Meliphagidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Meliphagidae (ou méliphagidés en français) sont une famille de passereaux constituée de 50 genres et de 184 espèces (en 2013).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de la famille est construit à partir du grec meliphago, mot constitué de meli (miel) et phago (manger). Cela fait référence au comportement des membres de cette famille puisqu'ils se nourrissent essentiellement du nectar des fleurs.

Biologie[modifier | modifier le code]

Du fait de leur vaste aire de répartition (depuis l'Indonésie jusqu'en Nouvelle-Zélande, depuis l'Australie jusqu'au Pacifique sud) ils fréquentent des habitats très variés, des forêts de brouillards de Nouvelle-Guinée jusqu'aux broussailles arides d'Australie centrale. Par contre l'une des caractéristiques convergentes du genre est le régime alimentaire, principalement composé de nectar, auquel ils associent parfois des insectes, voir des petits reptiles ou des oisillons chez certains genre (Philemon notamment). Du fait de ce régime ils se sont adaptés de diverses manières : le bec très fin et courbé leur permet de fouiller dans les corolles à la recherche de nectar, les plus petites espèces quant à elles produisent un vol statique à la manière des colibris pour butiner les fleurs.

Position systématique[modifier | modifier le code]

En ce basant sur les travaux phylogénétiques de Nyári & Joseph (2011), le Congrès ornithologique international entreprend une vaste réforme de la taxinomie de ce groupe dans sa classification de référence (version 3.4, 2013).

Liste alphabétique des genres[modifier | modifier le code]

Note : Le nombre d'espèces correspond aux taxons reconnus par le COI (version 3.4, 2013).

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 3.4, 2013) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nyári A.S. & L. Joseph (2011), « Systematic dismantlement of Lichenostomus improves the basis for understanding relationships within the honeyeaters (Meliphagidae) and the historical development of Australo-Papuan communities », Emu, vol. 111, p. 202-211.
  • Leo Joseph & Árpád S. Nyári (2012), « Clarification of the nomenclatural status of a recently introduced genus-group name for some honeyeaters (Meliphagidae) », Emu, vol. 112, no 2, p. 173-173. DOI:10.1071/MU11103.
  • Driskell, A. C., et Christidis, L. (2004), « Phylogeny and evolution of the Australo-Papuan honeyeaters (Passeriformes, Meliphagidae) », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 31, p. 943-960.

Références taxinomique[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :