Eric Frenzel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frenzel.
Eric Frenzel Nordic combined pictogram.svg
Dekoracja medalowa zawodów indywidualnych HS134,10 km - Eric Frenzel (3).jpg
Eric Frenzel en 2013
Contexte général
Sport Combiné nordique
Période active de 2003 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance 21 novembre 1988 (25 ans)
Lieu de naissance Annaberg-Buchholz
Taille 174 cm
Poids de forme 57 kg
Club WSC Erzgebirge Oberwiesenthal
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 1
Championnats du monde 2 3 2
Coupe du monde (globes) 2 0 0
Coupe du monde (épreuves) 16 9 7
* Dernière mise à jour : 12 février 2014

Eric Frenzel, né le 21 novembre 1988 à Annaberg-Buchholz, est un spécialiste allemand du combiné nordique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Frenzel fait ses deux premières apparitions en coupe du monde de combiné nordique en janvier 2007 lors d'une étape organisée à Lago di Tesero. Malgré son inexpérience, il est sélectionné pour participer aux Mondiaux de ski nordique organisés à Sapporo où il obtient notamment une 22e place finale sur l'épreuve du gundersen. Quelque temps plus tard, Eric Frenzel se distingue lors des Mondiaux juniors de Tarvisio en devenant champion du monde sur l'épreuve du sprint.

Il retrouve le circuit coupe du monde lors de la saison 2007-2008 à l'occasion de l'épreuve d'ouverture se tenant à Kuusamo (Finlande). Lors de celle-ci, le jeune allemand remporte brillamment ses premiers points puisqu'il termine au pied du podium du gundersen. Il récidive lors de la seconde étape de la saison organisée à Trondheim avec deux places de quatrième. Le 19 janvier 2008, l'Allemand décroche son premier succès en coupe du monde en remportant une mass start organisée à Klingenthal (Allemagne). Il s'y impose devant son compatriote Ronny Ackermann et le Finlandais Anssi Koivuranta. Auteur de deux autres podiums durant l'hiver, il termine sa première saison parmi l'élite au septième rang mondial.

Lors de ses premiers Jeux olympiques en 2010, il termine dixième à l'individuel en petit tremplin puis décroche une médaille de bronze lors de l'épreuve par équipes.

Il devient champion du monde sur petit tremplin en 2011 à Oslo.

Auteur de trois victoires consécutives en Coupe du monde en janvier 2013 à Seefeld puis Klingenthal, Frenzel prend la tête du classement provisoire de la Coupe du monde avec deux points d'avance sur le précédent leader, le Français Jason Lamy-Chappuis[1]. Le lendemain, il s'impose à nouveau au même endroit et porte son avance sur Lamy-Chappuis à 57 points. Deuxième de la manche de Sotchi, il profite de la septième place du Français pour porter son avantage à 101 points.

Il devient champion du monde sur grand tremplin en 2013 dans le Val di Fiemme.

Le 15 mars 2013, en raison de sa victoire lors de l'épreuve d'Oslo, il remporte le classement général de la Coupe du monde de combiné nordique 2012-2013.

Lors de la saison 2013-2014, Frenzel remporte la première édition du Seefeld Triple en s'imposant sur les trois manches[2].

Lors des Jeux olympiques de Sotchi, sur l'épreuve du Gundersen Tremplin normal, avec 131,5 points obtenus lors du saut, Frenzel démarre en première place le ski de fond, six secondes devant le Japonais Akito Watabe. Rapidement rattrapé par ce dernier, ils vont se relayer pour éviter le retour des poursuivants. Au bout des 10 km de ski de fond, l'Allemand dépose au sprint Watabe, et décroche la médaille d'or. Lors de l'épreuve par équipes, en compagnie de Björn Kircheisen, Johannes Rydzek et Fabian Riessle, il décroche la médaille d'argent. En fin de saison, il reçoit la médaille Holmenkollen, célèbre distinction du ski nordique[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Canada Vancouver 2010 Drapeau : Russie Sotchi 2014
Par équipe médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
Gundersen PT 10e médaille d'or, Jeux olympiques Or
GT 40e 10e

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Japon Sapporo 2007 Drapeau : République tchèque Liberec 2009 Drapeau : Norvège Oslo 2011 Drapeau : Italie Val di Fiemme 2013
Sprint - Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Départ en ligne (Mass Start) Épreuve inexistante à cette date 8e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Individuel (Gundersen) 22e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Individuel (Gundersen) PT (K90 + 10 km) Épreuve inexistante à cette date 34e médaille d'or, monde Or 4e
GT (K120 + 10 km) Épreuve inexistante à cette date 29e médaille de bronze, monde Bronze médaille d'or, monde Or
Par équipes - médaille d'argent, monde Argent Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Par équipes PT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date médaille d'argent, monde Argent 6e
GT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date médaille d'argent, monde Argent médaille de bronze, monde Bronze
Légende :
Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve.
- : pas de participation à l'épreuve.
GT : grand tremplin / PT : petit tremplin.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2 gros globes de cristal (2013 & 2014).
  • 32 podiums individuels, dont 16 victoires.
  • 10 podiums par équipe dont 5 victoires.

Dernière mise à jour le 16 mars 2014

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année Classement général final
2007-2008 7e
2008-2009 11e
2009-2010 4e
2010-2011 4e
2011-2012 6e
2012-2013 1er
2013-2014 1er

Détail des victoires individuelles[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
2008 Drapeau : Allemagne Kligenthal (Mass-start – HS140 / 10 km).
2010 Drapeau : Autriche Seefeld (Gundersen – HS100 / 10 km).
2012 Drapeau : Norvège Lillehammer (Penalty race).
2013 Drapeau : Autriche Seefeld (Gundersen – HS100 / 10 km).
Drapeau : Autriche Seefeld (Gundersen – HS100 / 10 km).
Drapeau : Allemagne Kligenthal (Gundersen – HS140 / 10 km).
Drapeau : Allemagne Kligenthal (Penalty race).
Drapeau : Finlande Lahti (Gundersen – HS130 / 10 km).
Drapeau : Norvège Oslo (Gundersen – HS134 / 10 km).
2014 Drapeau : Finlande Kuusamo (Gundersen – HS142 / 10 km).
Drapeau : Norvège Lillehammer (Gundersen – HS138 / 10 km).
Drapeau : Autriche Ramsau am Dachstein (Gundersen – HS98 / 10 km).
Drapeau : Autriche Seefeld (Gundersen – HS100 / 5 km).
Drapeau : Autriche Seefeld (Gundersen – HS100 / 10 km).
Drapeau : Autriche Seefeld (Gundersen – HS100 / 15 km).
Drapeau : Allemagne Oberstdorf (Gundersen – HS137 / 10 km).

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

  • Tarvisio 2007 : Médaille d'or du sprint et médaille d'argent par équipes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. «Jez» n'est plus leader, sur lequipe.fr,‎ 26 janvier 2013
  2. Coupe du monde - Seefeld: Eric Frenzel baptise la Triple de Seefeld, Jason Lamy-Chappuis 9e, sur eurosport.fr, le 19 janvier 2014
  3. (no) Holmenkollmedaljen til Moan og Frenzel, sur nrk.no, le 8 mars 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :