Hannu Manninen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manninen.
Hannu Manninen Nordic combined pictogram.svg
Hannumanninen.jpg
Hannu Manninen au saut
Contexte général
Sport Combiné nordique
Période active de 1993 à 2011
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Finlande Finlande
Naissance 17 avril 1978 (36 ans)
Lieu de naissance Rovaniemi
Taille 189 cm
Poids de forme 83 kg
Club Ounasvaaran Hiihtoseura
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 1
Championnats du monde 3 1 2
Coupe du monde (globes) 7 1 0
Coupe du monde (épreuves) 48 27 15
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014

Hannu Kalevi Manninen, né le 17 avril 1978 à Rovaniemi, est un spécialiste finlandais du combiné nordique et également fondeur.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer, il devient le plus jeune athlète finlandais à participer aux Jeux olympiques d'hiver, à l'âge de 15 ans. Il détient le record de victoires individuelles en Coupe du monde de combiné nordique avec 48 succès en quinze années de carrière. De même, avec quatre globes de cristal, Manninen est le combiné le plus titré de l'histoire de la Coupe du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hannu Manninen débute sa carrière au niveau international à l'âge de 15 ans, gagnant une course de Coupe du monde B dès sa deuxième participation. Le finlandais participe ensuite en 1994 à ses premiers Jeux olympiques à Lillehammer, devenant le plus jeune finlandais à prendre part aux Jeux d'hiver[1]. L'année suivante, il est champion du monde junior à Gällivare. Lors de sa première saison complète de Coupe du monde en 1995-1996, il monte pour la fois sur le podium à Trondheim (deuxième), puis remporte sa première victoire à Falun[2].

En 1997, il obtient sa première médaille mondiale, en argent en prenant part au relais 4 × 5 km puis devient champion du monde en 1999 dans cette épreuve. Après avoir été médaillé d'argent à la compétition par équipes des Jeux olympiques d'hiver de 1998 à Nagano, il est médaillé d'or avec Jari Mantila, Jaakko Tallus et Samppa Lajunen à Salt Lake City en 2002.

Entre la saison 2003-2004 et la saison 2006-2007, il inscrit à son palmarès quatre globes de cristal consécutifs, récompensant le vainqueur du classement général de la Coupe du monde. Lors des Mondiaux de Sapporo en 2007, il est devenu champion du monde de sprint en battant Magnus Moan de très peu sur la ligne[3] et est donc pour la première fois médaillé en individuel à une grande compétitionn internationale. Il y remporte aussi un troisième titre personnel à l'occasion de la compétition par équipes.

À l'issue de la saison 2007-2008 dans laquelle il n'a pas gagné de course, il annoncé la fin de sa carrière pour sa concentrer sur la vie de famille et sa future carrière de pilote de ligne[4].

Il fait son retour en septembre 2009, dans l'optique d'une participation aux Jeux olympiques de Vancouver et retrouve la victoire à Kuusamo lors de sa deuxième course de la saison. Durant ces Jeux, il se classe quatrième à l'épreuve en grand tremplin signant son meilleur résultat en individuel aux Jeux olympiques. Il se retire de la compétition à l'issue de la saison 2010-2011. Diplômé de l'Académie Finlandaise d'Aviation cette année même[5], il se consacre désormais à sa carrière de pilote de ligne, employé comme co-pilote dans une compagnie aérienne finlandaise.

Manninen a également participé à quelques courses de ski de fond, notamment au sprint des Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002 qu'il termine à la huitième place[6].

Sa sœur Pirjo Muranen pratique le ski de fond et a été titrée trois fois lors des Championnats du monde. En 2007, ils sont les premiers frère et sœur à avoir remporté la médaille d'or aux mêmes championnats[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Norvège Lillehammer 1994 Drapeau : Japon Nagano 1998 Drapeau : États-Unis Salt Lake City 2002 Drapeau : Italie Turin 2006 Drapeau : Canada Vancouver 2010
Sprint Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 7e 12e Épreuve inexistante à cette date
Gundersen 38e 11e 14e 9e Épreuve inexistante à cette date
Gundersen PT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 13e
Gundersen GT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 4e
Par équipes médaille d'argent, Jeux olympiques Argent médaille d'or, Jeux olympiques Or médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze 7e
Légende :
Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
GT : grand tremplin / PT : petit tremplin.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Norvège Trondheim 1997 Drapeau : Autriche Ramsau 1999 Drapeau : Finlande Lahti 2001 Drapeau : Italie Val di Fiemme 2003 Drapeau : Allemagne Oberstdorf 2005 Drapeau : Japon Sapporo 2007 Drapeau : Norvège Oslo 2011
Sprint Épreuve inexistante à cette date 4e 6e 27e 8e médaille d'or, monde Or Épreuve inexistante à cette date
Gundersen 6e 4e 11e 9e 6e Épreuve inexistante à cette date
Gundersen PT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 21e
GT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 16e
Par équipes médaille d'argent, monde Argent médaille d'or, monde Or médaille de bronze, monde Bronze médaille de bronze, monde Bronze 4e médaille d'or, monde Or Épreuve inexistante à cette date
Par équipes Petit tremplin Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 7e
Grand tremplin Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général final : vainqueur en 2004, 2005, 2006 et 2007.
  • Classement général final par saison :
    • 60e en 1994, 40e en 1995, 8e en 1996, 5e en 1997, 5e en 1998, 2e en 1999, 9e en 2000, 11e en 2001, 8e en 2002, 4e en 2003, 1er de 2004 à 2007, 14e en 2008, 8e en 2010, 39e en 2011.
  • Vainqueur de la Coupe du monde de sprint en 2004, 2005 et 2006.
  • 90 podiums individuels en carrière, dont 48 victoires.
  • 5 podiums par équipes dont 5 victoires.

