel morceau de musique de guerre contiendra les mêmes sons dans une certaine mesure. Néanmoins on peut considérer les similitudes comme intentionnelles, "Mars" ayant été choisi comme musique temporaire par George Lucas. Par exemple, la répétition d'accords dissonants tutti à la fin du mouvement de Holst est étroitement liée à la musique de Williams pour les moments culminant de La Bataille de l'Étoile de la Mort.
  • La Salle du Trône et Pomp and Circumstance d'Edward Elgar : les marches d'Elgar sont tellement devenues synonymes de grandes cérémonies que des similitudes sont presque garanties lors la composition de scènes similaires. La musique du film Richard III (1955) de William Walton, notamment la procession triomphale de fin, peut également être entendue comme une référence à La Salle du Trône. Il y a aussi une forte ressemblance avec le mouvement final de la Symphonie du Nouveau Monde de Antonín Dvořák. Par ailleurs, la descente chromatique que l'on entend à la fin de la musique de Williams rappelle le Concerto n°22 en Mib (Eb) pour piano de Wolfgang Amadeus Mozart.
  • La Marche impériale semble tirer son inspiration d'une séquence similaire dans le deuxième mouvement de la Symphonie n°2 de Gustav Mahler. On y reconnait les premières notes de la Marche, mais la suite est dans une veine tout à fait différente. Une ressemblance encore plus étroite peut être perçue avec la marche (Energico Allegro, Ma Non Troppo) du début du premier mouvement de la Symphonie n° 6 de ce même compositeur : elle exerce ainsi la même impression que La Marche impériale, avec une mélodie qui semble vaguement familière. La pièce de John Williams rappelle également La Marche funèbre de Frédéric Chopin (nom référant au troisième mouvement de sa Sonate pour piano nº2 Op. 35).
  • L'ouverture du Duel of the Fates présente une structure analogue à la Sarabande de Haendel (HWV 425). À bien des égards le morceau ressemble également au début du troisième mouvement Molto vivace de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvořák. Williams utilise également l'ouverture du quatrième mouvement de cette symphonie pour le thème des Dents de la mer.
  • Le thème de Yoda est très similaire à la partition du film La Justice des hommes de George Stevens (1942).
  • Le thème de Luke et Leia est souvent comparé à l'œuvre de Claude Debussy.

Montage[modifier | modifier le code]

Les compositions de Williams pour les films Star Wars ne sont pas toujours entendues dans leur forme d'origine. Dans le cas où le montage d'une scène est modifié une fois le processus d'enregistrement terminé, la musique est retouchée pour être en adéquation avec le nouveau rythme des images. Ces modifications se retrouvent parfois dans les bandes originales commercialisées.

Avec l'avènement de la technologie moderne et des nouvelles techniques de montage, les préquelles eurent la possibilité de re-construire la musique à l'extrême. Williams et Lucas ne décidèrent cependant pas du placement de la musique à l'avance, c'est ainsi que certaines musiques sont réutilisées lors d'épisodes suivant (par exemple, l'utilisation de "Escape from Naboo", composé pour l'épisode I et réutilisé dans le III lors de la chute de la Main Invisible).

Musiques de l'univers étendu[modifier | modifier le code]

D'autres musiques ont été composées dans le style de John Williams pour un certain nombre de films, de programmes de télévision et de jeux video se basant sur l'univers étendu de Star Wars, sous licence de Lucasfilm. Ces partitions empruntent souvent le matériel thématique de la musique des films, tout en apportant de nouvelles compositions.

Ewoks[modifier | modifier le code]

Pour les films L'Aventure des Ewoks (1984) et sa suite La Bataille d'Endor (1985), Peter Bernstein a composé une musique originale, toujours avec une brève reprise du Ewok theme de John Williams (dans Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi) dans les deux films. Le LP a été publié officiellement par Varese Sarabande le 08 Décembre 1986.

Le disque vinyle a plus tard été copié illégalement sur CD en 1999 et rebaptisé "Star Wars: Ewoks". La copie propose un certain nombre d'incohérences avec l'album original, que ce soit concernant l'agencement des titres, les noms des pistes et leurs durées. Trois pistes additionnelles sont aussi présentes : elles consistent en un montage maladroit d'éléments tirés de l'Anthologie de 1993 et de versions diverses du Le Retour du Jedi.

Liste des pistes du LP[modifier | modifier le code]

Côté A

  1. A1. Trek (Caravan of Courage) 1:53
  2. A2. Intro/Main Title (Caravan of Courage) 02:47
  3. A3. Noa & Terak (Battle for Endor) 03:50
  4. A4. Teek (Battle for Endor) 02:44
  5. A5. Set Up/Terak's Theme (Battle for Endor) 03:09
  6. A6. Noa's Ark (Battle for Endor) 02:09
  7. A7. Izrina (Caravan of Courage) 01:31

Côté B

  1. B1. Flying (Caravan of Courage) 02:46
  2. B2. Good Night, Bad Dreams (Battle for Endor) 03:11
  3. B3. Poker Game (Battle for Endor) 02:15
  4. B4. Pulga Chase (Caravan of Courage) 02:40
  5. B5. The House (Battle for Endor) 01:39
  6. B6. Escape (Battle for Endor) 01:30
  7. B7. Farewell (Battle for Endor) 03:46

Durée total: 00:35:50

Les Ombres de l'Empire[modifier | modifier le code]

Pour l'adaptation du roman de Steve Perry, une bande sonore inhabituelle a été composée par le compositeur Joel McNeely, d'après une suggestion de John Williams. Enregistrée par l'Orchestre national royal d'Écosse, elle fut publiée par Varèse Sarabande. Les thèmes familiers des films peuvent être entendus dans les pistes une (le Théme Principal et celui de la scène du gel de carbone de l'Empire Contre-Attaque), huit ('La Marche Impériale et le Force theme) et dix (La Marche Impériale). Le disque comprend aussi une piste interactive pour ordinateur contenant un concept art et des informations complémentaires sur le projet.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

  1. Main Theme from Star Wars and Leia's Nightmare (3:41)
  2. The Battle of Gall (7:59)
  3. Imperial City (8:02)
  4. Beggar's Canyon Chase (2:56)
  5. The Southern Underground (1:48)
  6. Xizor's Theme (4:35)
  7. The Seduction of Princess Leia (3:38)
  8. Night Skies (4:17)
  9. Into the Sewers (2:55)
  10. The Destruction of Xizor's Palace (10:43)

Durée totale : 58:31

Les notes du livret exposent brièvement les résumés des intrigues du roman pour chaque piste audio correspondante. McNeely écrit alors : "j'ai été autorisé à laisser libre cours à mon imagination avec les images, les personnages et les événements de cette histoire. J'ai également eut le luxe de traîner aussi longtemps que je voulais avec un personnage ou une scène. Chaque passage représente une personne, un lieu ou un événement. "

Star Wars: Dark Forces[modifier | modifier le code]

La musique de ce jeu vidéo sorti en 1995 est consituée de compositions originales de Clint Bajakian. Celles-ci font cependant référence à l'œuvre originale de John Williams. Ainsi, la musique du niveau Anoat City est vaguement basé sur le thème Jawa du film Un nouvel espoir ; celle pour le niveau ayant lieu à bord de l'Executor emprunte à la fois à La Bataille de l'Etoile de la Mort et à la La Marche Impériale. Le dernier niveau, l'Arc Hammer, utilise quant à lui des motifs de La Bataille de l'Etoile de la Mort. En raison de la taille restreinte du disque, contenant le jeu ainsi que la démo de Full Throttle, certains des morceaux ont dû être ré-utilisés.

Deux nouveaux morceaux ont été composés spécialement pour ce jeu, le thème principal Dark Forces et celui de Kyle Katarn. Le premier est censé être le thème du Général Mohc, comme l'indique un autre arrangement du thème (intitulé "Mohc: The Final Battle") disponible en ligne en MIDI. Le Thème de Kyle est lui utilisé principalement lors des cinématiques, et une version presque entière se fait entendre dans celle précédant le deuxième niveau, après le massacre. Trois pistes ayant été composées pour le jeu ne sont pas incluses, qui sont un thème de bataille pour la première rencontre avec un Dark Trooper, un thème pour Les Navires de Jabba (ne présentant apparemment aucun lien avec celui de Jabba le Hutt dans l'Episode VI) , et une musique pour la bataille finale avec le dernier boss dans le jeu, le Général Mohc dans un Dark Trooper en exosquelette phase 3.

Star Wars: Knights of the Old Republic[modifier | modifier le code]

Les musiques du jeu Star Wars: Knights of the Old Republic ont été composées par Jeremy Soule. Pour la suite Star Wars: Knights of the Old Republic II: The Sith Lords, Mark Griskey a développé les musiques et les thèmes de personnages et de lieux, en y incluant Jedi's theme, Dark Sion's theme et Dark Malak's theme (qui ont tous deux beaucoup de similitudes avec l'Emperor's theme du film Le Retour du Jedi). Il a également créé un thème pour le personnage principal, qui est entendu de temps en temps quand il ou elle éprouve un conflit interne. Le score de 70 minutes a été enregistré par l'Orchestre symphonique de Seattle[1].

Republic Commando[modifier | modifier le code]

Dans le jeu Star Wars: Republic Commando, le thème Vode An est joué dans le menu et dans plusieurs moments clés du jeu (comme lorsque des commandos clones du joueur battent un grand groupe d'ennemis). Ce thème ainsi que plusieurs autres morceaux clés, contiennent des parties chorales chantées en langage Mandalorien.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

  1. Vode An (1:58)
  2. Prologue (3:24)
  3. The Egg Room (2:34)
  4. Gra'tua Cuun (2:33)
  5. Improvised Entry (1:34)
  6. They Must Be Asleep (1:23)
  7. The Ghost Ship (2:24)
  8. Ka'rta Tor (1:54)
  9. Com Interference (2:16)
  10. The Jungle Floor (2:46)
  11. RV Alpha (1:55)
  12. Through the Canopy (1:15)
  13. Rage of the Shadow Warriors (2:02)
  14. Make Their Eyes Water (1:23)
  15. Kachirho by Night Vision (1:23)

Durée totale : 28:04

Star Wars: Tie Fighter[modifier | modifier le code]

La musique du jeu sorti en 1994 contient de nombreux thèmes issus de la trilogie originale. Néanmoins de nombreux motifs sombres car liés au coté obscur (comme celui de la Marche Imperiale) sont utilisés ici comme motifs héroïques. Ceci est cohérent avec le thème du jeu, où le joueur incarne un pilote impérial de TIE Fighter.

Dans le jeu, la musique jouée lors des séquences de vol utilise le moteur de jeu iMuse. Celui-ci utilise des leitmotivs pour faire varier la musique jouée lors des missions en fonction des actions du joueur. Par exemple, un motif particulier est joué lorsque le joueur remporte une victoire, lorsque la mission a échoué, lorsque le vaisseau Impérial ou l'Rebelle se rend dans hyperespace etc... Ce procédé se rapproche ainsi de l'utilisation des leitmotives dans la musique du film original, tout en rendant les séquences musicales légèrement différentes à chaque mission.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview avec Mark Griskey