Dromoïque vif-argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Dromoïque vif-argent ou Dromoïque du désert (Scotocerca inquieta) est une espèce de passereaux dont le placement taxinomique est indéterminé. C'est la seule espèce du genre Scotocerca et de la famille Scotocercidae.


Morphologie[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 10 cm

Comportement[modifier | modifier le code]

Reproduction[modifier | modifier le code]

Œufs de Dromoïque vif-argent Muséum de Toulouse

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Habitat[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

En Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie, nord de la Libye) ; de l'est de l'Égypte au Proche-Orient et à l'Arabie ; de l'Irak à l'Iran et au Kazakhstan, jusqu'en Afghanistan et à l'ouest du Pakistan.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Scotocerca inquieta a été décrite par le médecin et un zoologiste allemand Philipp Jakob Cretzschmar en 1830[1].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

En 2011, les travaux d'Alström et al. montrent que l'analyse phylogénique de cette espèce contredit son apparente appartenance à la famille des Cisticolidae. Elle est donc déplacée dans la famille des Cettiidae dans la version 2.7 (2010) de la classification de référence du Congrès ornithologique international. À la suite des travaux de Fregin et al., son placement dans cette famille est écarté, et en attendant des travaux supplémentaires, elle est placée en incertae sedis.

En 2012, des études génétiques publiées par Fregin et al. montrent que cette espèce ne peut être incluse dans aucune famille existante, bien qu'assez proche des Cettiidae. Il est donc proposé de la placer dans sa propre famille, les Scotocercidae.

Liste des sous-espèces

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes :

  • Scotocerca inquieta buryi Ogilvie-Grant, 1902
  • Scotocerca inquieta grisea Bates, 1936
  • Scotocerca inquieta inquieta (Cretzschmar, 1830)
  • Scotocerca inquieta montana Stepanyan, 1970
  • Scotocerca inquieta platyura (Severtsov, 1873)
  • Scotocerca inquieta saharae (Loche, 1858)
  • Scotocerca inquieta striata (W.E. Brooks, 1872)
  • Scotocerca inquieta theresae R. Meinertzhagen, 1939

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philipp Jakob Cretzschma Atlas zu der Reise im nordlichen Afrika (1826) p. 55 pl.36 fig.b

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P. Alström, J. Fjeldså, S. Fregin, et U. Olsson, « Gross morphology betrays phylogeny: the Scrub Warbler Scotocerca inquieta is not a cisticolid », Ibis, no 153 (2011), p. 87-97.
  • Fregin S., M. Haase, U. Olsson & P. Alström (2012), « New insights into family relationships within the avian superfamily Sylvioidea (Passeriformes) based on seven molecular markers », BMC Evolutionary Biology, vol. 12, no 157. DOI:10.1186/1471-2148-12-157.