Dernière mise à jour le 1er avril 2010

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Saison Victoires
1995-1996 Drapeau : Suède Falun (IN 15 km)
1996-1997 Drapeau : Autriche Saalfelden (IN 15 km), Drapeau : Finlande Lahti (IN 15 km)
1997-1998 Drapeau : États-Unis Steamboat Springs (SP 7,5 km), Drapeau : Allemagne Oberwiesenthal (SP 7,5 km)
1998-1999 Drapeau : Finlande Rovaniemi (IN 15 km), Drapeau : Finlande Rovaniemi (SP 7,5 km), Drapeau : Norvège Lillehammer (SP 7,5 km), Drapeau : États-Unis Steamboat Springs (SP 7,5 km), Drapeau : Allemagne Oberwiesenthal (SP 7,5 km)
1999-2000 Drapeau : Finlande Lahti (SP 7,5 km)
2000-2001 Drapeau : États-Unis Park City (mass-start par équipe)
2001-2002 Drapeau : Norvège Oslo (SP 7,5 km)
2002-2003 Drapeau : Finlande Kuusamo (SP 7,5 km), Drapeau : République tchèque Harrachov (SP 7,5 km)
2003-2004 Drapeau : Italie Val di Fiemme (MS 10 km) Drapeau : Autriche Seefeld in Tirol (SP 7,5 km et IN 15 km), Drapeau : Japon Sapporo (MS 10 km et SP 7,5 km), Drapeau : Allemagne Oberstdorf (par équipes et SP 7,5 km), Drapeau : Norvège Oslo (SP 7,5 km)
2004-2005 Drapeau : Finlande Kuusamo (SP 7,5 km), Drapeau : Allemagne Oberhof (IN 15 km), Drapeau : Allemagne Schonach (IN 15 km), Drapeau : Autriche Seefeld in Tirol (SP 7,5 km et IN 15 km), Drapeau : République tchèque Liberec (SP 7,5 km), Drapeau : Japon Sapporo (MS 10 km et IN 15 km), Drapeau : Italie Pragelato (par équipes), Drapeau : Finlande Lahti (SP 7,5 km), Drapeau : Norvège Oslo (SP 7,5 km)
2005-2006 Drapeau : Finlande Kuusamo (IN 15 km), Drapeau : Norvège Lillehammer (IN 15 km et SP 7,5 km), Drapeau : Allemagne Oberhof (IN 15 km), Drapeau : Allemagne Schonach (IN 15 km), Drapeau : Italie Val di Fiemme (MS 10 km et SP 7,5 km), Drapeau : République tchèque Harrachov (SP 7,5 km et IN 15 km), Drapeau : Autriche Seefeld in Tirol (SP 7,5 km et IN 15 km), Drapeau : Japon Sapporo (MS 10 km)
2006-2007 Drapeau : Allemagne Ruhpolding (IN 15 km, sprint par équipes), Drapeau : Italie Val di Fiemme (par équipes), Drapeau : Pologne Zakopane (MS 10 km)
2009-2010 Drapeau : Finlande Kuusamo (IN 10 km), Drapeau : Allemagne Oberhof (IN 10 km), Drapeau : Finlande Lahti (IN 10km)

légende :
IN : individuel Gundersen
SP : sprint
MS : départ en ligne

Coupe du monde B[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or, monde : Médaille d'or en individuel en 1995
  • médaille d'or, monde : Médaille d'or en individuel en 1998
  • médaille d'or, monde : Médaille d'or par équipe en 1998
  • médaille d'argent, monde : Médaille d'argent en individuel en 1996
  • médaille d'argent, monde : Médaille d'argent par équipe en 1994

Coupe du monde de ski de fond[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 60e en 2003.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Manninen, évidemment, sur eurosport.fr, le 28 janvier 2006
  2. (fi) Hannu Manninen lopettaa uransa - katso video, sur iltasanomat.fi, le 29 mai 2008
  3. Hannu Manninen triomphe enfin, sur rds.ca, le 23 février 2007
  4. (en) Nordic combined skier Manninen retires. ESPN. Le 29 mai 2008.
  5. (fi) IS: Hannu Manninen sai töitä lentäjänä. Helsingin Sanomat, le 11 décembre 2011
  6. a et b (en) Profil olympique de Hannu Manninen sur sports-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]