Ifrita de Kowald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ifrita de Kowald (Ifrita kowaldi) est une espèce de petits oiseaux insectivores, endémique aux forêts tropicales de la Nouvelle-Guinée. Il mesure jusqu'à 16,5 cm de long et il a le plumage brun avec une couronne bleue et noire. Le mâle a une raie blanche derrière l'œil, mais chez la femelle la raie est jaune. Il grimpe le long du tronc des arbres à la recherche des insectes.

L'Ifrita de Kowald est l'unique espèce du genre Ifrita, lequel était placé dans la famille des Cinclosomatidae, puis des Corvidae. Sa taxinomie est à ce jour indéterminée.

Toxicité[modifier | modifier le code]

Ce passereau insolite appartient à l'un des deux seuls genres d'oiseaux contenant des espèces vénéneuses[1], l'autre est le genre Pitohui[1],[2], qui vient aussi de la Nouvelle-Guinée.

L'Ifrita de Kowald sécrète dans sa peau et ses plumes un poison appelé batrachotoxine[1] qui provoque un engourdissement et des picotements sur les personnes qui le touchent.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes :

  • Ifrita kowaldi brunnea Rand, 1940 ;
  • Ifrita kowaldi kowaldi (De Vis, 1890).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) J.P. Dumbacher, T. Spande et J.W. Daly, « Batrachotoxin alkaloids from passerine birds: A second toxic bird genus (Ifrita kowaldi) from New Guinea », PNAS, vol. 97, no 24,‎ 21 novembre 2000, p. 12970-12975 (résumé, lire en ligne [PDF])
  2. (en) J.P. Dumbacher, B.M. Beehler, T.F. Spande, H.M. Garraffo et J.W. Daly, « Homobatrachotoxin in the genus Pitohui: chemical defense in birds? », Science, vol. 258, no 5083,‎ 30 octobre 1992, p. 799-801 (résumé, lire en ligne [PDF]). PMID 1439786