Oxyrhynque huppé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Oxyruncus cristatus

Description de cette image, également commentée ci-après

Individu dessiné par William Swainson

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Tityridae

Genre

Oxyruncus
Temminck, 1820

Nom binominal

Oxyruncus cristatus
Swainson, 1821

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

L'Oxyrhynque huppé (Oxyruncus cristatus) est une petite espèce de passereau dont l'aire de répartition s'étend sur les régions montagneuses du nord de l'Amérique du Sud jusqu'au Panama et au Costa Rica. C'est l'unique représentant du genre Oxyruncus.

Habitat et alimentation[modifier | modifier le code]

Il vit dans la canopée des forêts humides se nourrissant de fruits et d'invertébrés.

Aspect[modifier | modifier le code]

Il est reconnaissable à sa huppe érectile orange et son plumage jaunâtre tacheté de noir, sur le ventre, le cou et la tête. Son bec pointu est à l'origine de son nom (du grec « οξυς » = aigu, pointu et « ρυνχοσ » = bec).

Position systématique[modifier | modifier le code]

La phylogénie de Sibley basée sur des tests d'hybridation de l'ADN l'a intégré à la famille des tyrannidés, puis des études plus récentes dans celle des cotingidés. Dans la classification de référence (version 2.2) du Congrès ornithologique international (2009), cette espèce était placée dans sa propre des famille Oxyruncidae (Ridgway, 1906), mais sa position taxinomique ayant été résolue (Ohlson et al. 2008, Tello et al. 2009), elle est placée dans la famille des Tityridae dans la version 2.3 (2009).

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des cinq sous-espèces suivantes :

  • Oxyruncus cristatus brooksi Bangs & Barbour, 1922 ;
  • Oxyruncus cristatus cristatus Swainson, 1821 ;
  • Oxyruncus cristatus frater (Sclater, PL & Salvin, 1868) ;
  • Oxyruncus cristatus hypoglaucus (Salvin & Godman, 1883) ;
  • Oxyruncus cristatus tocantinsi Chapman, 1939.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :